Saragosse

Saragosse, séjour en Aragon

Saragosse, Zaragoza en espagnol, plus grande ville et capitale de l’Aragon, est située sur le río Ebre dans une vaste plaine à mi-chemin entre Barcelone et Madrid.

Située à peu près à égale distance de ces deux villes et de Valence, Saragosse a toujours été un lieu de passage obligé entre la Castille et les Pyrénées, la Méditerranée et l’Atlantique. Plaque tournante et plateforme de transit du transport ferroviaire dans le nord-est de la péninsule, elle l’est aussi pour le trafic routier.

La ville ‘des quatre cultures’ porte encore l’empreinte des civilisations romano-ibère, musulmane, chrétienne et juive. Certains de ses héritages patrimoniaux sont inscrits au patrimoine de l’UNESCO, comme le cirque romain ou le Palais de l’Aljafería, une ancienne forteresse musulmane ainsi que de nombreuses églises de style mudéjar.

Saragosse est une ville agréable possédant de nombreux parcs et espaces verts. Proche de l’université et à quelques rues de la vieille ville, le Parque Grande avec ses 27 hectares est le plus attractif.

Sur la Place Pilar et les rives de l’Ebre se dresse la Basilique de Nuestra Señora de Pilar dédiée à la Vierge du Pilar. Sainte Patronne de l’Hispanité, sa célébration donne lieu durant une semaine à la mi –octobre, à une des fêtes patronales les plus importantes d’Espagne.

Près des rives de l’Ebre, dans la vieille ville, le quartier du Tubo concentre une partie de la vie nocturne avec ses bars à tapas.

Les monuments de Saragosse

Palais de la Aljafería

Calle de los Diputados

Si ce palais arabe au cœur de Saragosse a été conçu entre les Xe et XIes siècles pour être un lieu de loisir, il a aussi assumé une vocation défensive.

Le palais dont il reste des vestiges de l’enceinte est de structure quadrangulaire. Cette enceinte est parsemée de tours semi-circulaires à l’exception de celle du Trouvère, el Torreón del Trovador qui est rectangulaire. La tour du Trouvère est le plus ancien édifice de l’Aljafería. Tour défensive datant de la fin du IXe siècle, elle s’élève sur cinq étages.

Horaires : du lundi au samedi de 10h à 14h puis de 16h à 18h30, le dimanche de 10h à 14h. D’avril à octobre du lundi au dimanche de 10h à 14h puis de 16h30 à 20h. Entrée : 5 €. Gratuit le dimanche.

Puente de Piedra

Premier pont fixe de Saragosse, le Pont de Pierre a été réalisé sur un siècle, de 1339 à 1437. Septième pont à enjamber l’Ebre en partant de l’ouest, il part du Paseo de Echegaray au niveau de la rue de Don Jaime 1er pour rejoindre la rive gauche sur le Paseo de la Ribeira au niveau de la rue de Sobarbe.

Puente del Tercer Milenio

Associant esthétique et technologie, le pont du Troisième Millénaire est un ouvrage du génie civil qui a été réalisé en 2008 à l’occasion de l’Exposition universelle.

Avec 216 mètres de portée, c’est le plus grand pont en arc suspendu et en béton du monde. Son tablier long de 179 mètres, comporte 6 voies de circulation automobile, 2 pistes cyclables auxquels s’ajoutent 2 passages piétonniers vitrés et protégés des intempéries. Le tout est soutenu par deux groupes de 32 câbles isolant les zones piétonnières des autres voies.

Accès à l’ouest de la ville dans le quartier La Almozara, juste au-dessus de la Estación de Renfe, la gare ferroviaire. Rive droite : Avenida Expo 2008, rive gauche : Calle Pablo Ruiz Picasso.

Lonja de Saragosse

Plaza del Pinar

Ancien haut lieu du commerce saragossan reconverti en salle d’expositions pour la mairie, cette bourse marchande a été créée au XVIe siècle à la demande de Don Hernando de Aragon. Dessiné par Juan de Sariñena, cet édifice public qui est un pur exemple de l’architecture Renaissance aragonaise avait pour but de fournir un espace civil aux marchands sans que leurs transactions passent par les registres de l’Église.

Visites : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 21h. Les dimanches et jours fériés de 10h à 14h. Entrée gratuite.

Cathédrale San Salvador

Plaza de la Seo, 2

Gothique, Mudéjar, Renaissance ou baroque, la Seo comme on appelle ici la cathédrale, rassemble autant de styles architecturaux qu’elle a subis de transformations.

En premier lieu c’était un temple wisigoth qui se dressait déjà sur le site un siècle av. J.-C.

