Palencia

Palencia, dominé par le Cristo del Otero

Ville industrielle, Palencia, située à 235 km au nord de Madrid, possède néanmoins un patrimoine architectural et historique intéressant. Lieu de résidence royale sous Alphonse VIII, elle accueillit la première université de Castille.

De ses 20 mètres de hauteur, le Cristo del Otero domine la ville. Cette sculpture, symbole de la ville, serait la deuxième plus haute au monde représentant le Christ après celle de Rio de Janeiro.

Du parc Jardinillos de la Estación au Parque del Salón de Isabel II, le centre-ville est coupé en deux par la Calle Mayor, l’artère principale de la ville. Au milieu, bordée d’arcades et de commerces, la Plaza San Francisco attire la plupart des visiteurs.

À quelques rues piétonnières, la cathédrale San Antolín est surnommée « la Bella Desconocida », la Belle Inconnue, à cause de son manque de notoriété dans le pays. Alors qu’à l’intérieur se cachent des œuvres d’art de grande valeur et de qualité.

En traversant la ville, le río Carión se sépare à deux reprises, formant deux îles. L’île Dos Aguas et l’île du Sotillo. Sur cette dernière et les rives du río, transformées en espace de détente, un immense parc vert, le Sotillo de los Canónigos, héberge aussi un centre sportif et un golf.

Visiter Palencia

Cathédrale de San Antolín

Plaza de la Inmaculada

La construction sur l’ancienne crypte de San Antolín de la ‘Belle Inconnue’, son surnom, a débuté au XIVe pour s’achever au XVIe siècle. Si l’extérieur exibe un style gothique flamboyant, l’intérieur affiche des éléments isabélins, plateresques et Renaissances. En outre la cathédrale abrite le sarcophage de la reine Urraque ainsi que la tombe de Doña Inés de Osorio, dame palentine du XVe siècle et bienfaitrice de la Cathédrale.

Entrée libre.

Musée de la Cathédrale

Plaza de la Inmaculada

Abrité dans le cloître de la cathédrale, le musée est doté de nombreuses pièces de grande valeur artistique : des images romanes, des tapisseries flamandes de style Renaissance, des peintures de Berruguete et du Gréco. Différents objets d’art sacré, des pièces d’orfèvrerie et des sculptures des XIIe et XIIIe siècles complètent l’exposition du musée.

Horaires : du lundi au samedi de 10h à 13h30 et de 16h à 19h30 (16h-18 h les après-midis de novembre à avril.

Entrée : 5 €, tarif réduit : 3 €.

Musée Archéologique de Palancia

Casa del Cordón

La Casa del Cordón est un bâtiment Renaissance du XVIe siècle. Accueillant le musée archéologique, on y découvre une collection d’objets remontant à la préhistoire et au Moyen-âge, de nombreux vestiges de l’époque romaine ainsi que des ustensiles Celtibères provenant des fouilles des sites de Tariego, Palenzuela et Monte Bernerio, situés dans la province de Palencia.

Horaires : du mardi au samedi de 10h à 14h et de 16h à 19h (17h-20 h les après-midis de juin à septembre). Dimanche et jours fériés de 10h à 14h.

Entrée : 1 €. Gratuit les samedis et dimanches.

Fondation Díaz-Caneja

Calle Lope de Vega, 2.

Le musée de la fondation est consacré à l’œuvre de Juan Manuel Díaz-Caneja peintre avant-gardiste espagnol du début XXe siècle et originaire de Palencia.

Entrée : 1,20 €, tarif réduit : 0,60 €.

Musée Diocésain d’Art.

Palacio Episcopal

Installé dans le palais épiscopal, le musée diocésain est doté d’une collection comprenant des œuvres de peintres et sculpteurs, d’archéologie religieuse, de tissus, d’orfèvrerie ainsi que d’arts mineurs allant du VIIe au XXe siècle. On peut donc y admirer des toiles de Berruguete, de Juan de Juni ou Vigarny.

