Ksour de Rissani

Rissani, parcours des ksour

En venant d’Erfoud, avant de passer la porte de Rissani, un panneau de signalisation indique « circuit touristique ». Nous aurions plutôt tendance à qualifier cet itinéraire d’historique de par les ksour anciens qui jalonnent ce trajet, sur route goudronnée d’une vingtaine de kilomètres, au cœur d’une partie de la palmeraie.

Ce parcours nous fait immédiatement passer, sur la droite, devant des pans de murs en pisé, vestiges de la cité de Sijilmassa. Le premier ksar que nous croisons est le ksar Ouighlan, situé à la sortie du village.

Présentation de quelques Ksour

ksar Ouighlan

Ce ksar, bien conservé, abritait jusqu’à la moitié du XXe siècle, dans le quartier du mellah, une forte population juive. Ce qui fut auparavant la synagogue durant cette période sert actuellement de dépôt de foin et céréales. Un petit peu plus loin, ne pas hésiter à sortir du parcours en suivant la route à gauche qui mène au ksar Tinghras à 4 km.

ksar Tinghras

Magnifique ! Le ksar Tinghras bâti sur un piton rocheux, il offre une vue d’ensemble sur la palmeraie, l’Anti-Atlas au loin, la hamada du Guir à l’est et les crêtes de l’erg Chebbi, visibles par temps dégagé au sud-est.

C’est un voyage dans le voyage ; le temps s’est peut-être arrêté là. Le ksar de Tinghras, malgré quelques constructions en béton à ses pieds, est resté tel qu’il fut à son origine, un dédale de ruelles couvertes et sombres serpentant jusqu’à son sommet.

Une quiétude que seuls quelques enfants viennent gentiment perturber sans, pour autant, gâcher cette ambiance particulière.
Le plaisir et la découverte de ce superbe ksar sont à la mesure du lieu. Vous l’aurez compris, nous, on adore y venir pour son cachet authentique et pour ce côté isolé et excentré du parcours…

ksar Tabassamt

Nous revenons sur le parcours du circuit « touristique » afin d’atteindre le ksar Tabassamt. Assez dégagés par endroits, des chemins à ciel ouvert nous invitent à pénétrer au cœur du ksar par les petites ruelles couvertes donnant sur les habitations. Chemin faisant, nous découvrons le ksar Irara.

Ksar Irara

À l’extérieur, un petit marabout veille sur le vieux village où des allées donnent sur de vastes cours extérieures. Plus loin le village en pisé de la Zaouia Sidi Ali abrite un petit ksar paisible sans prétention. Il est dommageable toutefois qu’en contrebas, du côté de la palmeraie, une déchetterie sauvage ait élu domicile…

Ksar Amar

En continuant, nous accédons au ksar Amar, l’accès, par la porte sur le côté du ksar, donne sur un terre-plein où siège un autre marabout. Nous entrons dans le cœur du ksar par l’allée couverte en face de nous. Certaines portes d’entrée surmontées de tuiles vertes et un bout de derb à moitié effondré apportent une touche particulière à ce charmant ksar.

Pour finir le parcours

Avec son minaret en terre, le ksar Ouled Abd Haraman, en bon état, constitue une halte agréable sur le circuit.

Les ksour el kasba et Jdid sont presque accolés. Ksar Jdid, qui signifie nouveau, porte bien son nom. La porte de l’enceinte du ksar donne sur une cour où « l’association d’optimisme » a pignon sur rue. Nous pénétrons ensuite dans le ksar dont les chemins sont bien lisses en comparaison de ce que nous avons découvert auparavant et les murs des habitations très bien entretenus.

Le circuit passe devant le Ksar Asarghin avant de rejoindre le ksar Ouled Abd el Halim. Ce ksar était l’un des plus beaux du Tafilalt au temps de sa splendeur. Les remparts surmontés de hautes tours ornées de motifs en creux et en reliefs obtenus par l’utilisation de briques en terre crue sont en cours de restauration.

Le ksar Ouled Abd el Halim abrite le palais où vécut et gouverna, à partir de 1847, Moulay Er-Rachid, frère et calife du sultan Hassan 1er. Le jardin, entouré de salons aux plafonds en bois de cèdre peints sont d’époque. Le gardien des lieux se fera un plaisir de vous conter l’histoire du palais, une petite rétribution sera la bienvenue.

