Galice

A la rencontre de la Galice

Entité politique à part entière du Ve au XIXe siècle, la Galice est considérée comme le noyau d’origine des royaumes chrétiens du nord-ouest de la péninsule ibérique. Incorporée au Royaume d’Espagne en 1833, elle a acquis un statut de nation historique.

La Galice se compose des 4 provinces que sont La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra

Alors que La Corogne en est la ville la plus importante, c’est Saint-Jacques-de-Compostelle qui est la capitale de la communauté autonome de Galice. Le galicien et le castillan en sont les langues officielles.

Saint-Jacques de Compostelle, ultime étape du pèlerinage millénaire attire une multitude de touristes dans cette région réputée pour être une des plus vertes d’Espagne.

La Ciudad Vieja de La Corogne, l’ancienne cité maritime de Pontevedra qui a banni les voitures de son centre-ville, Orense et son vieux pont romain, le ‘’Ponte Vella’’ ou Lugo avec son enceinte romaine classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, concentre les nombreux héritages historiques, culturels et architecturaux de la Galice.

Les 1700 km de littoral partagé entre la mer Cantabrique et l’Océan Atlantique, offre un paysage de côtes rocheuses, entrecoupées de plages, de baies profondes, appellées localement les baixas. Nous découvrons également des falaises abruptes à l’instar de celles d’A Costa Da Morte et le parc national des îles Atlantiques de Galice au large de la ría de Pontevedra.

Principales destinations de Galice

Saint-Jacques de Compostelle

610 km au nord-ouest de Madrid.

Capitale de la Galice, son centre historique inscrit au Patrimoine de l’humanité reçoit chaque année plusieurs millions de visiteurs. Saint-Jacques est l’ultime étape du mythique Chemin de Compostelle, un itinéraire parcouru depuis le IXe siècle.

Ce chemin que l’on prend à pied, à vélo ou encore à cheval, s’est complété au fil des siècles de nombreuses ramifications dans toute l’Europe, faisant de Saint-Jacques un lieu de rendez-vous international. Ville universitaire, on y déguste aussi une gastronomie locale où les fruits de mer, les poissons et la viande bœuf ont une place de choix.

Padrón

20 km au sud de Saint-Jacques de Compostelle.

L’histoire de Padrón, située en amont de la ría de Arousa, est intimement liée à celle de Saint-Jacques de Compostelle. Selon la tradition c’est à Iria Flavia, son nom de l’Antiquité romaine jusqu’au Moyen-âge, que l’apôtre Saint-Jacques aurait prêché pour la première fois à l’ermitage du mont Santiaguino lors de son séjour à Padrón.

La ville est aussi renommée dans toute l’Espagne pour ses pimientos. Des piments qui se dégustent grillés en accompagnant les tapas de nombreux bars de Galice et d’ailleurs.

Cap Finisterre

150 km à l’ouest de Saint-Jacques de Compostelle.

Théoriquement le point le plus occidental de l’Espagne, le Cap Finisterre est un impressionnant promontoire granitique qui surplombe l’Atlantique de ses 600 mètres de hauteur. Un phare y a été érigé en 1853, d’une hauteur de 17 mètres et doté d’une lampe d’une portée de 30 milles nautiques, il culmine à 143 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Terre de légendes et de mystères, malgré ses couchers de soleil uniques sur l’océan, sa côte rocheuse a vu un très grand nombre de naufrages malgré l’ajout d’une corne de bruma pour pallier aux fréquentes journées de brouillard.

Ria de Muros y Noia

40 km à l’ouest de Saint-Jacques de Compostelle.

Vallée fluviale immergée, la ria de Muros et Noia compte parmi les plus belles rias bajas de la Côte de la Mort. La région, cernée par de petites sierras, est peu urbanisée, seuls quelques villages et ports de pêche bâtis à flanc de colline ainsi que des plages souvent isolées en garnissent le littoral.

Muros

70 km à l’ouest de Saint-Jacques de Compostelle.

La vieille ville de Muros a été classée Site monumental historique et artistique en 1970 au regard de l’intérêt architectural et archéologique de son patrimoine. Son architecture urbaine se caractérise par ses maisons de pêcheurs bâties en pierres de taille. De vastes galeries formant des arcades sous lesquels autrefois, les pêcheurs entretenaient leurs filets et saler le poisson garnissent le rez-de-chaussée des ces demeures typiques alors que les étages sont dotés d’immenses balcons.

