Huesca

Huesca en Aragon

Huesca est située sur le versant sud des Pyrénées, à un peu moins de 500 m d’altitude. Bénéficiant d’un climat méditerranéen continental, les étés y sont chauds et les hivers modérés.

Fondée il y a plus de 2000 ans, la vieille cité ibère est entourée de remparts médiévaux abritant un lacis de ruelles articulées autour de la cathédrale gothique de la Seo de Santa Maria. Sa construction commencée à la fin du XIIIe siècle s’est achevée au XVI e.

Le Coso est une longue rue divisée en deux parties, Coso Alto et Coso Bajo. Elles suivent le parcours de l’ancien mur ceinturant la ville historique et sépare celle-ci des quartiers contemporains.

C’est donc à l’intérieur de ce périmètre que se trouvent les boutiques et commerces à la mode, les bâtiments historiques de la ville ainsi que les principaux lieux d’intérêts touristiques et les traditionnels bars à tapas.

Dynamique et moderne, Huesca qui dispose de tous les services nécessaires, est reliée aux villes espagnoles par des autoroutes et des trains à grande vitesse et de proximité.

Visites à Huesca


Parc Miguel Servet

En plein centre, le Parque Miguel Servet, conçu en 1928 est le plus grand et le plus ancien jardin public de Huesca. Poumon vert de la ville, il héberge de nombreuses espèces végétales locales et asiatiques, ainsi que des cygnes, des canards…

Parmi ces essences, il se trouve des ifs, plusieurs variétés de cyprès, des mûriers, des érables, des cèdres de l’Himalaya, des magnolias…et assez rares, quelques exemplaires de ginkgo biloba.

Un espace pour les enfants, une reproduction de la maison de Blanche Neige y côtoie un étang à nénuphars et un ancien kiosque à musique qui autrefois utilisé par les fanfares locales, l’est maintenant pour des activités diverses.

L’accès au parc se fait par plusieurs entrées. Celle de la rue de La Rioja donne sur une allée bordée de palmiers et d’agrumes.

À l’entrée du parc depuis l’Avenida Jean XXIII, à côté de la statue des rois d’Aragon, se trouvent le lac et le solarium accompagnés de nombreux chèvrefeuilles.
Entrée libre.

Cathédrale de la Seo de Santa María

Construite sur les ruines de la mosquée Misleide à partir de la fin du XIIIe siècle sous le règne de Jaime 1er qui trouvait anormal que le culte catholique soit célébré dans une ancienne mosquée.

De style gothique, elle possède trois nefs et un portail orné de sculptures représentant les apôtres.La cathédrale est classée bien d’intérêt culturel depuis 1931.

Accès : Plaza de la Catedral.

Horaires : de novembre à mars du lundi au samedi de 10h à 13h30. Entrée : 2,50 €.

Musée Diocésain de Huesca

Ce musée diocésain a été créé en 1945 sur décret de l’évêque Don Lino Rodrigo. Son actuelle configuration offre une présentation neuve et didactique de l’art sacré dont les pièces pour la grande partie proviennent de la cathédrale ainsi que des églises et couvents du diocèse.

Accès : Plaza de la Catedral.

Visites : Du lundi au samedi de 10h30 à 14h puis de 16h à 19h.

Musée provincial de Huesca

Cet intéressant musée provincial se trouve Plaza Universidad dans l’ancienne Université Sertoriana. Cette université qui fut aussi la résidence des rois d’Aragon a été fondée par Pierre IV en 1354.

Archéologie et beaux-arts, avec une attention particulière à l’œuvre de Goya et à une collection de toiles du XVe au XXe siècle, forment les deux sections proposées par le musée.

Les pièces exposées courent sur une période allant de la préhistoire aux sculptures du Moyen-âge en passant par la nécropole romaine de Coscujuela de Fantova et des objets d’origine ibérique.

De l’ancien palais royal transformé en annexe du musée, il reste la Salle du Trône, celle de Doña Petronia et la Salle de la Cloche. Le bâtiment est utilisé pour des expositions temporaires.

