Grenade

Grenade et l’Alhambra

Dernière ville andalouse conquise par les Rois Catholiques, les nombreux édifices religieux qu’ils ont bâtis n’ont pas empêché Grenade de garder en mémoire le prestigieux patrimoine et l’âme musulmane héritée d’Al Andalus dont elle fut la dernière capitale.

Grenade, située au pied de la Sierra Nevada et au confluent de trois rivières, est la ville où les musulmans sont restés le plus longtemps en Espagne et cela se reflète aussi bien dans son urbanisme que dans son artisanat ou sa gastronomie.

Lieu culturel et touristique incontournable d’Andalousie, l’Alhambra de Grenade est un des monuments les plus visités en Europe, dans le centre historique divisé en quatre vieux quartiers. Albayzín, l’ancien quartier musulman est comme l’Alhambra inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Realejo-San Matias, d’origine juive, le Sacromonte, plutôt gitan et le Centro Sagrario chrétien complètent cette ancienne cohabitation multiculturelle.

Bien reliée aux villes espagnoles, Grenade se trouve à 30 km des pistes de ski de la Sierra Nevada et à 70 de la côte méditerranéenne.

Sa situation géographique sur un plateau adossé à la Sierra Nevada lui confère un climat particulier aux variations de température importantes. S’il fait moins chaud en été à Grenade qu’ailleurs en Andalousie, il y fait plus froid en hiver.


Alhambra de Grenade


Splendeur de la présence musulmane en Espagne, l’ensemble palatial de l’Alhambra de Grenade est un des monuments majeurs de l’architecture islamique.

Dressée sur la colline rougeâtre d’où elle tire son nom, l’Alhambra, ‘La Rouge’, est constituée de quatre parties : l’Alcazaba, les Palais Nasrides, le Generalife avec ses jardins et la Palais de Charles Quint.

C’est en 1238 avec l’arrivée des Nasrides que l’Alhambra va subir ses premières modifications lorsque, jugée plus sûre que le vieux quartier de l’Albaicin, Mohammed ‘’El Hamra’’ Ben Nazar, dit Mohammed le rouge, fondateur de la dynastie Nasride, décida d’y résider.

Fortifiée, l’Alhambra sera à son apogée architectural entre 1333 et 1354 avec Youssouf Ier qui fit bâtir le Palais de Comares puis Mohammed V ‘’Al-Ghani’’ qui sera à l’origine du Patio de los Leónes et des bâtiments qui l’entourent.

À la Reconquista, Charles Quint en fera détruire une partie pour ériger son propre palais ainsi qu’une église. D’incendies en pillages et détérioration, tombés dans l’oubli, des restaurations ne seront entamées qu’à partir du XIXe siècle.

L’Alcazaba. Construite au IXe siècle, sur la colline de la Sabika face au pittoresque quartier populaire de l’Albaicin, l’Alcazaba est la forteresse originelle de ce vaste ensemble palatial. Au loin on peut apercevoir les pics enneigés de la Sierra Nevada et la ‘vega granadina’, l’immense plaine de Grenade.

Place forte, la citadelle était dotée d’une ville-caserne hébergeant les soldats, dont quelques vestiges de ces habitations sont encore visibles. D’anciens hammams datant de cette époque sont en cours de rénovation. Juste à côté les jardins des Adarves aux multiples fontaines entourés de cyprès.

Le Palais des Nasrides

Le Palais est organisé en trois parties reliées entre elles par des vestibules. Le Méchouar ou Mexuar par lequel on rentre dans l’enceinte était un lieu d’audiences publiques. Il a été transformé en chapelle au début du XVIIe.

Joyaux de l’Alhambra : le Patio de los Arrayanes, la Cour des myrtes ou Salon des Ambassadeurs, est situé au pied de la Torre de Comares, la tour la plus élevée de l’Alhambra avec 45 m de hauteur et le Patio de los Leones, la Cour des Lions qui était réservée à la vie familiale.

Si la décoration extérieure est sobre, l’intérieur présente les composantes de l’art islamique : calligraphie, décoration florale stylisée et arabesques aux motifs géométriques.

Le Patio figurant le paradis est entouré de 124 colonnes en marbre blanc richement décorées, au centre le murmure de la Fontaine des Lions, un bassin d’albâtre supporté par douze statues en marbre blanc représentant douze lions symbolisant puissance et courage.

