Souks de Marrakech

Visite des souks de Marrakech

Enfin passées les chaudes journées d’été, je décide d’arpenter les souks de Marrakech.

Point de départ idéal : la place Jemaa el Fna.

Celle-ci s’ouvre directement sur ces 20 ha de labyrinthe aux multiples richesses où s’y croise une foule bigarrée ; habitants en djellaba, jeunes hommes vêtus à l’européenne, carrioles tirées par une mule à la langue pendante, touristes d’horizons divers, mendiants, commerçants, artisans… sans oublier les innombrables mobylettes usant constamment de leur klaxon strident.

Souk Ablueh

Je m’engouffre au nord-ouest de la place Jemaa el Fna par le souk Ablueh, l’allée à gauche du café « Les Terrasses de l’Alhambra ».

Captivante et colorée entrée en matière avec ses échoppes de céramique et d’artisanat où, entre certaines, les marchands de fruits secs émergent au milieu des pyramides d’amandes, de pistaches, de noix, de figues et abricots secs. Celle-ci donne, sur une petite place où les marchands d’olives, d’épices et d’aromates proposent leurs produits pour quelques dirhams. En face s’ouvre la rue du souk Semmarine.

Souk Semmarine

Autrefois occupée par les maréchaux-ferrants, cette large allée recouverte de claies métalliques est l’un des axes principaux des souks de Marrakech.

C’est le domaine de la passementerie, où les échoppes de tissus aux couleurs chatoyantes y côtoient quelques boutiques d’antiquité et d’artisanat, parfois de luxe, ainsi que les magasins de vêtements « made in china » de plus en plus nombreux.

Je découvre un grand nombre d’articles ouvragés, de faïences colorées, d’objets recouverts de stucco, de bougies ornementées.

Rahba Kédima, la place des épices

Plus haut, sur la droite, j’emprunte le passage qui me conduit à une petite place animée : Rahba Kédima, connue aujourd’hui sous le nom de place aux épices. Ici se trouvait jusqu’en 1912 le triste marché aux esclaves.

Aujourd’hui, la place est bordée d’herboristes proposant des remèdes à tous les maux, même les plus inattendus, quelques tapisseries pendues indiquent l’entrée de magasins de tapis. Au centre de cette place à ciel ouvert, je découvre des vendeuses de chapeaux de paille, de bonnets en laines colorés ainsi qu’un grand nombre d’articles de vannerie : sacs, corbeilles aux chapeaux pointus…

Je décide de prendre un thé à la menthe à la terrasse des épices, afin de parfaire mon rôle de touriste déambulateur tout en observant l’agitation bon enfant qui y règne.

Souk Zrabi

Juste derrière, par l’unique passage, au nord de la place se situe le souk Zrabi, le marché couvert aux tapis et djellabas. Le calme du lieu s’estompe lors de la vente à la criée qui a lieu tous les jours, sauf le vendredi après-midi.

Souk el Kébir et les Kissarias

Sur la gauche on rejoint le prolongement de la rue du souk Semmarine devenu, à ce niveau, le souk el Kébir. Celui-ci longe une série d’allées perpendiculaires : les kissarias, où jadis, protégées par des portes monumentales, on y vendait les articles les plus précieux.

J’y découvre tout au long des derbs couverts de plafonds en bois de cèdre, des échoppes proposant des confections de cuir ou quelques tissus synthétiques.

Souk Smata

À l’autre extrémité des galeries, et en perpendiculaire, s’ouvre le souk Smata. C’est le paradis des babouches traditionnelles, il y flotte une bonne odeur de cuir dans un festival de couleurs.

Un bon nombre d’entre elles sont fabriquées sur place, alors que d’autres de très bonnes factures, sont importées de Fès.

Si l’envie de babouches ne vous vient pas en tête, il sera toujours possible de s’offrir un sympathique porte-clés babouches. Pour la petite histoire, c’est dans cette ruelle que fut tournée, en 1955, la scène dans laquelle Michèle Morgan entraîne Pierre brasseur à la recherche d’une précieuse paire de babouches, pour le film d’aventure « Oasis ».

Souk Attarine

Du souk Smata, une ruelle sur la gauche atteint le souk Attarine : c’est le souk des cuivres. Cette petite rue est une authentique caverne d’Ali Baba.

J’y découvre de beaux objets, dont la couleur peut être rouge ou jaune, quand il s’agit de laiton, alliage de cuivre et zinc, proche de l’argent pour les articles en maillechort obtenu par un mélange de cuivre, zinc et nickel.

L’atmosphère est soutenue du martèlement continu des dinandiers qui façonnent les plaques de métal avec des petits instruments. Elles deviendront par la suite de larges plateaux, théières, cendriers ou encore des lanternes.

Souk Haddadine

En remontant légèrement j’arrive au souk Haddadine, la place des forgerons et des ferronniers.

Là, au milieu des gerbes d’étincelles lancées par les lampes à souder et du son retentissant du battement des marteaux, les artisans, façonnent le métal pour en faire d’élégantes grilles en fer forgé, des lits, des tables, des chaises ou des objets usuels. Peu de touristes à l’horizon dans cette partie des souks de Marrakech…

Souk Kimakhine

Se succède, sur la gauche, le souk Kimakhine, court passage où les luthiers et fabricants d’instruments de musique façonnent d’une main experte le bois en oud (luth arabe), derbouka (tambour arabe fait d’une peau tendue sur la plus large extrémité d’un cylindre), guembri (luth à 3 cordes)… d’autres se contentent uniquement de vendre les instruments.

Retour à la place Jemaa el Fna par Mouassine

Enfin je descends la rue de Mouassine, tranquillement, en passant devant la célèbre « Fnaque berbère », petite librairie nouvellement réhabilitée, et la place Bab Fteuh à quelques mètres de mon point de départ : la place Jemaa el Fna.

VISITE DE LA VILLE

QUAD, MONTGOLFIERE…

BALADE EN DROMADAIRE

COURS DE CUISINE

Jemaa el Fna


Souks et Jemaa el Fna


Les souks en accéléré

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Marrakech  
Vallée de l'Ourika  
Essaouira  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Todra

Marrakech – À partir de 42 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Julia

Marrakech – À partir de 40 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Bousskri

Marrakech – À partir de 37 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villa El Gada

Marrakech – À partir de 46 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Dollar Des Sables

Marrakech – À partir de 50 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Lea

Marrakech – À partir de 50 €

Séjours
Agadir  
Vol + Hôtel Explorer
Marrakech  
Vol + Hôtel Explorer
Essaouira  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Voyages organisés

Laissez-vous guider avec notre sélection de voyages organisés au Maroc…

Explorer
Autotours

En voiture de location, parcourez les routes marocaines avec votre road book…

Explorer
Circuits dans le désert

À pied ou à dromadaire, partez à la découverte du désert marocain…

Explorer
Randonnées en montagne

Les sentiers de l’Atlas offrent d’extraordinaires paysages et cultures…

Explorer
Scroll Up