Burgos

Burgos, sur le chemin du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle

La capitale du royaume unifié de Castille et Léon, Burgos à la tête du commerce de la laine mérinos, fut, au Moyen Âge, une cité commerçante prospère dotée d’un grand pouvoir économique et politique.

Berceau de la Vieille-Castille, capitale de l’art gothique espagnol, elle abrite entre autres la Cathédrale Santa María de Burgos qui en est le fleuron. Commencée en 1221, sa construction s’achèvera trois siècles plus tard.

Mentionnée dès le douzième siècle dans le Guide du Pèlerin comme étape privilégiée sur le chemin français du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, l’on y dénombrait trente-deux hospices de pèlerins, dont ceux de San Juan Evangelista et del Rey étaient les plus connus.

Élevé en 884 sur un des rares points élevés de Burgos pour surveiller la plaine, le Castillo n’offre plus que ses ruines pour rappeler son rôle dans l’histoire comme avant-poste contre les musulmans. La zone entourant le château a été réaménagée à la fin des années 1950, plantations de conifères et tracés de chemins, pour pouvoir le faire découvrir. Après plusieurs années de restauration, le château a été ouvert à la visite avec son réseau de galeries souterraines.

Burgos, c’est aussi la ville de Diego Diaz de Vivar qui inspira le personnage du Cid, dont on peut admirer une statue à côté des quais du río Arlanzón qui coupe la ville en deux.

Quartier général de Franco durant la guerre civile d’Espagne, Burgos est maintenant une ville enjouée. La Plaza Mayor attire les touristes venus visiter la ville musée, notamment le quartier médiéval et ses monuments anciens sur environ 2 kilomètres entre la place et la Cathédrale.

C’est dans une des nombreuses mesones, auberges traditionnelles, de la ville historique que se déguste une gastronomie locale faite d’agneau de lait rôti, de soupe à l’ail et de lentilles ou encore de boudins…

Visites et monuments de Burgos

Le Pont de Sainte-Marie et le Paseo del Espolón

Le pont Santa María permet l’accès à la vieille ville et au Paseo del Espolón en passant par l’Arco de Santa María. Jardin emblématique du centre-ville, le Paseo se situe entre les ponts Santa María et San Pablo.

L’esplanade offre une promenade agréable au bord du río Arlanzón où il y règne, de jour comme nuit, une sympathique animation entretenue par les cafés et bars à tapas se trouvant à côté.

Arco de Santa María

La porte de Sainte Marie était autrefois la plus imposante des portes donnant accès à la ville. Datant du XIVe, la façade a été rénovée au XVIe siècle pour lui donner une apparence arc de triomphe en l’honneur de Charles Quint.

Son aspect est celui d’un château dominé par des tours, en dessous desquelles sont sculptées certaines grandes personnalités de Burgos dont Le Cid.

Visites : du mardi au samedi de 11h à 14h puis de 17h à 21h. Le dimanche de 11h à 14h. Entrée gratuite.

La Maison du Cordon

Plaza de la Libertad

Construite au XVIe siècle pour les Connétables de Castille, la Maison du Cordon arbore toujours sur sa façade le grand cordon dominicain qui lui a donné son nom.

C’est dans cette demeure que les Rois Catholiques reçurent Christophe Colomb au retour de son deuxième voyage aux Amériques, et aussi dans ces murs qu’en 1515 fut approuvée l’union des royaumes de Navarre et de Castille. Le bâtiment abrite maintenant un siège de la Caisse d’Épargne.

Musée de Burgos

Calle Miranda, 13.

Le musée provincial de Burgos est divisé en deux sections réparties dans des bâtiments contigus.

La Casa Miranda, un palais Renaissance du XVIe, abrite pour sa part une section consacrée à la préhistoire et à l’archéologie avec entre autres des objets venant des sites d’Atapuerca et d’Ojo Guareña ainsi que de l’antique ville romaine de Clunia.

La Casa del Angulo est quant à elle dédiée aux beaux-arts avec, notamment, une collection s’étendant de l’époque mozarabe à nos jours. Le parement d’autel roman de Santo Domingos de Silos ainsi que le tombeau de Juan Padilla font partie des pièces maîtresses de l’exposition.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h et de 17h à 20h (de 16h à 19h les après-midis d’octobre à juin), de 10h à 14h dimanche et jours fériés. Entrée : 1 €, gratuit le week-end.