Suivit une mosquée, puis au XIIe siècle un premier édifice chrétien y fut bâti sur les vestiges des précédentes constructions. Particularité : son orientation nord pour ne pas coïncider avec la direction des prières musulmanes qui y furent effectuées. Il est possible de visiter à l’intérieur le trésor de la cathédrale, célèbre pour ses tapisseries.

Basilique Nuestra Señora del Pilar

Plaza del Pilar

Joyau de l’art baroque, la basilique a été bâtie entre les XVIIe et XVIIIe siècles. L‘image de la Vierge del Pilar est abritée dans la Sainte Chapelle réalisée par Ventura Rodríguez. Ne pas manquer le chœur Renaissance et le grand retable en albâtre.

Classée Monument national, la basilique de Saragosse est, avec la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, une des destinations spirituelles catholiques les plus fréquentées d’Espagne. On peut aussi y admirer des fresques de Goya dans le chœur et la coupole.

Horaires : du lundi au samedi de 6h45 à 20h30, jusqu’à 21h30 le dimanche et les jours fériés. Entrée gratuite pour la cathédrale. Visite du musée : 2 € visite de la Tour : 3 €.

Les musées à Saragosse

Le Musée de Saragosse

Divisé en deux sections : archéologie et beaux-arts, le Musée de Saragosse est situé dans l’ancien pavillon de l’Exposition universelle de 1908.

La section archéologie expose des objets allant de la préhistoire à la période musulmane. On y trouve des plaques en bronzes recouvertes d’inscriptions latines ou ibériques, une tête de l’empereur Auguste ou encore des vestiges architecturaux provenant du palais de la Aljafería.

Pour les beaux-arts, la période couverte va du XIIe siècle à l’époque contemporaine. Elle rassemble notamment des peintures de style gothique et des toiles de Francisco de Goya.

En outre, le musée est doté de deux autres sites se trouvant dans le parc Primo de Rivera : la Maison Antsotana pour l’ethnologie et la Maison Albarracíqui dédiée à la céramique.

Accès : Plaza de los Sitios, 6. Musée de l’Ethnologie et Musée de la Céramique: Parque Grande de José Antonío Labordeta (Parque Primo de Rivera) au sud-ouest du centre historique.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 20h. Les dimanches et jours fériés de 10h à 14h. Entrée gratuite.

Musée du Forum de Caesareaugusta

Découverte du Saragosse romain avec les vestiges archéologiques de l’ancien forum de la ville à l’époque de l’empereur Tibère. Le musée propose aussi ceux d’un marché, de canalisations et aussi de quelques murs de boutiques datant du règne de l’empereur Auguste. Un dispositif audiovisuel complète cette intéressante exposition.

Accès : Plaza de la Seo, 2.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 21h. Les jours fériés et les dimanches de 10h à 14h30. Entrée : 3 €, tarif réduit : 2 €.

Musée diocésain de Saragosse

Le musée, situé dans le palais d’Aljafería, propose un double parcours permettant de découvrir à la fois l’histoire de l’église de Saragosse et celle des sites les plus importants d’Aragon.

Le premier étage du palais, en plus de nombreuses images de la Vierge du Pilar, raconte la naissance des communautés chrétiennes en Aragon.

Au deuxième étage du palais mudéjar, c’est l’évolution de la religiosité médiévale Renaissance et baroque qui est mis en valeur à travers des œuvres du patrimoine artistique diocésain. Le troisième étage Renaissance permet la visite du Salon des Évêques et de la Salle du trône qui abrite des œuvres d’artistes célèbres comme Goya ainsi que des portraits d’évêques.

Accès : Plaza de la Seo, 6.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 20h, les dimanches et jours fériés de 10h à 14h.

Musée des Tapisseries et Capitulaires de la Seo

Hébergé dans la cathédrale de la Seo, le musée abrite une collection de tapisseries considérée par les spécialistes comme étant la plus importante au monde.

Cette collection est composée de 63 tapisseries flamandes et de 6 draperies, certaines étant gothiques, d’autres Renaissance ou baroques.

En plus de ces tapisseries provenant des chapitres de la cathédrale, le musée expose de nombreux objets liturgiques : pièces d’orfèvrerie, ornements sacrés, bustes reliquaires.

Accès : Plaza de la Seo.

Horaires : du lundi au samedi de 10h à 13h230 puis de 16h à 18h, le dimanche de 10h à 11h30 puis de 19h à 18h. Entrée : 4 €, tarif réduit : 3 €.

Musée Pablo Gargallo

Entièrement dédié au sculpteur aragonais Pablo Gargallo (1881-1934), le musée se trouve dans un bâtiment du XVIe siècle. Conçue comme une promenade dans l’œuvre du sculpteur, la visite propose des sculptures en différents matériaux, des gravures, des dessins ainsi qu’une documentation biographique de l’artiste. Parmi les pièces exposées : ‘Le grand prophète’, un portrait de ‘Kiki de Montparnasse’ ou encore la figure équestre ‘Le saut olympique’.