Malheureusement, l’ensemble du ksar est tout de même dans un état de délabrement avancé. Enfin, le ksar Ibn Minoune Achorafaa clôt ce circuit avant d’atteindre le Mausolée Ali Cherif.

Autres ksour et monuments de Rissani

Mausolée Ali Cherif de Rissani

La chambre funéraire du père de Moulay Er-Rachid, fondateur de la dynastie des alaouites, dont le souverain actuel du Maroc est le descendant direct, fut construite en 1666.

Une crue du Ziz, particulièrement violente, détruisit une grande partie du mausolée et de la zaouïa en 1965 qui furent rapidement reconstruits.

Autrefois interdite d’entrée aux non musulmans, la cour intérieure du mausolée est aujourd’hui ouverte à tous. C’est un jardin divisé en 4 parties égales représentant les 4 saisons, séparées de couloirs en marbre d’Italie.

Les coursives accèdent à l’enceinte sacrée, où seulement les musulmans ont accès. Elle abrite la chambre funéraire ornée de mosaïques, de faïence émaillée ainsi que la grande mosquée.
Nous pouvons tout de même y jeter un coup d’œil si les portes sont ouvertes. Voir le ksar Moulay Ismaïl sur la droite du Mausolée.

Ksar Akbar

Derrière le mausolée, le ksar Akbar est une forteresse construite au début du XIXe siècle qui servait de lieu d’exil aux membres de la famille royale alaouite tombés en disgrâce ainsi qu’aux femmes des sultans décédés. Le ksar protégeait une partie du trésor royal, sous la garde de soldats noirs.

Aujourd’hui, seuls les murs d’enceinte, la monumentale porte d’entrée en arc outrepassé ornée de motifs géométriques et flanquée de 2 tours de garde sont encore debout.

Après avoir franchi cette porte imposante, on pénètre dans une grande cour où entre ruines et vestiges d’un temps passé, quelques familles habitent au sein de constructions plus récentes.

Ksar Abouam

Bâti au XVIIe siècle, ce ksar en plein centre de Rissani est bien préservé. Près de 300 familles habitent toujours entre ses murs. La visite est assez intéressante et représentative de l’architecture locale pour tous ceux qui n’auraient pas le temps de visiter les ksour alentour.

Le ksar Abouam servi de décor pour le tournage de quelques productions cinématographiques, notamment le Petit Prince et Marco Polo.

Ksar El Fida

Le ksar el Fida est une grande kasbah alaouite du XIXe siècle totalement restaurée. En 2005 la kasbah fut aménagée en musée inauguré par le prince Moulay Rachid. On y accède par une des portes du mur d’enceinte qui nous mène dans une vaste cour.

En face de nous s’élève la kasbah, majestueuse. Le musée montre par la présence d’habits, d’objets quotidiens, de tapis et d’artisanat ce qu’était la vie quotidienne, à cette époque, dans la région de Rissani.

Le musée est ouvert tous les jours de 9 h à 18 h. Entrée 10 Dh.

Venir au ksar Fida :

Quitter Rissani en prenant la route de Merzouga. Au bout de 2 km, prendre à gauche en suivant le panneau indiquant le ksar el Fida et continuer sur près de 2 km. Un petit peu plus loin se trouve le Ksar Mezguita, qui signifie mosquée en berbère.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Rissani  
Merzouga  
Erfoud  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Maison Adrar Merzouga

Merzouga – À partir de 3 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Kemkem

Merzouga – À partir de 25 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Kasbah Azalay Merzouga

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L’Homme du Désert

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Nezha

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Ouzine

Merzouga – À partir de 40 €

Séjours
Agadir  
Vol + Hôtel Explorer
Marrakech  
Vol + Hôtel Explorer
Essaouira  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Circuits dans le désert

À pied ou à dromadaire, partez à la découverte du désert marocain…

Explorer
Randonnées en montagne

Les sentiers de l’Atlas offrent d’extraordinaires paysages et cultures…

Explorer
Autotours

En voiture de location, parcourez les routes marocaines avec votre road book…

Explorer
Voyages organisés

Laissez-vous guider avec notre sélection de voyages organisés au Maroc…

Explorer
Scroll Up