Alméria

Visiter Alméria, une ville andalouse

Fondée par les Carthaginois, la ville fut aussi occupée par les Phéniciens et les Wisigoths avant d’être choisie par le calife omeyyade Abd Ar-Rahman III pour y construire l’Alcazaba. Il nomma cet édifice Al-Miriyat, la tour de guet, qui donna Almería.

Puis, tour à tour repaire de pirates, capitale musulmane, elle connut un passé tumultueux jusqu’au XVe siècle où elle passa sous le giron des Rois Catholiques.

L’Alcazaba domine la vieille ville faite de petites ruelles bordées de maisons aux murs blanchis à la chaux. Avec trois enceintes, elle est la plus grande des forteresses construites par les musulmans en Espagne.

Son port, copie conforme aux ports magrébins, est un lieu de transit privilégié pour les personnes se rendant au Maroc et les milliers d’hectares de cultures maraîchères de la huerta lui ont donné un regain d’activité.

Dans le centre-ville, incontournable, la Cathédrale bâtie au début du XVIe siècle qui avec ses tours et ses créneaux ressemble davantage à une place forte qu’à un lieu de culte.

Almería c’est aussi de longues plages entrecoupées de falaises, des parcs naturels le long de son littoral dont le parc Nicolas Salmerón bordant la zone portuaire.

Aux portes de la ville, le désert de Tabernas avec ses paysages ressemblant étrangement à ceux des déserts nord-américains, africains ou arabes, est devenu à partir des années cinquante un haut-lieu de tournages de westerns spaghettis, de documentaires ou encore de séries.

Monuments d’Alméria

Alcazaba d’Alméria

Érigée sur un promontoire rocheux dans la deuxième moitié du Xe siècle par Abd Er-Rahmane III pour accueillir le siège du gouvernement local, la vieille forteresse offre un magnifique panorama sur la ville, le port et la Méditerranée.

Si l’Alcazaba d’Almería est la plus importante des forteresses musulmanes bâties en Espagne après l’Alhambra de Grenade, c’est aussi l’édifice le plus renommé de la ville.

Les deux premières enceintes de cet imposant édifice défensif sont d’origine musulmane, la troisième de conception catholique. C’est après avoir grimpé un long escalier entouré de végétation que l’on accède à l’enceinte extérieure en franchissant la Porte de la justice. C’est là qu’en premier lieu la population citadine venait se réfugier en cas de danger.

À l’intérieur, la première enceinte abritait des habitations et des bains, une mosquée et les puits califaux ; de nos jours des jardins exubérants, des fontaines et bassins accueillent les visiteurs.

Les deux premières enceintes sont séparées par le Muro de la Vela, le mur de la voile. Son nom vient de la cloche Santa María de los Dolores qui était utilisée pour avertir la population en cas d’événements marquants ou de danger. C’est là aussi que se trouvaient la résidence du gouverneur et les logements des serviteurs.

Plus récente, la troisième enceinte qui fut rajoutée par le Roi Catholique après la Reconquista est protégée par trois tours, des douves et un pont-levis. À l’intérieur nous découvrons les ruines d’un château construit après la libération d’Almería en 1489 par les catholiques.

Accès : Calla Almanzor.

Horaires :

Hiver : du mardi au samedi de 9 h à 17 h 30. Dimanche de 9 h à 15 h 30. Fermé le lundi.

Été : du mardi au samedi de 9 h à 15 h 30 puis de 19 h à 22 h. Dimanche 9 h à 15 h 30. Fermé le lundi.

Entrée : 1,50 € – gratuite pour les ressortissants de l’Union européenne.

Cathédrale de l’Incarnation d’Almería

La Cathédrale de l’Incarnation d’Almería, le plus grand édifice catholique de la ville et siège du diocèse est classé bien d’intérêt culturel depuis 1931.

l’édifice dont la construction s’étala de 1524 à 1562, en plus d’un mélange de styles gothique, baroque et renaissance présente des caractéristiques assez particulières puisque de son rôle spirituel s’ajouta celui de forteresse.

Dotée de tours, de créneaux et de murs épais, en plus de refuges pour la population on y entreposait la poudre, les mousquets ou autres arquebuses qui servaient à se garantir des incursions des pirates mauresques.

Accès : Plaza de la Catedral.

Horaires : du lundi au vendredi de 10 h à 13 h puis de 16 à 17 h. Le samedi de 10 h à 13 h 30. Entrée : 5 €.

Musées et visites


Centre Andalou de la Photographie

Créé en 1992 par le Ministère de La Culture du gouvernement autonome d’Andalousie afin de collecter et diffuser des fonds photographiques, le Centre Andalou de la Photographie a inauguré en 2007 un nouveau bâtiment plus adapté à ses besoins dans l’ancien Lycée d’Almeria situé dans le centre historique de la ville.

Ce nouvel espace comporte 600 m² d’expositions, des ateliers, un plateau photographique, une salle de projection et une de numérisation ainsi qu’une bibliothèque et une boutique.

