Costa Verde

Visiter la Costa Verde et la mer Cantabrique

Sur les rivages de la mer Cantabrique dans la province des Asturies, au nord-ouest de l’Espagne, la Costa Verde nous offre un littoral aux paysages variés.

La Costa Verde doit son nom à l’arrière-pays très vert et à la végétation du littoral qui accompagne les 350 km de côtes. Faites de plages, de criques et de falaises impressionnantes.

Avec Gijón comme ville et port le plus important, la Costa Verde est parsemée de nombreux villages de pêcheurs et petites stations balnéaires.

Celles-ci allient aisément les activités nautiques à une gastronomie locale à base de poissons et de crustacés. Tapia de Casariego compte parmi les spots de surf et de planches à voile les plus connus. Cependant, les sports sont praticables sur presque l’ensemble du littoral asturien.

Parmi ces belles plages, nous citerons playa de La Vega qui, entourée de petites prairies et de collines, se situe dans les environs de Ribadesella ou encore celle d’El Silencio. Proche du Cabo Vidio, elle propose une crique de 300 mètres bordée de petites falaises recouvertes de végétation.

Un peu difficile d’accès et sauvage, la plage de Langre est une longue plage de sable fin. Elle est bordée de falaises et séduira les amateurs de tranquillité.

Où aller dans la Costa Verde

Plages côtières ou citadines, spots de surf ou terrains de golf, la Costa Verde possède un littoral permettant des activités diverses au cœur de paysages qui le sont tout autant.

Ribededeva

Installée à l’embouchure de la Ria de Tina Mayor, en limite des Asturies et de la Cantabrique, Ribadedeva est composée de différents hameaux. Notons La Franca, fréquentée pour ses plages, bien à l’abri dans des petites criques.

Cué

Localité dépendante de la ville de Llanes, Cué abrite plusieurs plages, dissimulées dans de petites criques et anses, comme les plages de Ballota et Andrín qui, séparées par la pointe el Pandón, font face à l’îlot de Castro Ballota. Parmi les autres plages, celles de Cué et de Toró sont ouvertes sur de petites îles : l’Isla Grande et l’Islote de Entremis. On trouve aussi à Cué le Golf Club La Cuesta de Llanes.

Llanes

Ancien port de pêche baleinier, Llanes a gardé de son passé, parmi d’autres monuments et édifices anciens, quelques fortifications du XIIIe siècle qui ceinturaient autrefois la vieille ville ainsi que la Torre del Castillo reconvertie en Office de Tourisme.

À l’ouest de la cité, le Paseo San Pedro promet une belle balade en longeant des falaises levées sur le golfe de Gascogne. Longue de plus de 800 mètres, cette promenade part de la plage del Sablón pour aboutir à celle de San Pedro ouverte sur l’Islote (îlot) el Peñon.

Plusieurs plages s’étendent à l’est de la ville au-delà du port : les plages de Las Mujeres et de Puerto Chico pour les plus proches du centre.

Póo

Petite commune dépendant de Llanes, Póo dissimule une plage minuscule sur la rive droite de la ria Póo.

Entourée d’une végétation dense et sujette aux marées, cette petite plage d’environs 150 mètres de long, et pouvant atteindre 300 mètres de large, dispose d’un parking, d’une douche et d’un restaurant.

Las Cuevas del Mar

Unique, Las Cuevas del Mar, est une crique pratiquement fermée par des rochers et bordée de grottes marines.

Isolée et à l’écart des routes, la Playa des Las Cuevas est bien abritée au fond de cette crique minuscule, au niveau du village de Nueva, entre les villes de Llanes et Ribadesella, au pied du parc des Pics d’Europe.

Ribadessella

Ribadesella fait se côtoyer une vieille ville au tracé médiéval et l’architecture moderniste. Bâtie principalement sur la rive droite du río Sella, la ville voit la longue plage de Ribadesella s’étirer sur la rive ouest de la ria.

Situé au pied du pont qui franchit l’estuaire, le port est installé sur la rive opposée à la ville historique. Juste à côté nous découvrons le parc naturel del Malecón qui borde la plage de Ribadesella.

Tous les étés, chaque premier samedi du mois d’août, le pont qui relie le port à la ville marque l’arrivée d’une compétition très renommée aux Asturies : la descente du rio Sella en canoë-kayak.

Ria de Villaviciosa

Zone protégée en tant que réserve naturelle, l’estuaire du rio de la Ria est un des endroits les mieux préservés de la Costa Verde et de la mer Cantabrique. D’un grand intérêt botanique, les 1000 hectares de cet espace protégé sont composés de marais, de dunes et de falaises abritant des écosystèmes particuliers.

