La Gomera

Visiter La Gomera, île des Canaries

Avec seulement 370 km2, La Gomera est peu peuplée et sa nature préservée sillonnée par 600 km de sentiers en fait un paradis pour les randonneurs et les amoureux de nature préservée.

Avec la forêt de laurasylva datant du tertiaire, le parc National de Garajonay dont les reliefs dépassent souvent les 1000 mètres d’altitude est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Situé au centre de l’île, il occupe à lui seul 10 % de son territoire.

Réserve de la biosphère, La Gomera présente des visages variés. Forêts subtropicales anciennes, ravins, plages de sable noir ou palmeraies abritent des centaines d’espèces animales et végétales endémiques que se partagent les nombreux espaces protégés de l’île.

Parmi ceux-ci on peut citer le Parc rural de Valle Gran Rey, la Réserve naturelle de Benchijigua, le parc de Majona…

Autre particularité de l’île, le silbo. Initié par le guanches, les anciens autochtones, le silbo est un langage sifflé facilitant la communication dans les vallées. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, il est très pratiqué dans certains lieux publics et enseigné dans les écoles.

Au fond de sa baie, Sebastián de La Gomera est à la fois le port principal et la capitale de l’île. Christophe Colomb y fit une dernière escale, sur la route des Amériques, et la maison où il résida est devenue un musée.
Accessible par ferry depuis Los Cristianos sur Tenerife, l’île est dotée d’un aérodrome situé à proximité de Playa Santiago qui n’assure que des liaisons interinsulaires.

San Sebastián de la Gomera

San Sebastián est la capitale de La Gomera que certains appellent aussi ‘’ Île Colombina’’ pour son rôle dans la découverte des Amériques.

Fondée au XVe siècle par Hernán Peraza ‘’ El Viejo’’, la ville, étagée sur une colline côtière faisant face à la baie, s’est d’abord développée autour de l’embouchure de la Villa pour devenir le port commercial prospère qu’il est. L’ancienne Casa de los Peraza, située dans le quartier de Pozo de la Aguada est un des principaux lieux historiques de la ville.

Parmi les centres d’intérêt de la cité portuaires, la Plaza Mayor et l’église de La Asunción sont incontournables. Tout comme la Torre del Conde, lieu de rendez-vous traditionnel des rencontres amoureuses, la Maison-musée de Christophe Colomb, installée dans une bâtisse du XVIIe ou bien l’ermitage de San Sebastián constituent une partie du patrimoine historique de la ville.

Office de Tourisme de San Sebastián de La Gomera

Calle Real, 32. Horaires : tous les jours de 9 h 30 à 130 puis de 15 h 30 à 18 h, de 10 h à 13 h les dimanches et jours fériés.
Tél. : (+34) 922 87 02 81.

Valle Gran Rey

Sur le littoral occidental de l’île, dominée de montagnes couvertes de palmiers, son petit port de pêche, son architecture aux maisons blanches et ses plages agréables, Valle Gran Rey est un pôle touristique le plus en vue de La Gomera.

La commune de Valle Gran Rey fait partie du territoire du parc national de Garajonay dont le belvédère César Manrique donne un panorama splendide.

Bien connues des amateurs de plongée, les plages de La Puntilla et de La Caleta sont les plus grandes des plages de sable noir de la commune alors que celle du Charco de la Condesa a la faveur des surfeurs.

Un peu à l’écart, la plage El Inglés est plutôt fréquentée par les amateurs de naturisme.

Accès : Valle Gran Rey est accessible depuis San Sebastián par les routes GM-2 et GM-1.

Parc National de Garajonay

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc de Garajonay offre des paysages différents au reste de l’archipel. Derniers vestiges des forêts subtropicales, la laurisylve, type de forêt subtropicale humide, qui le caractérise est plongée dans un brouillard constant dont l’humidité produit la fameuse pluie horizontale qui permet cette exubérance végétale propre au parc.

Parmi les attraits de celui-ci : de nombreuses formations végétales endémiques et des monuments géologiques spectaculaires dont celui de Los Roques est le plus emblématique.