Autres attraits de Muros : les 25 km de littoral dotés de plages et les gravures rupestres découvertes sur plusieurs sites de la ville.

Ferrol

115 km de au nord de Saint-Jacques de Compostelle.

Ancien village de pêcheurs installé sur la rive nord de la ria éponyme, Ferrol a su conserver dans les rues d’El Ferrol Viejo, son vieux quartier, ses traditions et son charme marin. Les vieux remparts de la Cortina (XVIe), le château de La Palma et les festivités à l’occasion de la Semaine Sainte, classées d’intérêt touristique, comptent parmi les attraits de la ville.

L’entrée de la ria est commandée par le château de San Felipe érigé au XVIIIe pour la protéger.

Le port de Ferrol est un port de référence pour les anglais se rendant à Saint-Jacques de Compostelle.

La Corogne

65 km de au nord de Saint-Jacques de Compostelle.

Face à l’Atlantique, La Corogne est installée sur une presqu’île ceinturée par une rocade, le Paseo Marítimo qui est la plus longue promenade maritime d’Europe.

Dominé par le Château San Anton, le port est situé à l’est de, Ciudad Vieja, la vieille ville, face à la ria da Coruña. À l’ouest, bordant la baie d’Orzán s’étirent les plages de Riazor et d’Orzán.

Quant au nord de la presqu’île, il est occupé par un espace vert sur lequel s’élève le phare de la Tour d’Hercule qui, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO et classé Monument national, a été érigé au IIe siècle.

Noia

40 km à l’ouest de La Corogne.

Appelée ‘Puerto de Compostela’, pour les liens qu’elle a eu avec Compostelle, Noia se trouve tout au fond de la ria. Si une arche de Noë figure sur le blason de la cité, c’est que selon une légende, une des filles de Noë s’y serait réfugiée après le Déluge. Son vieux quartier comportant des plusieurs édifices et monuments de style gothique est classé comme Bien d’intérêt culturel.

Arteixo

15 km à l’ouest de La Corogne.

Arteixo est réputée pour les eaux salées et iodo-bromurées de sa station thermale jaillissant à une température variant entre 25° et 47° et dont les vertus sont reconnues depuis 1760.

Cette petite bourgade thermale compte aussi plusieurs plages entourées d’espaces boisés et de dunes.

Ortigueira

85 km au nord-est de La Corogne.

Au cœur d’un paysage où se mêlent un océan bordé de plages et de falaises, des rivières et la montagne, Ortigueira offre un véritable spectacle naturel sur la rive orientale d’une des plus grandes rias du littoral nord galicien.
Les vieilles rues de la ville ne sont pas en reste avec notamment la calle Real et ses maisons et édifices aux balcons en fer forgé.

Par ailleurs Ortigueira accueille le Festival International du Monde Celte, déclaré Fête d’intérêt touristique international. Celui-ci, rassemblant plusieurs milliers de personnes se déroule en juillet de chaque année.

Carballo

25 km à l’ouest de La Corogne.

Une côte sauvage bordée de plages entourées de collines vertes comportant des chemins de randonnées accessibles aux vtt, c’est ce que propose Carballo, village situé à quelques minutes de son littoral. Parmi celles-ci, la plage de Razo-Baldaio, deuxième grande plage de Galice avec 4 kilomètres de sable blanc et fin, est devenue un spot incontournable pour les surfeurs galiciens.

Lugo

105 km à l’est de Saint-Jacques de Compostelle.

Comme ses remparts millénaires (IIIe siècle) inscrits au Patrimoine mondial, Lugo conserve d’importants vestiges soulignant son origine romaine.

Entourée d’arcades, la Praza del Campo, autrefois un forum romain puis un marché médiéval se trouve au croisement des rues les plus commerçantes et fréquentées de la ville. Au sud-ouest du centre historique de Lugo, le Parque de Rosalía offre un lieu de détente privilégié assorti d’un vue unique sur la vallée du Miño où se trouvent les thermes de la ville classés Bien d’intérêt culturel.

Santa Eulalia de Bóveda

15 km à l’ouest de Lugo.

Situé à quelques pas de Santalla de Bovedá de Mera, ce temple partiellement enfoui et datant probablement du IVe siècle n’a été découvert qu’en 1926.

