Cáceres

Voyage à Cáceres

À l’ouest de l’Espagne, en Estrémadure, Cáceres avec sa ville médiévale ceinte de remparts et de tours d’origine arabe est inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

À l’intérieur du bario antiguo, le quartier historique, les rues pavées sont bordées de maisons anciennes fortifiées, de demeures seigneuriales gothiques et de palais Renaissance. Au centre, nous découvrons la Plaza Mayor, nommée aussi Plaza Santa Maria, présidée par l’église éponyme servant de Cathédrale depuis le XVIe siècle.

Aux alentours se trouve le Palais de Carvajal qui avec son patio Renaissance, est maintenant occupé par l’Área de Turismo de la Diputación, l’Office de Tourisme provincial. Non loin, se dressent le Palais de Mayoralgo et le Palais Épiscopal présentant une façade du XIIIe siècle.

La Casa de las Veletas, le Palais des Golfines, la tour de Bujaco et l’Arc de l’Étoile complètent les nombreux monuments de la ville qui ont contribué à ces reconnaissances.

Sur l’historique Vía de la Plata empruntée par les pèlerins sur le Chemin de Compostelle, Cáceres, centre touristique régional incontournable, est une étape de choix pour déguster la gastronomie locale dans laquelle émerge, entre autres, le porc et ses dérivés arrosés des vins de Cáceres.

Visite et monuments de Cáceres

Plaza Mayor

Cette Grande Place du XIIe siècle est une des plus grandes places d’Espagne. Au départ bâtie pour accueillir un foire annuelle, elle a été bordée d’arcades reposant sur des piliers en pierre munis d’arcs au XVe siècle. L’une des portes principales pour accéder à la Plaza Mayoy est El Arco de la Estrella, l’Arc de l’Étoile proche la vieille tour Bujaco.

Tour Bujaco

Plaza Mayor.

Bujaco est une tour d’origine arabe de plan carré dont le nom dérive d’Abu-Yaqub dont les troupes conquirent la ville. Elle servit ensuite de bastion défensif aux chevaliers de Santiago dont l’ordre avait été établi dans la ville par Fernando II de León après qu’il l’eut reconquise.

Son nom changea au XVIe siècle pour celui de Tour de l’Horloge, elle accueille maintenant le centre d’interprétation des trois cultures.
Horaires : du mardi au dimanche de 10h à 14h puis de 16h à 19h (17h30-20h30 les après-midis de juin à septembre.

Entrée : 2,50 €, gratuit pour les enfants.

Arche du Christ

Plaza Mayor.

Sertie dans les remparts, cette arche est la seule d’origine romaine à s’être conservée jusqu’à nos jours. Érigée au 1er siècle, elle a été bâtie en pierres de taille et comporte une voûte e plein cintre entre les deux arcs d’entrée et de sortie.

Tour des Sandes

Calle de Orellana.

Cette tour de style gothique adossée à la maison de Saavedra qui a été érigée au XIVe siècle. L’édifice comporte deux ouvertures dont une sur la façade est, ornée du blason à cinq fleurs de lys de la famille Aldana. La tour des Sandes accueille maintenant un restaurant.

Musée de Cáceres

Plaza las Valetas, 1.

Le musée de Cáceres est réparti dans deux édifices mitoyens : le Palais des Girouettes appelé aussi Maison des girouettes et la Maison des Chevaux qui date du XVIe siècle.

Le fond couvrant une période allant du paléolithique à nos jours, le musée abrite aussi bien des témoignages de la vie des premiers habitants de la région que des œuvres plus contemporaines.

On y trouvera des stèles de l’âge de bronze, des trésors aux parfums orientaux, des verracos, des pierres sculptées en forme de porc datant de l’âge de fer ou encore des mosaïques romaines et une collection d’art espagnol du XXe.

Horaires : du mardi au samedi de 9 à 14h30 et de 16h à 19h (17h-20h les après-midis de la mi-juin à la mi-septembre. Les dimanches et jours fériés de 10h à 15h.

Entrée : 1,20 €. Gratuit pour les membres de l’Union européenne.

Église Santa María Co cathédrale de Cáceres

Plaza Santa Maria.

Érigée au XIIIe siècle dans un style gothique, la plus ancienne de ses façades, celle dite de l’Évangile, date de la construction romane antérieure. Les voûtes de la cathédrale sont en croisée d’ogives, le chœur et la chaire de style gothique alors que le retable du maître autel affiche un style plateresque comme la porte de la sacristie qui ouvre sur le musée diocésain. La pièce maîtresse de la cathédrale réside en un Christ noir crucifié.

