Telouet

Telouet et la vallée de l’Ounila

Télouet, fief de la tribu des Glaoua sur les hauteurs de la vallée de l’Ounila, tire son nom du mot Telaoua : la lecture en arabe classique.

La vallée de l’Ounila, par endroits très encaissée, offre des paysages spectaculaires parsemés de villages ocre, de vergers en terrasse, de ksour troglodytiques et de kasbahs à l’abandon.

Des siècles durant Télouet fut le lieu de passage obligé des caravanes reliant Marrakech à Ouarzazate et les régions subsahariennes. Les seigneurs Glaoua successifs en tirèrent des profits considérables en imposant un droit de passage sur les marchandises. Dans les années 1920, la Légion étrangère mis fin à ce monopole en construisant la route du Tizi’n’Tichka détournant ainsi les caravanes marchandes de Télouet.

Au XVIIe siècle, la puissante famille Glaoui vint s’installer sur ces terres où cohabitaient Berbères et juifs. Les premiers vivaient d’agriculture et d’élevage tandis que les seconds exploitaient les riches ressources en sel et produisaient une eau de vie, à base de dattes ou de figues, appelée merriah, pratique toujours en activité dans des petites distilleries artisanales… et clandestines. Le village de Télouet compte 6 mellahs, nom donné aux quartiers juifs d’une ville du Maghreb.

La famille Glaoui créa sa propre Zaouïa, lieu de retraite spirituelle et bâtiments religieux à vocation sociale où se perpétuaient rites populaires, moussems et célébrations des Saints, puis commença à faire bâtir la kasbah, alors modeste, qui connut 2 agrandissements conséquents aux XIX et XXe siècle.

Kasbah de Télouet

Tout à la fois forteresse, château et caravansérail, la kasbah de Télouet domine l’oued Imaren et les hameaux environnants. El Hadj Thami Glaoui, alors pacha de Marrakech y adjoint un luxueux palais durant la première moitié du XXe siècle.

Quelque 300 artisans parmi les plus fameux furent recrutés, de gré ou de force, pour décorer les salons de stuc, de zelliges et de plafonds en cèdre. Tel un village fortifié, la kasbah dispose d’une place centrale où jadis se jouaient des danses folkloriques et qui donnait accès au tribunal, la kasbah jouant également le rôle d’institution de l’état.

La famille Glaoui se rangea au côté des Français durant le protectorat et l’exode du roi Mohamed V à Madagascar. La fin du protectorat, en 1956, mit fin à cet exode et à la toute-puissance des Glaoua. Ils furent bannis du royaume et vinrent se réfugier en France.

Dès lors tous leurs biens furent pillés et laissés à l’abandon laissant l’érosion du temps effacer petit à petit le souvenir des seigneurs impitoyables que furent les Glaoua. Il ne reste plus guère que quelques pans de murs délabrés, des toitures vernissées et tours de guet fissurées. Malgré cela, quelques pièces, qui se visitent, ont sauvegardé leur décoration au style hispano-mauresque.

La partie basse des murs de la salle de réception, au sol dallé de marbre d’Italie, est recouverte de zelliges et la partie haute de stucs raffinés. Nous remarquons le travail d’artisans juifs qui laissèrent leur empreinte avec quelques étoiles de David en zellige.

Les fenêtres aux grilles finement ouvragées du salon de thé s’ouvrent sur la campagne et offrent une vue étendue sur l’un des mellah du village et les plaines de l’Ounila. Le plafond en bois de cèdre forme une coupole au symbole de l’étoile de Salomon.

À droite de la salle de réception se tenait le harem aux murs tapissés de soie de Perse. Chaque carré de soie représente l’une des 80 concubines du pacha. Outre ses 80 concubines, celui-ci avait également 5 femmes : 2 Turcs, 2 Berbères et une Arabe.

Étant donné l’état de certaines autres parties de la kasbah, celles-ci sont fermées au public. Un petit café a ouvert à l’entrée de la kasbah.

Informations

Entrée 20 Dh – compter 50 Dh pour un guide si vous le souhaitez. Mauvais point : le grand nombre de détritus en tous genres qui s’amoncelle autour de la kasbah…

Venir à Télouet

De Marrakech

Prendre l’embranchement sur la droite indiquant ‘Télouet 20 km’, à quelques kilomètres après le col du Tizi Tichka. De Bâb Ghmat à Marrakech, un bus quotidien dessert Télouet (55 Dh).

De Ouarzazate

De Ouarzazate prendre la direction ‘Aït ben Haddou’ et continuer en longeant la splendide vallée de l’Ounila. Un bus part quotidiennement vers midi et repart sur Ouarzazate vers 19 h. Dans les deux sens, la route est maintenant praticable en voiture de tourisme.

Kasbah de Telouet


Telouet, vues depuis la kasbah


Maroc que j’aime : Telouet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
CITY GUIDE
Marrakech  
Ouarzazate  
Haut Atlas  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Etoile filante d’or

Ait Ben Haddou – À partir de 25 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Caravane

Ait Ben Haddou – À partir de 80 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Auberge Le Festival Todra

Todra – À partir de 79 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Atlas Prestige

Imlil, Toubkal – À partir de 20 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Kasbah Imlil

Imlil, Toubkal – À partir de 25 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sel D’ailleurs

Marirha, Ouirgane – À partir de 70 €

Séjours
Agadir  
Vol + Hôtel Explorer
Marrakech  
Vol + Hôtel Explorer
Essaouira  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées en montagne

Les sentiers de l’Atlas offrent d’extraordinaires paysages et cultures…

Explorer
Circuits dans le désert

À pied ou à dromadaire, partez à la découverte du désert marocain…

Explorer
Autotours

En voiture de location, parcourez les routes marocaines avec votre road book…

Explorer
Voyages organisés

Laissez-vous guider avec notre sélection de voyages organisés au Maroc…

Explorer