Le flamenco

Découvrir le flamenco

Le flamenco est à la fois une musique et une danse dont l’origine remonte à l’Andalousie du XVIIIe siècle, aujourd’hui inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Les tenues vestimentaires

Le costume traditionnel de la bailora, la danseuse, est composé de chaussures à talons hauts (pour le tacaneo) et d’une robe colorée généralement rouge, blanche ou noire, parfois à pois atteignant les chevilles et parés de volants.

Les épaules sont souvent couvertes d’un grand châle de soie frangé, quant aux cheveux ils sont traditionnellement remontés d’un chignon même si de nos jours certaines danseuses adoptent le pelo suelto, la chevelure relâchée pour des chorégraphies particulières.

Pour le bailor, le danseur, le costume court andalou est de rigueur ; il est appelé campero, (rustique, campagnard). Ce costume est composé d’un pantalon noir à la taille haute, d’une large ceinture en tissu rouge, d’une chemise blanche, d’un boléro noir et d’un chapeau cordouan.

Lexique du flamenco

¡Olé !

Interjection espagnole utilisée pour manifester enthousiasme, admiration et encouragement aux cantaores (chanteurs), tocaores (musiciens) et bailores (danseurs) andalous.

Duende

Plus une notion qu’un terme, le duende définit un état de transe, d’envoûtement, un charisme… Originellement le duende signifie lutin, celui désignant les démons domestiques dans la mythologie populaire.

Toque

Littéralement attouchement, le toque est la façon de jouer de la guitare flamenca. Les toques sont classés en plusieurs types en fonction de l’interprétation musicale :

Toque aeroso : rythme vif, toque gitano ou toque flamenco : profond et à contre mesure ; toque pastueño : lent et tranquille, toque sobrio ; sans superflu et le toque corto : bref en ressources expressives et techniques.

Palo

Terme utilisé pour définir les variétés traditionnelles du chant flamenco, cante.

Le chant flamenco est catégorisé en trois groupes, cante rondo, cante intermedio et cante chico (mineur). De ces formes, les plus profondes sont dénommées cante rondo. De nombreux artistes de flamenco, même parmi les plus grands, se sont spécialisés pour un cante unique.

Farruca

Danse traditionnellement masculine, mais que les femmes pratiquent maintenant, cette danse peut être ou non accompagnée de la guitarra flamenca.

Certaines formes de flamenco sont chantées sans accompagnement, certaines utilisent une guitare, d’autres encore s’expriment par la danse. Certaines de ces danses ou certains de ces chants étaient réservés aux hommes et d’autres aux femmes.

Cajón

Caisse de résonnance originaire du Pérou dont l’intérieur percé d’un trou qui peut être constitué de cordes de guitare ou de basse, de clochettes ou d’objets métalliques pour en augmenter ou en varier la sonorité.

C’est dans les années 1970 que Paco de Lucía fut le premier guitariste de flamenco à l’introduire dans ses compositions et enregistrements suite à une tournée à Lima au Pérou. Il utilisera ensuite avec Rubem Dantas différentes percussions brésiliennes comme la berimbau et la cuíca.

Zapateado, tacaneo

Rythmes de martèlement du sol avec les talons comme dans les claquettes.

Fandango

Style musical et danse traditionnels d’origine andalouse qui sont communs à l’Espagne et au Portugal. Le fandago s’accompagne de castagnettes et de guitares.

Bulería

Style de chant flamenco au rythme vif s’accompagnant de palmas (claquement rythmé des mains). Festive et joyeuse, elle se prête bien au jaleo.

Jaleo

Manifestation d’enthousiasme et encouragement des artistes, chanteurs, musiciens et danseurs, durant un spectacle de flamenco.

Alegría

Style de chant festif de flamenco fondamental accompagné d’une danse qui l’est tout autant.

Sevillana

Danse populaire originaire de Séville. Elle se danse à deux ou à plusieurs couples en cercle ou groupés. Elle symbolise, l’approche, l’affrontement, l’amour et la fuite. Festive, gracieuse et rythmée, elle a été inventée à Séville vers les XVIe et XVIIe siècles.

Histoire du Flamenco

Malgré les nombreuses controverses sur ses origines, le flamenco ne serait pas uniquement issu de l’ethnie gitane, comme l’affirme le dictionnaire de l’Académie Royale espagnole. Il résulterait du métissage culturel qui caractérisait l’Andalousie alors composée de gitans, de chrétiens, de musulmans et de juifs.

Le flamenco, au carrefour de l’Orient et de l’Occident

Après avoir été chassés d’Inde, les Gitans ont fui vers la Perse, la Syrie et l’Arabie avant de gagner l’Égypte puis le Maghreb et l’Espagne où ils arrivèrent au début du XVe siècle durant le règne du roi Alphonse V d’Aragon.

Comme leurs contemporains morisques et juifs, ils sont persécutés par les Rois Catholiques sans être pour autant chassés d’Espagne. Vivant principalement en Andalousie, ils partagent avec leurs voisins andalous et morisques leurs musiques et leurs chants, leurs misères et leurs coutumes.