Horaires : tous les jours de 10h à 14h et de 17h à 20h (18h-21h les après-midis de mai à septembre.

Entrée : 1 €, visite du clocher : 2 €.

Musée d’Histoire et de la Culture ‘’Casa Pedrilla’’

Ronda de San Francisco.

Le musée Casa Pedrilla expose les œuvres et les témoignages des artistes les plus en vue de Cáceres. Une section historique offre un parcours dans l’histoire de l’Estrémadure depuis la préhistoire à nos jours. Quant à la maison Guyasamín mitoyenne, elle dispose d’une collection d’art précolombien et colonial du peintre et sculpteur Oswaldo Guayasamín.

Horaires : du mardi au samedi de 11h à 14h et de 17h à 20h, les dimanches et jours fériés de 11h à 14h. De la mi-juin à la mi-septembre : du lundi au vendredi de 9h à 14h30. Entrée gratuite.

Centre d’Interprétations de la Grotte de Maltravieso

Avenida de Cervantès.

Il n’est pas possible de pénétrer dans la grotte afin de la préserver. Le centre d’interprétation permet d’en découvrir l’intérieur à l’aide de maquettes et de projections vidéo dans lesquelles sont présentées une soixantaine de mains humaines dont les contours ont été dessinés avec des pigments rougeâtres.

Horaires : du lundi au samedi de 9h à 15h, les dimanches et jours fériés de 10h à 15h.

Plasencia

75 km au nord de Cáceres.

Sur la Route de la Plata, Plasencia qui occupe une position stratégique au bord du río Jerte a d’abord été peuplée par les Romains puis les Arabes avant d’être reconquise par le roi Alphonse VIII au XIIe siècle.

Au XVe siècle, la noblesse régionale qui s’y installa la jalonnera de palais, de demeures seigneuriales et d’édifices religieux. Du passé médiéval de la vieille ville reste des vestiges de murailles, de grosses tours et de portes d’accès à l’instar de la Puerta del Sol ou de la poterne de Santa María.

La Plaza Mayor est bien sûr le lieu de rendez-vous incontournable de la ville, particulièrement durant la fête du Martes Mayor, classée d’Intérêt touristique.

Particularité de Plasencia : ses deux cathédrales, la vieille et la nouvelle. La position frontalière de Plasencia entre chrétiens et musulmans fit que les styles artistiques pénétrèrent tardivement en Estrémadure. Ainsi, la Catetdral Vieja affiche un style roman malgré une construction datant du XIIIe. La Catedral Nueva possède de nombreux éléments tant gothiques que Renaissance comme le chœur ou les voûtes. Le Musée de la cathédrale abrite notamment les ‘Noces de Cana’ une peinture gothique sur bois du XVIe siècle.

Parmi les édifices civils, on peut citer les palais des Monroy, ou celui de las dos Torres, de style roman qui accueillit des hôtes illustres comme Ferdinand le catholique ou encore Pedro de Alcántara.

Parc National de Mongragüe

Aux portes de Cáceres.

Situé à quelques kilomètres de Cáceres, le parc de Mongragüe abrite un espace boisé de type méditerranéen qui passe pour être un des mieux conservés d’Europe.

Le parc est entouré de montagnes et parsemé de cours d’eau, de lacs et de massifs rocheux escarpés dans lesquels nous découvrons principalement des chênaies et des maquis favorisant le développement d’une faune variée.

Galisteo

100 km au nord de Cáceres.

Enclavée sur l’ancienne voie romaine de la Plata, Galisteo est située dans la vallée d’Alagón à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Plasencia. Classée Site historique, la localité faisait office de relais pour les voyageurs à une époque où les Romains l’appelaient Rusticiana.

Les remparts d’origine almohade qui entourent la ville figurent parmi les plus emblématiques et surprenants d’Estrémadure. Cet aspect particulier vient qu’ils ont été érigés au XIIIe siècle à l’aide des galets arrondis ou cylindriques prélevés dans un affluent de la rivière Alagón. À l’intérieur se découvre un élégant bâtiment médiéval de style mudéjar ainsi qu’une abside, tous deux sont accolés à l’église paroissiale Nuestra Señora de la Asunción.

Jerte

35 km au nord-ouest de Plasencia, 110 km de Cáceres.