Hôpital du Roi

Plaza Sobrado

Occupé de nos jours par la Faculté de Droit et le Rectorat de l’Université de Burgos, l’Hospital del Rey a été fondé par Alphonse VIII en 1195, pour soigner les pèlerins du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les plus pauvres d’entre eux y étaient aussi habillés.

L’hôpital accueillait à tout moment les pèlerins qui se présentaient à sa porte et son importance dura jusqu’au XVIe siècle, car on pouvait s’y confesser dans toutes les langues.

Musée de l’Évolution Humaine

Paseo Sierra de Atapuerca

Le musée propose une compréhension de l’évolution humaine à partir des découvertes faites sur le site d’Atapuerca.

C’est sur ce site qu’ont été découverts en 1994 les restes de l’Homo antecessor, nom donné aux ossements humains d’Ataquera, qui serait le plus ancien représentant du genre d’Europe occidentale.

Le bâtiment, inauguré par la Reine Sophie en 2010, a est une œuvre de l’architecte Juan Navarro Baldeweg.

Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 14h30 et de 16h30 à 20h. Les dimanches et jours fériés, en juillet-août de10h à 20h.

Musée Marceliano Santamaría

Plaza de San Juan

Ce musée est uniquement consacré au peintre originaire de Burgos Marceliano Santamaría (1866-1952), célèbre pour ses paysages castillans, ses peintures historiques et ses portraits.

Le musée, inauguré en 1966, est installé dans l’ancien monastère de San Juan. Une grande partie des œuvres exposées provient de dons familiaux. Le musée accueille aussi des expositions temporaires.

Horaires : du mardi au samedi de 11h à 13h50 et de 17h à 20h50. Le dimanche de 11h à 13h50, fermé les lundis et jours fériés.

Cathédrale de Burgos

Plaza Santa María

La construction ayant durée plusieurs siècles, de 1221 à 1765, la cathédrale présente plusieurs aspects artistiques dominés par le style gothique. De chaque côté de sa façade s’élèvent des tours de 84 mètres de hauteur couronnées de flèches ajourées du XVe siècle.

L’ensemble architectural le plus apprécié est la porte du Sarmental avec l’image du Christ entouré des apôtres. Sous la voûte mudéjare de la nef centrale reposent les restes de Rodrigo Díaz de Vivar, le Cid, et de son épouse Doña Jimena.

Horaires : tous les jours de 9h30 à 19h30, de 10h à 19h du 1er novembre au 18 mars. Entrée : 7 €, retraités : 6 €, étudiants : 4,50 €, enfants : 2 €.

Musée de la Cathédrale

Plaza Santa María

Le musée de la cathédrale est réparti entre les chapelles ouvertes et le capitulaire de la cathédrale. Il expose divers objets d’orfèvrerie : ostensoirs, croix, images en argent…, des peintures, des documents et des codex du Xe au XVIe siècle, comme la Bible de Cardeña des tapisseries ainsi que des peintures sur bois flamandes.

Horaires : tous les jours de 9h30 à 19h30, de 10h à 19h du 1er novembre au 18 mars. Entrée : 7 €, retraités : 6 €, étudiants : 4,50 €, enfants : 2 €.

Le Musée du Retable

Église de San Esteban. Calle San Esteban.

Unique en Espagne, le musée abrite des retables des XVIe et XVIe siècles provenant de différents sites de la province de Burgos. Une collection d’orfèvrerie comprenant croix, vases sacrés, ostensoirs…est aussi proposée tout comme des peintures et autres pièces issues du monastère de Vileña.

Horaires : du mardi au dimanche de 11h à 14h et de 17h à 20h. Fermé du 14 septembre au 30 juin. Entrée : 2 €.

Chartreuse Santa María de Miraflores

Carretera de Fuentes Blanca, km 3.5.

Excentré, cet édifice fut une résidence ‘secondaire’ du roi Henri III avant d’être cédé aux moines chartreux. Construit sur une réserve de chasse, le palais fut restauré par son fils Jean II lors de son accession au trône, cependant sa construction resta inachevée jusqu’au règne d’Isabelle la catholique.

Les plus grands architectes, peintres et sculpteurs de l’époque : Gil de Siloe, Simon de Colgne, Pedro Berruete participèrent à la réalisation de ce qui devint un des joyaux du gothique de la fin du XVe siècle.

