ILES CANARIES

Voyage et découvertes aux îles Canaries

Îles espagnoles depuis l’extermination à la fin du XVe siècle du peuple Guanche qui y résidait, les Canaries sont situées au large des côtes marocaines dans l’océan Atlantique.

Les sept îles volcaniques de l’archipel des Canaries font partie des communautés autonomes d’Espagne et sont divisées en deux provinces, Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife, qui en sont les deux capitales.

La température moyenne annuelle y est de 22° et les journées longues et ensoleillées permettent d’y apprécier les longues plages de sable fin et un arrière-pays fait de dunes, de forêts de pins surplombées de volcans.

Las Palmas de Gran Canaria, la ville la plus peuplée de l’archipel, s’étire le long de la côte depuis la presqu’île d’Isleta. Centre administratif et économique elle est renommée pour son long carnaval en février.

Ville métisse, ses quartiers historiques et commerçants, Triana, San Antonio et Vegueta, remontent aux Rois Catholiques du XVe siècle et adoptent un aspect mi-andalou, mi-colonial.

Très fréquentée par les touristes, la zone du port, Puerto de la Luz et les plages voisines d’Alcaravaneras et de las Canteras. À côté, le quartier Santa Catalina concentre des restaurants proposant poissons et fruits exotiques.

Santa Cruz de Tenerife est située sur l’île voisine de Tenerife, la plus peuplée de l’archipel. Ville portuaire dont l’économie dépend beaucoup du tourisme, elle possède de nombreux atouts. Son carnaval, un des plus spectaculaires d’Espagne, a été déclaré d’intérêt touristique.

Les rues du centre historique, près de la Plaza de España et du port, concentrent l’essentiel des activités commerçantes et touristiques de la ville.

Petit tour dans l’archipel des Canaries

El Hierro

La plus petite et la plus occidentale, avec un air de bout du monde, El Hierro, ‘la isla bonita’, à la fois verdoyante et sauvage, voit les rouleaux de l’océan mourir au pied d’impressionnantes falaises vertigineuses. Elle doit sa forme triangulaire et montagneuse au volcan qui la forme.

La Palma

Plus au nord La Palma, la plus humide et la plus boisée des Canaries, héberge un des quatre parcs nationaux de l’archipel, le Parc National de la Caldeira de Taburiente. Montagneuse, elle est composée de trois volcans.

La Gomera

Les randonneurs apprécieront particulièrement l’île très peu peuplée de La Gomera dont les habitants pratiquent toujours le silbo, un langage sifflé hérité du peuple guanche.

Tenerife

Tenerife est la plus grande et la plus peuplée des îles espagnoles. Culminant à 3715 mètres le pic du volcan Teide est non seulement le plus élevé de l’archipel, mais aussi d’Espagne.

Gran Canaria

Grande Canarie présente une grande diversité de paysages et de climats. De forme circulaire, avec un relief très escarpé, elle possède deux parcs naturels.

Fuenteventura

Située à 95 km du continent africain, plate et aride, Fuenteventura est la deuxième île de l’archipel par sa taille.

Lanzarote

Déjà connue des Phéniciens qui venaient y chercher la orchilla, un lichen qui fournit un colorant naturel de couleur pourpre, c’est la plus orientale des îles de l’archipel.

Voyage dans le temps

Ces îles proches des côtes maghrébines que les Berbères appelaient Tiknariyn et qui forment avec Madère, les Açores et Cap-Vert l’archipel de la Macaronésie, étaient avant l’arrivée des Portugais puis des Espagnols, habitées par les Guanches un peuple d’origine berbère.

Connues des Phéniciens et des Carthaginois, explorées aussi à l’époque du roi berbère Juba II, les Canaries étaient déjà mentionnées par Pline l’Ancien qui en parlait comme des îles situées tout à l’ouest du monde connu, l’Écoumène, sur lesquelles vivaient des hommes-chiens.

Une description qui valut à l’archipel le nom de Canariae Insulae, en latin îles aux chiens, certainement en référence aux gros phoques dont les colonies en peuplaient les rivages.

En 1335, deux bateaux affrétés par le roi du Portugal arrivèrent à Lisbonne avec quatre prisonniers guanches. Ces navires à l’équipage florentin, génois et espagnol, auraient débarqué sur les côtes canariennes en 1341.

Le célèbre écrivain florentin Boccace les décrivit comme  » des terres rocailleuses sans aucun type de cultures agricoles, mais riches en chèvres et autres animaux et remplies de femmes et d’hommes dénudés s’apparentant à des sauvages. Certains de ces hommes semblent avoir du pouvoir sur les autres et s’habillent de peaux de chèvres teintes à l’aide de safran et de colorants rouges. Ces peaux ont l’air fines et sont cousues avec soin grâce à des fils faits en tripes d’animaux. […] Leur langage est très doux, et leur façon de parler très vive et rapide ».

L’énigme du peuple guanche était lancée : comment se fait-il que coexistent troglodytes et gens civilisés possédant des maisons et cultivant des légumes ? Des recherches menées dans les îles orientales ont montré que les guanches avaient des rois et une noblesse, des prêtres et une divinité féminine et qu’ils enterraient leurs morts.

Les îles furent ensuite investies par des chasseurs d’esclaves qui les capturaient afin de les vendre aux seigneurs du Maghreb jusqu’à l’arrivée du navigateur dieppois Jean de Béthencourt. Celui-ci, chargé de la christianisation des îles, fut reconnu ‘’Roi des Canaries ‘’ par Henri III de Castille.

Étape importante sur les routes maritimes et fruit de longues disputes entre Espagnols et portugais, l’archipel fut finalement attribué à l’Espagne en 1479, les Portugais héritant de Madère. Tenerife fut la dernière des îles conquises après une farouche résistance du peuple guanche.

Une résistance qui continua encore dans les montagnes de Tenerife malgré le suicide coutumier du chef Bentor qui se jeta, tout espoir perdu, du haut du précipice de Tigaiga, une pratique appelée despeñamiento par les envahisseurs espagnols.

Massacrés ou faits esclaves, plus ou moins assimilés par les colons, les différents peuples guanches de l’archipel disparurent. Seuls subsistent de leur passage des momies, des toponymes et le silbo, le langage sifflé de l’île de La Goméra.

Les îles Canaries – Plages, tourisme et soleil toute l’année


Reportage touristique Thomas Cook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Lanzarote  
Tenerife  
Grande Canarie  
El Hierro  
Fuerteventura  
La Gomera  
La Palma  
Articles
Histoire et culture
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Lanzarote

+ de 1 800 hôtels à Lanzarote

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Tenerife

+ de 2500 hôtels à Tenerife

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à Grande Canarie

+ de 1 700 hôtels à Grande Canarie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hôtels à El Hierro

+ de 100 hôtels à El Hierro

Séjours
Tenerife  
Vol + Hôtel Explorer
Ibiza  
Vol + Hôtel Explorer
Costa Blanca  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Les Canaries en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes des Canaries …

Explorer
Randonnées aux Canaries

Suivez les sentiers des Canaries avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up