Accès : Plaza Universidad, 1.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 20h. Les dimanches et jours fériés de 10h à 14h. Entrée gratuite.

Monastère de San Pedro El Viejo

Le monastère de Saint-Pierre-le-Vieux est une ancienne abbaye romane construite au XIIe siècle dans le centre historique de Huesca. Derrière la façade du bâtiment, un des plus anciens édifices religieux de la province de Huesca, se cache le panthéon des rois d’Aragon Alphonse 1er le Batailleur et Ramire II le Moine.

Accès : Plaza de San Pedro.

Visites : du lundi au samedi de 10h à 13h30 puis de 16h30 à 18h, les dimanches et jours fériés de 11h à 12h15 puis de13h10 à 14h. Entrée : 2,50 €, enfants : 1,50 €.

Centre d’Art et Nature. Fondation Beulas

Inauguré en 2006, le CDAN a pour vocation de devenir une référence dans les domaines reliant l’art et la nature à la culture contemporaine.

Ses deux collections se partagent entre l’héritage du collectionneur espagnol Beulas-Sarrate qui regroupe des œuvres contemporaines espagnoles et la collection Art et nature composée de Land art et d’art public.

Réflexions sur l’art contemporain et la nature, rencontres, conférences, concours et bourses de recherche sont au programme du centre Art et Nature.

Accès : Avenida Doctor Artero. Carretera Ayerbe.

Horaires : jeudi et vendredi de 17h à 20h (18h à 21h d’avril à octobre), le samedi de 11h à 14h puis de 17h à 20h (de 18h à 21h les après-midi d’avril à octobre), les dimanches et fériés de 11h à 14h. Entrée 3 €, tarif réduit : 2 €.

Jaca

Bourg européen et cosmopolite sur le Chemin français de Compostelle, Jaca est aussi connu comme étant la ‘Perle des Pyrénées’.

Énorme édifice entouré d’un fossé, sa citadelle militaire qui date de la fin XVIe est classé Monument national. Autre monument classé de la ville : sa cathédrale romane du XIe. Le monastère des Bénédictines, le pont de San Miguel, la tour de l’Horloge (XVe), l’église de Santiago complètent l’héritage patrimonial de Jaca.

Le premier vendredi du mois de mai, se déroule dans ce bourg pyrénéen une fête commémorant une bataille médiévale. Au programme : tournois, compétitions diverses, spectacle de drapeaux et un concours d’anciens sports aragonais comme le tir à la barre.

Le 25 juin accueille à Jaca les pèlerinages de Santa Orosia où on célèbre le ‘palotiau, un des bals les plus anciens d’Europe, au son du ‘chiflo’ une flûte à trois trous.

Situation : 65 km au nord de Huesca (N-330).

Sabiñánigo

Dans la vallée de Tena, entre Jaca et Huesca (50 km), Sabiñanigo est la capitale de la région historique d’El Serrablo dans le haut Gállego.

D’origine romaine, le village abrite un riche patrimoine d’édifices romans et mozarabes. C’est sous le gouvernorat musulman de Huesca que se développa ce style connu sous le nom ‘mozarabe du Serrablo’ aux Xe et XIe siècles.

L’ensemble des constructions de cette période dans la région ainsi que celles de style roman forment un site architectural unique au monde appelé ‘ Route de Serrablo’.

Sabiñánigo possède deux musées : le Musée Angel Orensanz d’Art populaire de Serrablo et dans la maison-château de Larrés, le Musée du dessin avec des fonds provenant des dessinateurs les plus célèbres du XXe siècle.

Barbastro

Porte naturelle s’ouvrant sur la Sierra de Guara, Barbastro préside une région vinicole, Somontano de Barbastro possédant sa propre appellation d’origine.

Son noyau urbain abrite une cathédrale du XVIe classée Monument historico-artistique, un palais épiscopal et un musée diocésain, la Maison des Argensola, la Casa Baselga (XVIe) ou encore l’église et la fontaine de San Francisco. Quant au site de San Julían, il abrite des trésors artistiques témoignant de la richesse historique de Babastro.