Horaires : du lundi au samedi de 10h15 à 15h et de 16h à 18h. Les dimanches et jours fériés de 11h à 15h et de 16h à 18h. Entrée gratuite.

Église San Lesmes

Plaza San Juan

La parroquia, église paroissiale, a été construite au XVe siècle pour abriter la dépouille de San Lesmes, saint patron de la ville qui se consacra entièrement aux soins des pèlerins de Saint-Jacques. Elle sera modifiée un siècle plus tard selon les critères architecturaux et décoratifs de l’époque.

Entrée libre.

Église San Nicolás

Calle Fernán Gonzáles

San Nicolás vaut le détour pour son grand retable, une œuvre du XVIe issue de l’atelier des Cologne. Ce retable-sépulcre avait été réalisé pour Gonzalo Palanco, un marchand ayant besoin de montrer à la fois son pouvoir économique et son statut. Les images du retable font allusion à des passages de la Bible et aux miracles de Sain-Nicolas.

Horaires : du lundi au samedi de 11h30 à 13h30 (11h-14h les matinées d’avril à septembre) puis de 17h à 19h. Entrée : 1,50 €.

Musée des Tissus du Monastère de las Huelgas

Calle los Compases de la Huelgas

Ce monastère de religieuses cisterciennes a été fondé au XIIe siècle sur ordre d’Alphonse II. Son cloître roman et sa chapelle typique de l’époque almohade méritent une visite attentionnée. Le grand œuvre de l’édifice actuel avec son cloître et ses annexes a lui, été construit dans la première moitié du XIIIe. La volonté des concepteurs était de transformer l’ensemble pour en faire un panthéon royal.

Les vêtements exposés dans le musée proviennent justement des monarques et de leur descendance directe qui y reposent. Leurs tombeaux sont abrités dans les nefs occupées par le chœur des religieuses.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 13h15 et de 16h30 à 17h45, les dimanches et jours fériés de 10h à 14h15. Entrée : 5 €, tarif réduit : 4 €.

Église San Gil Abad

Calle San Gil, 12.

Avec sa façade à la décoration exubérante adossée aux remparts, c’est une des plus belles églises gothiques de la province de Burgos. On y remarquera de nombreuses chapelles funéraires à l’intérieur, parmi lesquelles, celles de la Buena Mañana et celle de la Natividad dont la voûte étoilée est entièrement peinte la chaux.

Horaires : ouvert 15 juillet au 15 septembre, du lundi au samedi de 10h à 14h et de 16h à 19h. Entrée gratuite.

Medina de Pomar

85 km au nord de Burgos

Ville historique de la région des Merindades, Medina de Pomar est traversée par la route de Charles Quint. Cet itinéraire marque le voyage qu’entreprit Charles Quint, allant de la Cantabrie jusqu’au monastère de Yuste en Estrémadure pour s’y retirer avant de s’éteindre.

La ville est protégée par une double muraille dont on voit toujours celle, intérieure, construite au XIVe siècle. Cinq portes y étaient originellement percées dont l’Arc de la Judería et celui de la Cadena, toujours visible.

Dominant la ville, l’imposant Alcázar de los Condestables, avec ses deux tours est un château-palais datant du XIVe. Il abrite le Musée de las Merindades qui présente l’histoire de la ville et de la région à travers des documents et manuscrits, des vestiges archéologiques et différents objets. Le monastère voisin de Santa Clara, même époque, présente également un intéressant musée dans lequel nous pouvons admirer un Christ gisant de Gregorio Fernández.

La localité est dotée de plusieurs espaces verts dédiés à la promenade, aux pique-niques et à la baignade. Des chemins de randonnée parcourent les forêts et espaces naturels voisines.

Atapuerca

18 km à l’est de Burgos

Nous découvrons les célèbres sites archéologiques d’Atapuerca sur le versant nord de la sierra de Atapuerca.

Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, les sites de la sierra d’Atapuerca nous font comprendre l’évolution de l’être humain, et ses modes de vie, depuis un million d’années jusqu’à une époque récente.

Ces vestiges du passé ont été découverts en 1899 lors de travaux pour la construction d’une voie ferrée. Cependant ce ne sera que dans les années 1960 que des recherches approfondies seront entreprises par l’équipe de spéléologie Edelweiss. La découverte d’ossements humains très anciens dans la Cueva Mayor entrainera des travaux qui durent toujours.