Accès : Plaza San Felipe, 3.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 21h, jours fériés et dimanche de 10h à 14h30. Entrée : 4 €, tarif réduit : 3 €.

Musée du Théâtre de Caesareaugusta

C’est en 1972 que fut découvert le théâtre romain datant du 1er siècle. En 2002 un musée est conçu pour retracer l’histoire de ce monument, un des mieux conservés de Saragosse.

Le rez-de-chaussée offre des vues panoramiques illustrant cette histoire et un résumé des fouilles archéologiques effectuées.

Le premier étage explique le théâtre romain, ses genres et ses auteurs à l’aide de supports audiovisuels.

Au sous-sol : projection d’un document audiovisuel, des maquettes et scénographies ainsi qu’une reproduction en 3D.

Plusieurs environnements quotidiens ont été recréés pour évoquer les cultures musulmane, juive et catholique qui ont fait évoluer le théâtre.

Accès : Calle San Jorge, 12.

Visites : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 21h, les dimanches et jours fériés de 10h à 14h30.

Institut d’Art et Culture Contemporains d’Aragon Pablo Serano

Une majeure partie de l’œuvre de l’artiste aragonais Pablo Serrano est exposée dans cet institut culturel. 140 sculptures et dessins permettent de comprendre l’évolution du sculpteur et de son message : l’Homme et ses racines.

Une exposition des œuvres de son épouse, Juana Francés, une collection d’art graphique contemporain et des tableaux de Santiago Lagunas complètent la visite.

Accès : Paseo María Agustín, 20.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 21h, les dimanches et jours fériés de 10h à 14h.

Musée de la Vierge du Pilar

Musée de la basilique Nuestra Señora del Pilar, il offre un parcours à travers l’art religieux. Hébergé dans la grande sacristie on y trouve quelques-uns des manteaux et bijoux les plus représentatifs qui ont été offerts à la Vierge du XVIe siècle à nos jours.

Des esquisses de Goya, des objets d’artisanat mudéjar, des peintures et sculptures religieuses du XVIe au XVIIIe, des ostensoirs ou des images de procession y sont aussi exposés.

Accès : Plaza de Nuestra Señora del Pilar.

Horaires : du lundi au vendredi de 10h à 14h puis de 16h à 20h, le samedi de 10h à 14h. Fermé les jours fériés et dimanches. Entrée : 2 €.

Nuévalos

Nuévalos, petit village d’à peine 400 âmes, est niché sur les rives de rivière Pierdra et du lac artificiel Tranquera formé à la confluence des ríos Pierdra et Ortiz.

De nombreuses falaises calcaires d’où il est possible d’observer des rapaces ou encore des coqs de roche surplombent la Pierdra. Plus bas, les roseaux du lac Tranquera accueillent, selon la saison, des cormorans, des hérons, des canards et tout comme certains points de la rivière, des lieux propices à la pêche à la ligne.

En plus d’être un endroit favorable à la détente, le lac a été aménagé pour la pratique de différentes activités nautiques.

À quelques kilomètres de Nuévalos, en amont de la rivière, le monastère cistercien de la Pierdra, converti en hôtel, est un des attraits touristiques de la région. Son étonnant parc où les rochers, l’eau et la végétation se conjuguant d’une façon harmonieuse sont très recherchés.

Une peu au nord-ouest de Nuévalos, à une dizaine de kilomètres, Alhama de Aragon propose sa station thermale Termas Pallarés.

Situation : à 110 km à l’ouest de Saragosse dans le centre-ouest de l’Aragon et de la province de Saragosse (A-2, A-1501).

Fuendetodos

Fuendetodos est avant tout le village natal de Franciso de Goya dont on peut visiter la maison.

Datant du début du XVIIIe siècle, son intérieur recrée une demeure rurale contemporaine de l’époque de l’artiste. Juste à côté, le musée de la gravure expose un échantillon de l’œuvre de Goya tiré de certaines de ses séries de gravure : Les Désastres, Les Caprices, La Tauromachie…

Autre curiosité des lieux : les glacières du village : las neveras. Ces constructions du XVIIIe qui servaient à stocker la neige de l’hiver pour la transformer en glace qui était acheminée pour en approvisionner Saragosse.

D’autre part, Fuendetodos est doté d’un réseau d’une centaine de kilomètres de sentiers de randonnée balisés.

Situation : 44 km au sud de Saragosse (N-330 jusqu’à Botorrita puis A-2101).

Daroca

Chef-lieu de la vallée de la Jiloca, Daroca, est une ancienne ville frontière au riche passé artistique et architectural.

