Tarifa

Tarifa, atlantique et méditerranéenne

A la rencontre de la Méditerranée et de l’Atlantique, Tarifa est une petite cité portuaire de 17 000 habitants sur le détroit de Gibraltar.

Sur un emplacement stratégique de premier ordre et autrefois occupé par les romains, Tarifa a été fondée au début du VIIIe siècle par Tarif Ibn El Malik qui y construisit une forteresse et lui donna son nom. D’abord sous l’emprise du califat omeyyade puis sous celui du taïfa d’Algésiras, elle a été reconquise par les Castillans en 1292.

C’est de cette époque musulmane que Tarifa a gardé une architecture urbaine de ruelles étroites et sinueuses, de maisons basses munies de toits-terrasses ressemblant aux villes maghrébines.

Parmi les monuments ou édifices de la ville, la Chapelle de Santiago de style gothique mudéjar, l’église de San Mateo ou le Couvent de San Francisco concentrent les visites architecturales de Tarifa.

Surplombant la baie et la ville, El Castillo de Guzmán el Bueno est une forteresse musulmane médiévale bâtie par Abd Ar-Rahman en 930. Située dans le quartier andalou de la ville, classée bien culturel depuis 1931, elle a été restaurée au XVIIe siècle pour prémunir la cité des attaques des pirates barbaresques. Ses remparts offrent un vaste panorama sur la vieille ville et ses environs.

Tarifa est dotée de 38 kilomètres de plage de sable fin dont la plupart comme celle de los Lances sont classées ‘Site naturel’.

Cette position aux portes des Colonnes d’Hercule lui vaut d’être une des régions les plus venteuses d’Europe. Ses vents dominants, le poniente atlantique et le levante méditerranéen, d’immenses plages de sable blanc, des courants marins uniques, ont fait de Tarifa le paradis de très nombreux surfeurs et kite surfeurs européens et internationaux. Cela, au vu d’une météo clémente, tout au long de l’année. Ce n’est donc pas un hasard si Tarifa accueille des épreuves des championnats mondiaux de planche à voile.

À l’extrémité sud de la ville, la Pointe de Tarifa, appelée aussi Punta Marroquí, île de Tarifa ou encore l’île aux Palombes, est reliée à la ville par un ‘tombolo’, un cordon littoral renforcé d’une chaussée longue de plusieurs dizaines de mètres. Dominant cet ensemble, un fortin, surveillant les côtes, fait face à la ville marocaine de Ksar Sghir distant d’une vingtaine de kilomètres. Terrain militaire, l’îlot ne peut être visité.

À l’est de la ville ‘El Parque Natural del Estrecho’, le Parc Naturel du Détroit, borde le littoral méditerranéen ‘del estrecho’ jusqu’à Algésiras en hébergeant à la fois des écosystèmes uniques et de grandes richesses historiques et culturelles.

Accès : depuis Algésiras située à quelques kilomètres au nord-est, Tarifa est accessible par la route N-340, en venant de Cadix par la E-5 puis le N-340.

Embarquement vers le Maroc

Pour un voyage au Maroc, FRS IBERIA assure quatre à huit liaisons quotidiennes selon la saison sur Tanger-Ville. 35 mn, de bons hydroglisseurs, c’est la traversée la plus rapide du détroit.
Tarifs : adultes : 37 €, enfants entre 3 et 12 ans : 20 €. Voiture à partir de 98 €.

Office de Tourisme de Tarifa. Paseo de la Alameda. Dans le vieux quartier historique.
Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 13 h 30 et de 16 h à 18 h. Les samedis et dimanches de 10 h à 13 h 30.


FAIRE DE LA PLONGÉE A TARIFA

Tarifa en vidéo :




Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Cadix  
Marbella  
Andalousie  
Séjours
Marbella  
Vol + Hôtel Explorer
Costa Blanca  
Vol + Hôtel Explorer
Séville  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
L’Andalousie en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes andalouses …

Explorer
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up