Dans le centre ‘’ Juego de Bolas ’’ des visiteurs du parc, un bâtiment à l’architecture canarienne, propose des salles d’expositions et des montages audiovisuels sur celui-ci et sur l’île.

Au centre du parc, le site d’Alto Garajonay abrite des vestiges archéologiques de la civilisation Guanche.

Playa de Santiago. Alajeró

Située au sud de l’île dans la zone la plus ensoleillée de La Gomera, Playa de Santiago fait partie des pôles touristiques les plus fréquentés de l’île. Elle est organisée autour un petit port de pêche où ce paisible village de pêcheurs concentre un nombre important d’établissements hôteliers.

La station balnéaire Playa de Santiago appartient à la commune d’Alajeró. Celle-ci qui détient par ailleurs un des rares dragonniers de l’île aux alentours d’Agalán, s’étend jusqu’au gouffre de Santiago et possède quelques plages intéressantes à l’instar de celle de Erese. On arrive à Playa de Santiago en empruntant les routes GM-1 et GM-3.

Monument naturel de los Órganos

Comme un orgue géant adossé à une falaise, Los Órganos dresse ses 200 mètres de large sur 80 de hauteur avec ses colonnes prismatiques de basalte qui descendent en mer. Cependant, il faut savoir que ce joyau d’architecture naturelle n’est accessible que par bateau.

Situé au nord-ouest de l’île, nous y accédons après plusieurs heures de navigation tout au long du littoral. Pour rejoindre Los Órganos, il faut embarquer depuis les stations balnéaires de Valle Gran Rey ou de Playa de Santiago d’où partent les embarcations privées assurant les excursions.

Miradors de Los Roques

Monument naturel emblématique de l’île, ces gardiens des roches comme ils sont appelés se dressent à l’entrée du parc de Garajonay lorsqu’on arrive par San Sebastián de La Gomera.

Ces énormes blocs ronds formés par un magma de lave, au départ enfoui sous la surface, émergent de la forêt verdoyante pour offrir de splendides panoramas sur la réserve de biosphère depuis les miradors. Le rocher d’Agando est le premier que nous voyons en arrivant par la route venant de Sebastián de La Gomera.

Agulo

Au nord de l’île, à moins d’une heure de voiture de San Sebastián, nous rejoignons le village d’Agulo communément appelé le ‘’ cœur de Gomera ‘’ pour sa beauté et les panoramas qu’il offre.

Agulo est un paisible village côtier aux rues pavées et bien entretenues bordées de maisons rurales typiques. Le village est comme un belvédère immense coloré de vert par ses cultures en terrasses qui se dresse au-dessus de l’océan. Les vues qu’il offre portent jusqu’à Tenerife et son pic du Teide.

Accès : en voiture depuis San Sebastián par la route GM-1.

Hermingua

Fondé au XVe siècle à la création du Valle Alto, première concentration de population présidée par le couvent Santo Domingo, le village de Hermingua est situé au nord-ouest de l’île dans une vallée à quelques kilomètres au sud d’Agulo.

Dans le hameau voisin de Valle Alto, l’église Nuestra Señora de la Encarnación date de 1650. Outre son rocher de San Pedro, ses plages de Santa Catalina et La Caleta, le bosquet d’El Cedro, le village d’Hermingua est un spot de parapente connu dont les massifs bordant la vallée en permettent la pratique.

Accès : en voiture depuis San Sebastián par la route GM-1.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
El Hierro  
Fuerteventura  
La Palma  
Lanzarote  
Tenerife  
Grande Canarie  
Articles
Histoire et culture
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Lanzarote

+ de 1 800 hôtels à Lanzarote

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Tenerife

+ de 2500 hôtels à Tenerife

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Grande Canarie

+ de 1 700 hôtels à Grande Canarie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à El Hierro

+ de 100 hôtels à El Hierro

Circuits
Les Canaries en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes des Canaries …

Explorer
Randonnées aux Canaries

Suivez les sentiers des Canaries avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up