La section dédiée à l’orfèvrerie expose notamment des croix de procession médiévales et Renaissance. D’autres parties sont consacrées à l’horlogerie, aux ornements et livres de chœur, on y voit également des calvaires, des fonts baptismaux romans, des sculptures en bois…

Horaires : du lundi au samedi de 10h30 à 11h30 de septembre à juin, de 10h30 à 13h30 et de 16h30 à 19h30 en juillet et août.

Entrée : 4 €.

Église San Miguel

Plaza de San Miguel

Bâtie en style roman au XIe siècle, une tour ajourée d’aspect militaire lui a été accolée au XIIIe. L’église compte trois nefs et une abside de style roman. Le presbytère abrite un Christ du XIVe siècle ainsi que deux autels des XVIe et XVIIe siècles.

Horaires : du lundi au samedi de 9h30 à 13h30 et de 18h30 à 19h30. Dimanche et jours fériés de 9h30 à 16h30 et de 18h30 à 20h.

Entrée libre.

Festivités de la Semaine sainte de Palencia

Généralement vers la fin mars

Organisées depuis le XVe siècle, les festivités de la Semaine sainte de Palencia sont placées sous le signe de la foi, du silence et de la ferveur religieuse. Les processions montrent des images et des sculptures vieilles de plusieurs siècles.

Les soirs du mardi et du mercredi, les habitants sont invités aux processions au son du cornet par l’appel des frères, une vieille tradition.

Les arrêts et reprises de la procession sont ponctués au son du tararú, une trompette allongée.

La fin de la Semaine sainte s’achève avec la procession du Rompimiento del Veto ; pétards, carillons de cloches, distributions de pains, d’amandes et de limonade y annoncent la résurrection du Christ.

Frómista

27 km au nord de Palencia

Considérée comme la capitale du style roman de la région de Palencia, Frómista est un lieu de passage sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le joyau de la ville réside en l’église consacrée à San Martin fondée en 1035. Comparée à une œuvre d’art, elle se distingue par la pureté de ses lignes et son parfait équilibre entre art architectural et décoration somptueuse.

À quelques kilomètres de Frómista, à côté de la fontaine de Pozomingo, se trouvent des vestiges romains qui laissent supposer de l’emplacement de la ville à l’époque romaine.

Villalcázar de Sirga

40 km au nord de Palencia

Cette petite localité située sur le Chemin de Compostelle doit sa notoriété auprès des pèlerins aux miracles attribués à la statue de Santa Maria la Blanca. D’ailleurs, la monumentale église du XIIIe siècle du village est considérée comme la ‘’chapelle Sixtine du roman ogival’’.

Consacrée à Santa Maria la Blanca, dotée d’un retable flamand réalisé au tout début du XVIe siècle, elle abrite une représentation de la Virgen de las Cántigas du XIIIe ainsi que les sépulcres de l’Infant Don Felipe et de son épouse.

Carrión de los Condes

45 km au nord de Palencia

Importante localité d’origine médiévale sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Carrión de los Condes est célèbre pour son splendide Cristo en Majestad, appelé aussi Pantocrator, abrité dans son église Santiago.

Le monastère Santa Clara fondé au XIIIe siècle renferme un musée exposant divers ornements et sculptures ainsi qu’une Pietà de Gregorio Fernández.

À la sortie de la ville, passé le pont médiéval, se tient le monastère de San Zoilo, un ancien refuge pour les pèlerins datant du Xe siècle. Il est doté d’un magnifique cloître Renaissance dû à Juan de Badajoz.

Saldaña

65 km au nord de Plasencia

Située dans la région nommée Saldaña-Valdavia, le centre de la ville présente des maisons typiques de Castille.