Ce temple roman, classé Monument national et dont on ignore la fonction initiale, est d’un grand intérêt artistique et archéologique. L’intérieur est composé d’une piscine surmontée d’une voûte ornée de fresques.

Vilalba

35 km au nord de Lugo.

Vilalba, la principale bourgade de cette région rurale de ‘A Terra Cha’ se trouve au croisement de plusieurs routes. C’est ici que se croisent le Chemin nord de Compostelle avec celui de l’ancien Chemin Royal venant de Betanzos et de La Corogne.

Des vestiges de villages préhistoriques mais aussi des restes du paléolithique et des mégalithes témoignent de l’ancienneté de ce site qui fut aussi occupé par les romains. Un petit musée montre aux visiteurs cette histoire ancienne.

Cervo

115 km au nord de Lugo.

Outre ses criques et ses plages, ses chemins de randonnées et gîtes ruraux, Cervo est célèbre pour ses céramiques de Sargadelos. Institution galicienne et véritable patrimoine culturel fondée au XVIIIe siècle, la fabrique de faïence se trouve à 1.5 km de Cervo.

Pontevedra

35 km au sud de Saint-Jacques de Compostelle.

Destination privilégiée, l’ancienne cité maritime et marchande de Pontevedra a été récompensée, à plusieurs reprises ces dernières années par des instances internationales, pour la qualité de vie urbaine que l’on y trouve et son accessibilité.

Ville où il fait bon vivre nichée au fond d’une ria, son centre historique interdit à toute circulation motorisée, est un vaste plateau piétonnier. Parmi ces ruelles et places médiévales pittoresques, ces squares et jardins se découvrent au fil d’une promenade, les anciennes demeures et édifices civils et religieux de la vieille cité.

Vigo

45 km au sud de Pontevedra.

Deuxième grande ville de Galice, Vigo est devenue avant tout une ville industrielle et portuaire qui cache ses trésors ans les ruelles de Cidale Vella, sa vieille ville. Déclarée d’Intérêt touristique et historique, elle s’articule autour du quartier des pêcheurs ‘O Nerbés’ et du port. Vigo est une base idéale pour visiter les îles Cíes du Parc national des îles atlantiques.

Parc archéologique d’art rupestre de Campo Lameiro

Campo Lameiro, 20 km au nord-est de Pontevedra.

Ce site archéologique comporte une centaine de gravures rupestres, cependant l’inaccessibilité de certaines au grand public a rendu nécessaire la représentation en extérieur de 28 de celles-ci. Un sentier de découvertes de 3 km a été aménagé avec des aires de repos pour faire apprécier aux visiteurs les principales gravures du parc.

Ourense

110 km au sud-est de Saint-Jacques de Compostelle.

Ourense se trouve dans une vallée profonde traversée par le río Miño qui la traverse. Les deux rives de la ville sont reliées par le ‘Ponte Vella’, un vieux pont romain maintenant piétonnier, rénové aux XIIIe et XVIIe siècles. Aussi rénové, le quartier ancien de la ville concentre l’animation dans ses ruelles et autour de ses places. Passage obligé entre Madrid et la côte galicienne, Vigo est aussi une étape réputée du Chemin de Compostelle.

Les Gorges du Sil

25 km au nord-est d’Ourense.

Hors sentiers battus et assez méconnu du tourisme de masse, les Gorges du Sil proposent de splendides panoramas avant que celui-ci rejoigne le río Miño. Région sauvage et peu peuplée, on y découvre des canyons qui affichent pour certains 500m mètres de dénivelé, des terrasses cultivées en vignes qui fournissent un vin blanc généreux, le Ribeira Sacra, un des meilleurs crûs espagnols.

Ribadavia

26 km à l’ouest d’Ourense.

Sinuant entre les terrasses vinicoles appelées ‘ socalcos’, au confluent du Miño et de la rivière Ribeiro del Avia, Ribadavia a toujours été liée à la culture juive associée à celle de la vigne et à la viniculture.

Communauté juive qui comptait parmi les acteurs principaux du commerce du vin de Ribeiro connu dans toute l’Europe au Moyen-âge et aussi à la mise en place et à l’irrigation de ces vignes cultivées en terrasse.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Saint Jacques de Compostelle  
Pontevedra  
La Corogne  
Articles
Autres villes et villages de Galice
Séjours
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Saint Sebastien  
Vol + Hôtel Explorer
Grenade  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up