Ne pas rater le spectacle de cette vallée du Jerte lorsqu’à la fin du mois de mars ses cerisiers sont en fleur. Fête du cerisier en fleur, expositions et dégustations de produits régionaux, bals populaires et groupes folkloriques au menu des festivités dédiées à ce fruit.

Celles-ci se déroulent, selon la floraison, durant la deuxième quinzaine de mars. Se renseigner au préalable pour réserver un hébergement dans une des casas rurales, gîtes ruraux, qui parsèment la région.

Alcántara

65 km au nord-ouest de Cáceres.

Sur les bords du Tage et du barrage qui porte son nom, Alcántara, qui s’est déployée sur les contreforts de la Sierra de San Pedro de Gata, est dotée d’un important patrimoine historique hérité de sa position sur la frontière avec le Portugal.

Le barrage d’Alcántara est entouré de forêts de chênes-lièges et de chênes verts. Son plan d’eau propose de nombreuses activités nautiques et des chemins de randonnée pédestre ou équestre. Quant aux rives du Tage voisin, c’est un endroit très fréquenté par les pêcheurs à la ligne.

Le pont romain qui enjambe le Tage depuis le IIe siècle est une des constructions les plus importantes de la province de Cáceres. Composé de 6 arcs, cet ouvrage mesure 200 mètres de longueur pour une hauteur de 60 mètres.

Longtemps frontière entre les royaumes de León et les royaumes musulmans, la ville était sous le contrôle d’ordres militaires, dont ici, du Moyen-âge au XIIIe siècle, celui d’Alcántara qui laissera de nombreux édifices dans la cité.

Trujillo

50 km à l’est de Cáceres.

À l’instar d’autres villes d’Estrémadure comme Jerez de los Caballeros ou Medellín, Trujillo a été à partir du XVe siècle le berceau de nombreux explorateurs du Nouveau Monde dont Francisco de Pizarro qui découvrit le Pérou.

Cette situation a marqué la ville d’un bel ensemble architectural et monumental d’églises, de châteaux, de palais et de manoirs qui s’articule autour de la Plaza Mayor et qui par ailleurs est répertorié comme Bien d’intérêt culturel.

D’origine romaine, Turgalium sera ensuite wisigothe puis sous domination musulmane durant cinq siècles. Se développant notablement à cette époque, c’est après sa reconquête et surtout au XVIe que la ville atteindra sa splendeur grâce à son rôle important dans la découverte des Amériques.

Dans les quartiers de la ville se distinguent la ville médiévale d’origine arabe et la ‘’cité’’ des XVe et XVIe siècles. C’est autour du cœur social de la ville, la Plaza Mayor, dans les rues pavées que s’installèrent les Conquistadores et des familles de la noblesse régionale. Le palais des Comtes de San Carlos (XVIe), celui du Marquis de Piedras Albas sont des exemples des édifices Renaissance bâtis durant cette période.

L’église Santa María (XIIIe-XVIe) de la ville est considérée comme le plus bel exemple du style roman de Trujillo.

Dominant Trujillo, le château arabe érigé durant le califat de Cordoue se distingue toujours par ses magnifiques tours de guet et les deux citernes abritées dans la cour d’armes de la forteresse médiévale.

Guadalupe

130 km à l’est de Cáceres.

Au cœur de la Sierra éponyme, Guadalupe est un village historique aux rues pavées bordées de maisons montagnardes traditionnelles.

Classée Site historique et touristique, la localité abrite le sanctuaire-monastère de Nuestra Señora de Guadalupe inscrit au patrimoine de l’INESCO. Construit au XIVe siècle sur ordre d’Alphonse XI de Castille en remerciement de sa victoire à la bataille du Salado en 1340, le monastère devint rapidement un des lieux de pèlerinage importants de la péninsule ibérique.

C’est aussi dans ce village que Christophe Colomb fut reçu en audience par les Rois Catholiques lorsqu’ils lui octroyèrent les caravelles nécessaires à son grand voyage vers les Indes.



Booking.com

Découvrez les restaurants les mieux notés de chaque quartier, Réservez directement selon vos envies et Bénéficiez d’offres exclusives…

Laissez-vous tenter avec le large choix offert par le site ‘La Fourchette’ spécialiste des réservations et évaluations de restaurants…

Restaurants à Cáceres


Plus de 68 restaurants à découvrir sur Caceres

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Articles
Séjours
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Barcelone  
Vol + Hôtel Explorer
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Destinations proches de Càceres
Salamanque  
Tolède  
Madrid  
Scroll Up