Accès : Calle Pintor Díaz Molina, 9.

Horaires : tous les jours de 11h à 14h / 17h30 à 21h30. Entrée libre et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Musée archéologique

Le Musée archéologique d’Almería a été fondé en 1933 sous l’impulsion de Louis Siret, ingénieur et archéologue belge, dans la Carretera de Ronda près de la gare Renfe.

Bâti sur trois étages axés autour d’une colonne stratigraphique, il accueille des expositions, permanentes dans les deux premiers niveaux et semi-permanentes au troisième, de collections restées trop longtemps inaccessibles au grand public.

Si le principal des collections concernent la Préhistoire et l’Antiquité, la datation des objets, armes, poteries ou costumes populaires qui pour la plupart proviennent de la province d’Almería, s’étale du paléolithique à nos jours.

Accès : Carretera de Ronda, 91

Horaires : du 1er juin au 15 septembre : du mardi au samedi de 10 h à 15 h 30. Dimanches et jours fériés de 10 h à 17 h. Fermé le lundi.

Du 16 septembre au 31 mai : de mardi au samedi de 10h à 20h30. Dimanches et jours fériés de 10h à 17h. Fermé le lundi.

Entrée : 1 € 50. Gratuit pour les ressortissants de l’Union européenne.

Musée de la Guitare

Le Musée de la Guitare ‘’Antonio de Torres’’ est situé dans la vieille ville historique d’Almería.

Plus qu’un musée, cet espace d’expositions sur la Guitare permet à un large public de mieux appréhender cet instrument qui est à la fois le plus populaire, le plus joué et le plus fabriqué au monde.

Le musée dédié à ‘’Antonio de Torres’’, originaire de la Cañada de San Urbano à côté d’Almería, un des plus grands luthiers et guitaristes espagnols du XIXe siècle, se veut aussi un espace culturel didactique à la portée de tout public.

L’ensemble qui accueille des expositions permanentes et temporaires est composé de 10 salles dont une dédiée à l’histoire de la guitare. La salle 7, offre au public une galerie retraçant le parcours des plus grands guitaristes andalous comme Tomatito ou Paco de Lucia, mais aussi de Django Reinhardt, Santana, Jimi Hendrix…

Accès : Ronda del Beato Diego Ventaja.

Horaires : fermé les lundis. Du mardi au dimanche de 10h à 13h. Les vendredis et samedis de 17h à 20h.

De juin à septembre : du mardi au dimanche de 10h30 à 13h30. Les vendredis et samedis de 18h à 21h.

Entrée : 3€. 2€ pour les – 18 ans et + 64 ans et groupes à partir de 15 personnes. Gratuit pour les moins de 6 ans.

Costa de Almeria


Au sud-est de l’Espagne la Costa de Almería, qui comprend les 200 km du littoral de cette province, s’étend depuis Adra à l’ouest jusqu’à Aguilas. Les principales localités en sont Almería, la capitale de la province, Roquetas et Mojácar.

Plusieurs ports de plaisance parsèment cette côte. Dans l’abri du golfe d’Almería se trouvent les petites localités portuaires de Adra, Almerimar, Roquetas de Mar, Aguadulce et bien sûr Almería ; à l’est du Cabo Gata : San José et Garrucha. Ces ports de plaisance proposent de nombreuses activités nautiques, plongée sous-marine, voile, planche à voile, kayak…

Belle avancée en mer, le Cabo de Gata est très attrayant avec son parc naturel Cabo de Gata-Nijar. Déclaré parc naturel en 1987, c’est le premier parc espagnol à la fois terrestre et maritime.

Il est fait d’une côte sauvage, alternant d’impressionnantes falaises avec des plages et des criques. Protégées, ces côtes sont devenues le refuge d’une nombreuse faune européenne parmi lesquelles des dauphins.

Découvrez les restaurants les mieux notés de chaque quartier, Réservez directement selon vos envies et Bénéficiez d’offres exclusives…

Laissez-vous tenter avec le large choix offert par le site ‘La Fourchette’ spécialiste des réservations et évaluations de restaurants…

Restaurants à Alméria


DÉSERT DE TABERNAS ET SIERRA NEVADA


CABO DE GATA ET MOJACAR


GRENADE ET ALHAMBRA AU DÉPART DE ROQUETAS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Torreluz Centro

Alméria – à partir de 40 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Embajador

Alméria – à partir de 50 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Costasol

Alméria – à partir de 47 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Torreluz Senior

Alméria – à partir de 43 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Sevilla

Alméria – à partir de 25 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Apartamentos Torreluz

Alméria – à partir de 45 €

Séjours
Malaga  
Vol + Hôtel Explorer
Grenade  
Vol + Hôtel Explorer
Séville  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
L’Andalousie en voiture

Au volant de votre voiture de location, parcourez les routes andalouses ...

Explorer
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées ...

Explorer
Autres villes andalouses
Cadix  
Cordoue  
Grenade  
Malaga  
Marbella  
Séville  
Scroll Up