L’objectif étant de gommer leur identité culturelle pour les assimiler, cette tolérance ne durera pas. Voulant qu’ils renient leur identité, le royaume espagnol ira jusqu’à interdire que les Gitans soient appelés ainsi, rendant leur intégration à la chrétienté sélective et partielle.

Des influences multiples

Les gitans auraient-ils intégré les sonorités arabes comme on les entend encore dans le Tarab El-Andalousi ou bien, une fois populaire en Espagne, le flamenco aurait-il influencé la musique arabo-musulmane qui en comporte des intonations ?

Toujours est-il qu’à cette époque l’Andalousie était fortement imprégnée de la culture et des pensées diffusées par les philosophes, penseurs, écrivains et musiciens originaires d’Afrique du Nord.

Cependant, l’expulsion des musulmans et des juifs d’Espagne à partir de la fin du XVe siècle suite au décret de l’Alhambra, favorisa l’émergence d’un nouveau courant musical au Maghreb : le Tarab Al-Andalousi défini sous le générique de musique arabo-andalouse qui se développera particulièrement à Fès au Maroc.

Dans le cante flamenco, nous ressentons l’influence indienne, similitude des danses et des chants, l’inspiration des cantiques liturgiques chrétiens mozarabes, présents dès le IXe siècle en Espagne, et la tristesse des mères juives chantant l’exil.

Flamenco, un art subversif

Propagé largement en Espagne par la mobilité de la vie gitane, c’est à partir du début du XVIIIe siècle que le flamenco commença à être reconnu et revendiqué par les exclus et les défavorisés.

La tonà, le chant seul qui servait à masquer des revendications, se répandra ainsi dans les lieux de travail, entre amis ou en famille.

Considéré comme un acte de création et un spectacle, le flamenco n’avait pas l’heur de plaire aux autorités religieuses qui y voyaient une incitation à la débauche et une arme subversive.

Les cafés cantantes

Devant l’engouement populaire suscité par cette nouvelle façon de s’exprimer, l’état et l’église espagnole tentèrent de la canaliser en la contrôlant de l’intérieur en imposant des normes strictes sur sa diffusion.

Pour qu’il ne soit plus présenté dans les rues, places ou les tavernes, des lieux spécialisés seront créés : les cafés cantantes, ancêtres de nos cafés-concerts.



Séville, barrio Triana

À partir du XIXe siècle, ayant abandonné petit à petit la vie nomade, la tauromachie et le flamenco deviendront les repères culturels du monde gitan.

C’est d’abord dans les quartiers de Triana à Séville, de Sacromonte à Grenade, dans ceux de Santiago et Santa María à Jerez de la Frontera qu’ils commencèrent à s’installer. Ce serait, selon certains musicologues et chercheurs, dans le quartier de Triana de Séville que serait né le flamenco.

Silverio Ranconetti, cantaor (chanteur) de flamenco, ouvrit le premier café cantantes à Barrio Triana de Séville en 1881.

Évolutions et mentalités

Dans les années 1920, le flamenco s’intégra à la culture espagnole, passant d’un exotisme régional à un élément déterminant de l’identité espagnole.

Des intellectuels comme Federico García Lorca mettront en valeur cette culture populaire andalouse. Le cinéma l’intègrera avec la trilogie de Carlos Saura et Antonio Gades : Noces de sang, Carmen, l’Amour sorcier.

Dès lors, passant d’un cadre local à un cadre national puis mondial, le flamenco rentrera dans un circuit de production et de consommation très différent de sa philosophie originelle.

Le flamenco de nos jours

Il existe des écoles ou des académies prestigieuses de l’enseignement du flamenco. Notamment à Jerez de la Frontera, Séville ou Grenade. Ce sont ouverts des lieux d’initiation pour les enfants voulant continuer à transmettre cet héritage qui mêlent les cultures gitane, juive et musulmane.

Sophie Galland nous parle à propos du flamenco : « Il renferme aussi et surtout les trois mémoires de l’Andalousie, mêlées de façon inextricable : la musulmane, savante et raffinée ; la juive, pathétique et tendre ; la gitane enfin, rythmique et populaire. » Le Courrier N° 66. Janvier 1993.

Depuis les années 1970, une nouvelle génération d’artistes a créé un nouveau courant, le flamenco nuevo, qui sous l’impulsion de musiciens comme Camarón de la Isla, Paco de Lucía, du groupe Ketama mêle avec bonheur les rythmes flamencos avec des courants musicaux comme le jazz, la salsa, la pop, ou le rock.

Si le professionnalisme et la forte demande commerciale ont banalisé le flamenco, il n’en reste pas moins que cette culture qui s’est transformée avec l’histoire doit néanmoins protéger son identité et son intégrité.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Andalousie  
Séville  
Grenade  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Plus d’hôtels à Grenade

Grenade, plus de 560 hôtels

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Plus d’hôtels à Séville

Séville – + de 860 hôtels

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Plus d’hôtels à Alméria

+ de 500 hôtels

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels en Andalousie

+ de 1200 hôtels

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels province de Cordoue

Plus de 550 hôtels

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels province de Malaga

+ De 5500 hôtels Province Malaga

Circuits
L’Andalousie en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes andalouses …

Explorer
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up