Situation : 50 km à l’est de Huesca (N-240).

Graus

En plus d’un noya urbain riche de ses vestiges historiques, Graus est connu à l’international pour son marché aux truffes qui se déroule chaque samedi de début décembre à mi-mars.

Le quartier le plus ancien de la ville, le populaire Barrichos, abrite des demeures seigneuriales du XVIe siècle comme celles des Mur ou des Solanas. En limite du quartier se trouve la porte de l’ancienne muraille du XVIe siècle.

La basilique de la Virgen de la Peña (XVIe) est surplombée par le rocher du Morral qui domine la ville. Elle est dotée d’un portail Renaissance et de sa galerie s’ouvre un large panorama sur les environs.

Situation : 70 km à l’est de Huesca (N-240 jusqu’à Barbatros puis N-123 et 123a).

Aínsa-Sobrabe

Village pyrénéen, Aínsa est situé au pied du barrage de Mediano à la confluence des rivières Ara et Cinca. Classé Site historique, le bourg d’Aínsa fut la capitale de l’ancien Royaume de Sobrabre uni au Royaume d’Aragon au XIe siècle.

Exemple d’architecture médiévale, des maisons soigneusement agencées de son centre historique se dégage l’imposante et vaste enceinte du château. La vieille ville conserve encore la presque totalité de ses remparts qui abritent de nombreux monuments et édifices qui transportent les visiteurs au Moyen-âge. On y remarque l’élégante tour de la collégiale et l’église romane de Santa María datant du XIe siècle.

Situation : au cœur des Pyrénées aragonaises à 100 km au nord-est de Huesca (N-240 jusqu’à Barbatros puis A-138).

Parc naturel de la Sierra y Cañones de Guara.

Entre l’Ebre et les Pyrénées, à quelques kilomètres à l’est de Huesca, le parc de Cañones de Guara est riche d’un massif calcaire entrecoupé de gorges, de ravins et de gouffres profonds, de cascades, de grottes et de cavernes.

Dans cet espace protégé, le plus grand d’Aragon, on compte jusqu’à soixante-dix canyons devenus des références pour le canyoning européen. Sport qui peut, à l’exception de l’hiver, s’y pratiquer toute l’année.

Parmi les ravins et gorges les plus recherchés : las Gorgas Negras, la Peonera ou le Mascún dont les parois escarpées et rocheuses fournissent un habitat idéal pour un grand nombre de rapaces : faucon pèlerin, gypaète, aigle royal…

Pour en savoir plus sur les paysages et les activités sportives en pleine nature qui ont fait la renommée du parc, des renseignements sont disponibles dans les trois centres d’interprétation du parc dans les localités de Bierge, Arguis et Santa Cilia de Panzano.

Alquézar

Bourg semi-montagnard installé sur les premiers contreforts pyrénéens, au sud du parc de la Sierra y Cañones de Guara, Alquézar est dominé par un château à qui il reste quelques murailles.

Dominant un environnement naturel et sauvage d’une grande beauté, on y pratique la randonnée pédestre ou équestre, le VTT et bien sûr comme tant d’endroits de la région, le canyoning. Dans le parc culturel voisin du río Vero quelques traces d’art rupestre sont inscrites au patrimoine de l’humanité.

Outre son vieux château, la collégiale Santa María la Mayor avec son cloître aux chapiteaux romans et son orgue, est un des monuments les plus visités de la région. Le village possède même un petit musée ethnologique, Casa Fabián, relatant l’histoire du village et de la région du Somontano.

Situation : 50 km légèrement au nord-est de Huesca (N-240 puis A-1229).

Ski dans les Pyrénées aragonaises

Proche de la frontière française, les Pyrénées aragonaises offrent aux amateurs quelques-unes des meilleures stations espagnoles de ski parmi lesquelles on peut mentionner : Candanchú, Astún, Cercler, Panticosa-Los Lagos ou encore Formigal…



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Articles
Séjours
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Barcelone  
Vol + Hôtel Explorer
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Destinations proches de Huesca
Saragosse  
Teruel  
Aragon  
Scroll Up