Les Jardins de Partal que l’on traverse pour se rendre au Generalife étaient autrefois occupés par les logements des soldats et serviteurs du Palais. On y remarquera les belles colonnades du portique de la ‘’Torre de las Damas’’, la Tour des Dames.

Le Generalife

Jannat al Arif en arabe, pouvant être traduit par le paradis de l’architecte, était la résidence d’été des princes Nasrides.

De cet ensemble fait de jardins aux multiples fontaines datant du XIIIe siècle, le Patio de la Acequia avec son canal central bordé de parterres fleuris et ses jets d’eau est le plus connu et le plus abouti de la domestication de l’eau et son utilisation artistique à cette époque.

Le Palais de Charles Quint

Adossé au Palais Nasrides, c’est la célébration de la victoire des Rois Catholiques sur les musulmans. De style renaissance, il est doté d’un des plus beaux patios espagnols réalisé par Pedro Machuca, un disciple de Michel-Ange et abrite de nos jours deux musées.

Informations utiles

Monument le plus visité d’Espagne, il est préférable de réserver avant par Internet. Une boutique librairie avec bornes-achats de tickets est ouverte près de la Plaza Nueva, en face de la Cuesta de Gomérez qu’il faut emprunter pour accéder à la Puerta de la Justicia : Tienda Librería de la Alhambra. Calle Reyes Católicos, 40.

À noter qu’il est possible sur place de télécharger via Bluetooth des informations complémentaires sur l’Alhambra et le Generalife. une petite partie de ce vaste ensemble architectural se visite gratuitement sans ticket en y pénétrant par le Puerta de Carros ou la Puerta de la Justicia.

Accès : Calle Real de la Alhambra. Bus C3 et C4

Horaires : Tous les jours de 8 h 30 à 18 h du 15 octobre au 14 mars et jusqu’à 20 h le reste de l’année.

Visites nocturnes : en hiver de 20 h à 21 h 30 les vendredis et samedis, de 22 h à 23 h 30 du mardi au samedi durant l’été.

Tarifs : 14 €, 10 € pour les retraités, +65 ans et les membres de l’Union européenne. Gratuit pour les –11 ans. Visite des jardins uniquement : 7 €. Visite du palais nasride en nocturne : 8 €.

Le billet d’entrée est valable pour la matinée, pour l’après-midi ou la soirée, l’heure d’entrée est mentionnée dessus.
Ouvertures des guichets ½ heure avant l’ouverture. Fermé les 25 décembre et 1er janvier.


VISITES GUIDÉES DE L’ALHAMBRA


Cathédrale de Grenade

Bâtie à l’emplacement d’une ancienne mosquée, les travaux de construction de la Cathédrale Santa María de la Incarnación envisagée par les Rois Catholiques débutèrent en 1523 sous le règne de Charles Quint pour s’achever sous celui de Philippe V en 1704. La cathédrale, dédiée au mystère de l’Incarnation, est classée Monument national depuis 1929.

Située au cœur du centre historique de la ville, entre la Gran Via de Colón et la Calle Reyes Católicos, la Cathédrale, tout en intégrant des éléments gothiques, plan et voûte, et baroques pour sa façade, est un des bijoux de l’architecture Renaissance espagnole.

Œuvre de Diego de Siloé, la Puerta del Colegio, de style renaissance, est la plus ancienne de ses façades alors que la façade principale de 1667 est d’Alonso Cano.

À l’intérieur, cinq nefs séparées par quatre rangées de piliers ornés de faisceaux de pilastres et de colonnes cannelées à chapiteaux corinthiens.

La chapelle majeure, ‘capilla mayor’, tout en blanc et or, est surmontée d’une impressionnante coupole semi-circulaire de 45 mètres de hauteur et décorée de splendides vitraux. Le tabernacle central, en argent, repose sur une base de marbre vert alors que deux imposants buffets d’orgues garnissent la nef centrale.

Accès : Gran Vía de Colón.

Horaires : du lundi au samedi de 10 h 45 à 13 h 30 puis de 16 h à 19 h, jusqu’à 20 h l’été. Les dimanches et fêtes religieuses de 16 h à 19 h, jusqu’à 20 h l’été.

Entrée combinée cathédrale, musée et sacristie : 4 €, gratuit pour les – 10 ans.

Capilla Reale

Adossée à Cathédrale, la chapelle royale (baroque XVI et XVIIes siècles) a été construite à la demande des Rois Catholiques en 1505 après la reconquête de Grenade.