Frías

85 km au nord-est de Burgos

Le vieux quartier de Frías garde toujours le tracé médiéval de sa fondation au IXe siècle. Celle-ci fut décidée par Alphonse VIII pour renforcer la frontière entre la Castille et la Navarre en repeuplant cette partie de la vallée de l’Ebre.

Le château des Ducs de Frías trône au sommet d’une colline et offre une vue panoramique unique sur la ville et la vallée. Dans le centre de Frías deux édifices religieux méritent une halte : l’église de San Vicente pour son portail roman et le couvent de Santa María de Vadillo fondé au XIIIe siècle. À la sortie de la localité, un magnifique pont médiéval du XIVe, doté d’une tour défensive, enjambe le río Ebre.

Oña

75 km au nord-est de Burgos

Célèbre dès le X siècle, Oña s’est développée à l’ombre du monastère de San Salvador, de Fernán Gonzalez, Comte de Castille et de la protection des rois. L’Arc de la Estrella, les remparts de l’église de San Juan et l’église San Juan dotée de fenêtres romanes et d’un arc gothico mudéjar comptent parmi le patrimoine architectural de cette petite localité.

Lerma

40 km au sud de Burgos

Localité fondée à l’époque préromaine sur une colline dominant la vallée du río Arlanza a connu une apogée qui dura vingt ans, de 1598 à 1618, sous le Duc de Lerma, favori du roi Philippe III.

Parmi l’ ensemble monumental de la ville : le Palais Ducal construit, entre 1601 et 1617 par Francisco de Mora, sur les ruines du vieux château. Il est est devenu un Parador de Tourisme, aux courbes sobres et élégantes, encadrées de quatre tours angulaires. Juste en face se déploie la vaste place ducale originellement entourée d’arcades.

Quant à la collégiale de San Pedro, remarquable édifice religieux du début XVIIe, est reliée au palais ducal par un passage saillant offrant de belles vues sur la rivière Arlanza.

Covarrubias

40 km au sud-est de Burgos

Ce petit village doit son nom aux nombreuses grottes rougeâtres qui parsèment ses environs.

Dans le vieux centre historique, nous découvrons une architecture castillane typique faite de maisons aux rez-de-chaussée en pierres, d’arcades et de colombages en bois surmontés de galeries.

Parmi les monuments de Covarrubias : l’église San Tomás avec sa chaire Renaissance, la collégiale San Cosme y San Damián de style gothique dont le musée conserve un chef-d’œuvre de l’imagerie gothique flamande : le triptyque de l’Adoration des Mages daté du XVIe siècle. Les vestiges de l’ancienne muraille et de la tour de Doña Urraca, édifice mozarabe du Xe, complètent ce patrimoine architectural.

Peñaranda de Duero

100 km au sud de Burgos

Un imposant château domine le centre médiéval et son ensemble monumental situés sur le Route de la Ribera del Duero, un vignoble à la renommée internationale. Les vins de Peñaranda de Duero bénéficient de cette AOC ‘Ribera del Duero’.

Autour de la Plaza Mayor, les rues montrent une succession de demeures seigneuriales, d’édifices religieux et de palais parmi lesquels se détache le Palais des Comtes de Miranda. De style Renaissance du XVIe, il est aussi connu sous le nom de Palacio de la Avellaneda.

Coruña del Conde

110 km au sud de Burgos

En pleine région viticole de la Ribera del Duero, Coruña del Conde est dominée par les ruines de son château médiéval. Outre l’ermitage roman du Santo Cristo, les environs nous invitent à la visite de l’antique cité romaine de Clunia, à quelques kilomètres de la ville, un des sites romains les plus importants de la péninsule ibérique.

Visiter Clunia, c’est faire un voyage dans le passé de cette ville qui comptait jusqu’à 30 000 habitants et qui était dotée de vastes demeures seigneuriales, de thermes, de théâtres et de temples. On peut y admirer des mosaïques datant du IIe siècle au IVe siècle.



Booking.com

Découvrez les restaurants les mieux notés de chaque quartier, Réservez directement selon vos envies et Bénéficiez d’offres exclusives…

Laissez-vous tenter avec le large choix offert par le site ‘La Fourchette’ spécialiste des réservations et évaluations de restaurants…

Restaurants à Burgos


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Séjours
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Barcelone  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Destinations principales de la Castille et Leon
Salamanque  
Ségovie  
Castille et León  
Scroll Up