La variété de ce patrimoine architectural et monumental lui a valu d’être connue comme ‘’la ville des sept fois sept’’.

Résultat d’un mélange d’influences musulmane et chrétienne, son centre médiéval entouré par trois kilomètres et demi de remparts datant des XIIIe et XIVe siècles, est classé Bien d’intérêt culturel.

En plus des vestiges toujours visibles de son château, plusieurs autres bâtiments religieux : collégiaux, églises et couvents et civils comme le quartier juif et son ensemble architectural des XVIe et XVIIe siècles parsèment la localité.

Parmi ces églises : Santo Domingo de Silos et San Juan de la Cuesta (XIIe-XIIIe siècles), dont les constructions originelles de facture romane se sont achevées en style mudéjar.

Situation : 85 km au sud-ouest de Saragosse (N-330).

Catalayud

Ville dont l’histoire remonte à l’époque romaine, son centre historique garde des édifices caractéristiques de la période mudéjare.

Catalayud se déploie au pied de cinq châteaux d’origine arabe, un des systèmes défensifs les plus anciens de l’Espagne musulmane. De la vieille forteresse d’Ayub qui donna son nom à la localité, seules deux tours octogonales sont conservées avec des pans des murs qui formaient les remparts.

Parmi les constructions mudéjares les plus remarquables de la ville, il faut citer la collégiale Santa María classée Monument national. Bâtie au XIVe, elle allie styles gothico-Mudéjar, Renaissance et baroque.

Situation : 90 km au sud-ouest de Saragosse (A-2).

Uncastillo

Village médiéval, Uncastillo propose un riche et étonnant site monumental. Parmi cet impressionnant héritage historico-artistique : son château forteresse avec son donjon du XIe ; de la même époque : le palais gothique de Pierre IV, unique en Aragon ; l’église Santa María, déclarée bien d’intérêt culturel tout comme celle de San Juan qui abrite des peintures murales du XIIIe siècle. Dans le centre, on peut y admirer aussi une Lonja, une ancienne halle commerciale datant du XIIIe.

Les environs du village sont dotés de chemins de randonnée et en été, il s’y tient une foire artisanale exposant des ouvrages en pierre, bois, métal ainsi que des broderies.

Situation : 110 km de Saragosse à l’extrémité nord-ouest de la province (N-232 jusqu’à Alagon puis A-126, A-127 et A-1202).

Sos del Rey Católico

Petit village niché sur les contreforts de la Sierra de la Peña dans la région historique des Cinco Villas, sa vieille ville est déclarée bien d’intérêt culturel.

C’est aussi la ville natale de Ferdinand II, roi d’Aragon qui sera ensuite connu comme Ferdinand le catholique.

Aux Xe et XIe siècles, son emplacement stratégique en fit une des enceintes les plus fortifiées de la région, d’ailleurs certaines des portes-tours : Jaca, Nador, Saragosse et Uncastillo qui marquaient l’entrée de la petite cité médiévale ont été conservées jusqu’à nos jours.

Ses édifices civils mélangent des architectures Renaissance : Plaza Mayor, Hôtel de Ville et baroque avec l’école Gil de Jaz. Accrochée au château : l’église romane San Esteban abrite dans sa crypte des fresques de style gothique primitif. Tout à côté, le palais Renaissance de Sada accueille un centre d’interprétation relatant l’époque de Ferdinand le catholique.

Depuis le donjon du château qui se dresse dans la partie nord de Sos, une vue imprenable sur les sommets pyrénéens de la province de Huesca et de Navarre.

Situation : 120 km de Saragosse, une dizaine d’Uncastillo, à l’extrême nord-ouest de la province (N-232 jusqu’à Alagon puis A-126, A-127).

Tarazona

À la croisée des chemins d’Aragon, de La Rioja, de La Navarre et de La Castille y Léon, Tarazona est adossé aux flancs du Moncayo.

Ville épiscopale et mudéjare, sa cathédrale où se côtoient styles gothique, mudéjar et Renaissance est une des plus étonnantes que compte l’Aragon.

Quatrième ville de la province de Saragosse, ses arènes polygonales du XVIIe sont formées de demeures encore habitées de nos jours.

Situation : 75 km de Saragosse dans le nord-ouest de la province (N-232, N-122).



Booking.com

Découvrez les restaurants les mieux notés de chaque quartier, Réservez directement selon vos envies et Bénéficiez d’offres exclusives…

Laissez-vous tenter avec le large choix offert par le site ‘La Fourchette’ spécialiste des réservations et évaluations de restaurants…

Restaurants à Saragosse


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Séjours
Barcelone  
Vol + Hôtel Explorer
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Destinations en Aragon
Teruel  
Huesca  
Aragon  
Scroll Up