Tous deux décédés avant son achèvement, leurs corps furent d’abord déposés au Couvent Saint François de l’Alhambra puis inhumés ensuite dans la chapelle en 1521 sur les ordres de Charles Quint.

Les sépulcres de Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille, œuvre de Doménico Fancelli, alors que ceux réalisés plus tard pour Jeanne et Philippe le Beau de Castille ont été réalisés par Bartolomé Ordòñez.

Les autres dépouilles de la famille royale inhumées dans la Chapelle furent ensuite transférées au Panthéon de l’Escurial à Madrid par Philippe II.

Prés des tombeaux situés au centre de la chapelle on peut admirer la couronne, le sceptre et le missel d’Isabelle ainsi que l’épée de Ferdinand et un retable du XVIe siècle représentant 26 scènes de la vie du Christ et du martyre de Jean-Baptiste.

Accès : Calle Oficios, 3.

Horaires : ouvert du lundi au samedi de 10 h 15 à 13 h 30 puis de 16 à19h30, 15 h 30 à 18 h 30 en hiver. Les dimanches et jours fériés de 11 h à 13 h 30 puis de 16 h à 19 h, 15 h 30 à 18 h 30 l’hiver.

Centre d’interprétation du quartier de l’Albaicín

Situé dans la Casa de Zafra, une maison hispano-musulmane du XIVe siècle dotée de peintures murales nasrides et d’une splendide vue sur l’Alhambra.

La vocation de cet espace culturel est de mieux faire connaître aux visiteurs ce vieux quartier historique classé au patrimoine de l’humanité.

Palais, ‘carmenes’, des maisons bourgeoises chrétiennes emblématiques de l’Albaicín, monastères et vieilles murailles sont à découvrir au fil des tablettes et autres outils technologiques largement utilisés en ces lieux.

Trois itinéraires culturels sont aussi proposés pour vous aider dans vos recherches et découvertes.

Accès : Portería de la Concepción, 8. Casa de Zafra.

Horaires : Du 1er avril au 15 septembre de 9 h 30 à 14 h 30 – 17 h à21h. Du 15 septembre au 31 mars de 10 h à 17 h . Ouvert tous les jours, entrée libre.


VISITE DE L’ALHAMBRA ET ALBAICIN


Huerta de San Vicente

Casa museo de Federico García Lorca

Situé au sud-est du centre historique de Grenade, le jardin de San Vicente fut entre les années 1926 et 1936 la résidence d’été de la famille García Lorca.

C’est là que Federico García Lorca a écrit quelques-unes de ses œuvres principales avant son assassinat par les franquistes au début de la guerre civile espagnole.

Ouvert au public en 1995 comme Maison-musée, cet espace est maintenant un centre culturel qui comporte quelques objets et dessins ayant appartenu au poète en attendant qu’un musée García Lorca voie le jour derrière la cathédrale.

Accès : Parque Federico García Lorca. Calle Virgen Blanca.

Horaires. Du 16 septembre au 31 mai : De 9 h 30 à 17 h. Durant les fêtes de Noël, 22 décembre – 6 janvier et durant la Semaine sainte de 9 h à 15 h. Horaires d’été : 1er juin – 15 septembre de 9 h à 15 h.Fermé les lundis et le 1er mai.

Entrée : 3€, tarif réduit : 1€, gratuit les mercredis.


ACTIVITEES A GRENADE


Découvrez les restaurants les mieux notés de chaque quartier, Réservez directement selon vos envies et Bénéficiez d’offres exclusives…

Laissez-vous tenter avec le large choix offert par le site ‘La Fourchette’ spécialiste des réservations et évaluations de restaurants…

Restaurants à Grenade


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Apartamentos Campo Del Príncipe

Grenade – À partir de 50 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Granada 5 sens

Grenade – À partir de 60 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Plaza Nueva

Grenade – À partir de 60 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Andalucía Center

Grenade – À partir de 72 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Smart Suites Albaicin

Grenade – À partir de 78 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Alixares

Grenade – À partir de 81 €

Séjours
Grenade  
Vol + Hôtel Explorer
Marbella  
Vol + Hôtel Explorer
Séville  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
 
L’Andalousie en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes andalouses …

Explorer
 
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Destinations proches de Grenade
Séville  
Cadix  
Cordoue