L’église San Pedro a été transformée pour accueillir le Musée monographique de la Villa de La Olmeda dont on aperçoit les vestiges archéologiques romains dans la localité voisine de Pedrosa de la Vega. Le site a donné une collection de mosaïques latines, des thermes ainsi qu’une nécropole et les ruines d’une deuxième villa. La collection du musée réunit des objets funéraires et ustensiles divers : outils, harnais de cheval en bronze, céramiques…

Parc National de las Fuentes Carrionas y Fuente Cobre

Cervera de Pisuerga. 110 km au nord de Palencia

À l’extrême nord de la province de Palencia, aux confins du León et de la Cantabrie, le Parc national de las Fuentes comprend des sommets dépassant les 2500 mètres d’altitude, de profondes vallées abritant des lacs et d’impressionnants précipices.

Le parc, d’une superficie de 80 ha, est traversé par deux rivières, les ríos Carrión et Pisuerga. La première génère la vallée du Carrión et ses pentes rocheuses contrastant avec les vegas couvertes de végétation alors que les bords de la Puiserga sont bordés de forêts de hêtres et de chênes.

Cervera de Pisuerga

110 km au nord de Palencia

Porte d’entrée du parc national de las Fuentes, Cervera de Pisuerga est nichée près de la source du río Carrión, à près de 1000 mètres d’altitude. Située sur une ancienne voie romaine qui menait en Cantabrie la ville, qui a été le fief des comtes de Siruela, a hérité d’un patrimoine de maisons ornées d’armoiries, de places et monuments.

Parmi cet héritage, l’église Santa Maria del Castillo est déclarée Monument national. La chapelle Santa Ana abrite un retable hispano-flamand comprenant des peintures sur bois de Juan de Flandes. À trois kilomètres, le Parador National Fuentes Carrionas domine un paysage de lacs et de montagnes.

Aguilar de Campoo

95 km au nord de Palencia

Dominé par un château du XIIe siècle juché sur la Peña Aguilón, Aguilar de Campoo est une étape clef pour découvrir l’itinéraire du style roman de la province de Palencia.

Dressée sur la Plaza Mayor bordée d’arcades, la Collégiale de San Miguel accueille un musée qui expose le trésor paroissial composé d’orfèvrerie, de peintures et de marbres. Quant au monastère de Santa María la Real, exemple du style gothique parmi les plus anciens d’Espagne, héberge un musée consacré au style roman.

Ampudia

20 km à l’ouest de Palencia.

Ampudia dont la vieille ville est déclarée bien d’intérêt culturel, est située dans la région de Tierra de Campos.

Près des vestiges de remparts trône un imposant château construit entre les XIIIe et XVe siècles. De style gothique, il abrite une intéressante exposition archéologique et ethnographique. Emblématique de la ville, la collégiale San Miguel, de facture Renaissance, est dotée d’une tour de 63 mètres de hauteur lui ayant valu le surnom de ‘Giralda de Campos’.

Autre édifice religieux de la localité, le couvent San Francisco, dont le musée d’Art sacré mérite un détour, est un bâtiment de style Renaissance doté d’ornements mudéjar.

Venta de Baños

15 km au sud de Palencia.

Enclavée dans la région del Cerrato, la ville abrite dans son faubourg de Baños del Cerrato, l’église wisigothe San Juan Bautista de Baños. Construite au VIIe siècle à la demande du roi wisigoth Receswinthe, l’église San Juan Bautista est la plus ancienne de ce type à être conservée en Espagne.

Dueñas

20 km au sud de Palencia

Nichée au bord du canal de Castille sur une colline dominant le río Pisuerga, la vieille ville de Dueñas a été déclarée Ensemble historique et artistique en raison du grand nombre d’églises, de palais et de monuments qu’elle abrite.

De son passé médiéval, il reste des traces de fortifications et la Puerta del Oro de la Virgen. De style roman, l’église de Santa Maria, possède de nombreux trésors dont un retable : la représentation de San Isidoro réalisée par Gregorio Fernádez.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Salamanque  
Ségovie  
Burgos  
Séjours
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Saint Sebastien  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up