Torremolinos

Découvrir Torremolinos et ses quartiers

Station balnéaire majeure de la Costa del Sol, située à 12 km au sud de Malaga, Torremolinos est connue pour les plages El Bajondillo et La Carihuela, Les restaurants, bars et lieux de vie nocturne concentrés dans la rue San Miguel.

Barrio La Carihuela

L’histoire du quartier La Carihuela est semblable à celle d’autres quartiers modestes de pêcheurs et de travailleurs situés à l’est de la ville et qui ont connu un grand essor touristique. La Carihuela est devenue une référence pour les amateurs de promenades en bordure de mer, de plage et de vie nocturne animée.

Paseo Maritímo

La célèbre promenade en front de mer fait pratiquement le tour de la ville. On appelle Paseo del Bajondillo la partie faisant face à la vieille ville. Tout au sud de la promenade, la Punta de Torremolinos est dotée d’un promontoire rocheux sur lequel trônait autrefois le château de la ville. La pointe sépare les plages de Bajondillo et de La Carihuela.

La promenade est jalonnée de chiriguitos, ces restaurants de plage qui servent notamment du pescaíto frito, un plat local à base de poissons frits et des fruits de mer.

Barrio El Calvario

El Calvario est un des plus vieux quartiers de Torremolinos. Cet ancien village de pêcheurs situé à l’ouest de la localité est composé de ruelles étroites surmontées de maisons aux amples balcons où il fait bon de déambuler à l’ombre des orangers et des magnolias.

Ayant gardé une ambiance traditionnelle, il s’y déroule tous les jeudis un marché très populaire. On y trouve de nombreuses épiceries alimentaires, des pensiones (maisons d’hôtes) ainsi que des bars typiques.

L’avenue Isabel Manoja en est l’artère principale, tout proche, dans la rue Fernando de Prados, une fontaine très connue et appréciée des habitants offre l’eau fraîche d’une source.

Calle San Miguel

Entièrement piétonnière, la Calle San Miguel est certainement la rue la plus connue du centre historique de Torremolinos. Rue commerçante par excellence, très animée, on y trouve aussi bien des bijouteries que des magasins de modes ou des épiceries fines.

À une de ses extrémités, sur une petite place, on remarquera l’église de San Miguel érigée début XVIIIe dans un style néoclassique andalou. Parmi les placettes de quartier où il fait non se reposer sur une des terrasses proposées à l’ombre des palmiers, on peut citer la Plaza de Andalucía et la Plaza de la Nogalera.

Visites et monuments de Torremolinos

Casa de los Navajas

Surplombant la plage de Bajondillo, il s’agit de l’impressionnante demeure appartenant à la famille d’un riche propriétaire terrien : Antonio Navajas.

Construite en 1925 dans un style mozarabe, en vigueur en Andalousie au Xe siècle, la Casa Navajas est ouverte au public. Nous y découvrons le mobilier, les détails architecturaux et profitons de la terrasse offrant une vue splendide sur la Méditerranée.

Torre del Pimentel

Appelée Torre de los Molinos jusqu’au XVIe siècle, ce qui donna son nom à la ville, l’emblématique Torre del Pimentel s’élève au bout de la rue San Miguel. Bâtie en briques de terre, au temps de la dynastie Nazari au XIVe, elle mesure dans les dix mètres de hauteur et servait de tour de guet.

Au pied de la tour, un escalier en colimaçon mène à la plage de Bajondillo. Dans les ruelles environnantes, de nombreuses petites boutiques proposent des produits artisanaux.

Jardin botanique Molino de Inca

Camino de los Pinares.

Musée interactif et jardin botanique, on y découvre un des plus anciens moulins de Torremolinos dont l’intérieur y est aménagé comme autrefois. En 1923, 19 de ces moulins étaient en activité dans la zone des Manantiales. Il était aussi le premier à recevoir l’eau filtrée de la montagne qui passait ensuite d’un moulin à l’autre.

Dans le parc, 150 palmiers, d’environ 50 variétés différentes, et 360 arbres hébergent des perroquets, des tortues, des perdrix ou encore des hiboux.

Horaires : du mardi au dimanche de 11 h 30 à 14 h puis de 18 h à 21 h.

Brève histoire de Torremolinos

Torremolinos affiche une histoire ancienne à travers les nombreux vestiges ont été découverts dans ses proches environs.

Les premiers écrits sur la ville datent de 1489, au moment où les Rois Catholiques décidèrent de repeupler cet endroit connu sous le nom de Torres de Pimentel. Alors qu’au tout début du XVIe, la ville passe dans le giron de Malaga, des châteaux et des tours de guet seront construits pour défendre la cité. Le château de Santa Clara, un des plus importants sera bâti au XVIIIe siècle.

C’est ce château que Georges Langworthy, dit ‘’El Ingles’’, et son épouse Anne Margaret eurent l’idée d’acheter en 1898 afin de le transformer en résidence pour riches étrangers. Le ton étant donné, il s’ensuivit l’ouverture de plusieurs établissements, dont l’Hôtel Pez Espada en 1959, inscrivant définitivement Torremolinos comme destination privilégiée de la Costa del Sol.

La Carihuela, Los Álamos, El Bajondillo, Playamar font partie des plages qui s’égrènent autour de la station balnéaire en proposant de nombreuses activités nautiques.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Articles
Histoire et culture
Circuits
L'Andalousie en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes andalouses …

Explorer
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Voir aussi
Malaga  
Costa del Sol  
Andalousie  
Scroll Up