L’entrée de la ria est composée de plusieurs petites plages dont celle de Rodiles sur la rive est et d’un port de plaisance, el Puerto del Puntal.

Gijón

La vieille ville de Gijón est caractérisée par son quartier de pêcheurs, Cimadevilla, le port de plaisance et la colline Santa Catalina sur laquelle a été érigée une sculpture monumentale, l’Elogio del Horizonte, d’où le panorama offert sur la mer Cantabrique et la ville est exceptionnel.

Deux plages agrémentent le littoral urbain de Gijón. Celle de San Lorenzo s’étend à l’est de la vieille ville, et la plage de Piedra de Huesco est située à l’ouest dans le prolongement du Puerto Deportivo, le port de plaisance. Quant à la Playa d’El Arbeyal, elle se découvre encore un peu plus à l’ouest du centre-ville, à côté du Puerto El Musel.

Cabo de Peñas

Le Cabo de Peñas, s’avançant dans le golfe de Gascogne, est le cap le plus septentrional de la péninsule Ibérique.

Composé de falaises atteignant 100 mètres de hauteur, on y trouve de belles villas et d’excellentes plages.

Luanco (Gozón)

Ancien village de pêcheurs tourné vers le tourisme, Luanco, localité la plus septentrionale des Asturies, est située à 40 km d’Oviedo et à quelques kilomètres du Cabo de Peña.

L’intérêt de Luanco se trouve dans son vieux quartier médiéval et ses deux plages urbaines, les plages de Luanco et de la Ribera, chacune abritée dans une baie.

Capitale asturienne du thon, des journées gastronomiques, ‘’Las Jornadas Gastronómicas del Bonito’’, sont organisées autour de cet emblématique poisson. Très suivies, ces journées gastronomiques se déroulent fin juin, début juillet.

Avilés

Premier port de pêche de Cantabrique situé dans la ria de Avilés, la troisième ville des Asturies, qui a vu sa vieille ville classée Site historique, est un important centre sidérurgique.

Deux grandes plages encadrent l’entrée de la ria, celle de San Juan de Nieva s’étend à l’ouest sur environ deux kilomètres, on y trouve un complexe sportif ainsi qu’un club nautique. À l’est, derrière la péninsule San Juan, la plage de Xagó se déploie entre les pointes de la Garza et d’El Murio sur plus d’un kilomètre.

Cudillero

Village de pêcheurs blotti contre la montagne, Cudillero se distingue par ses maisons aux façades colorées et accrochées aux falaises abruptes qui encerclent le port. L’animation du village se concentre autour du port et des accueillantes terrasses disposées sur la place centrale.

À l’instar de celles se trouvant au fond de petites criques à l’ouest du port de Cudillero, les plages sont excentrées et parfois difficiles d’accès. À l’est, la plus vaste est celle d’Aguilar située à environ 5 km.

Luarca

Luarca est un paisible village de pêcheurs aux maisons blanches, blotti entre des falaises escarpées sur les rives des méandres du Rio Negro, un fleuve côtier qui coupe la localité en deux.

Le port du village est installé à l’entrée de l’estuaire, face à la plage de Luarca. Elle s’étend sur 300 mètres, à l’abri des jetées qui protègent l’accès à la petite ria de Luarca.

Navia

Village côtier situé sur la rive orientale du rio éponyme, Navia accueille chaque année, généralement durant la première quinzaine du mois d’août, une épreuve sportive internationale : la descente de la ria Navia à la nage.

Organisées en l’honneur de Nuestra Señora de la Barca et San Roque, ce sont au total dix épreuves ayant en commun la natation. Elles se déroulent au rythme de festivités regroupant, entre autres, des défilés de chars, des groupes folkloriques, des spectacles musicaux ou encore des dégustations de cidre.

Plusieurs plages garnissent le littoral communal de Navia.

De la Ria de Navia à la Ria de Ribadeo o del Eo

Comme partout sur le littoral de la mer de Cantabrique, la côte asturienne, longée à cet endroit par la route N-634, est bordée de falaises dominant une multitude de petits îlots rocheux, parfois de collines verdoyantes, venant s’échouer agréablement sur le rivage.

On y découvre de nombreuses criques et calanques, abritant autant de petites plages, souvent restées sauvages.

Tapia de Casariego

Sur cette portion du littoral asturien, à l’extrême ouest de la Costa Verde, la localité de Tapia de Casariego dégage un charme indéniable. Notamment avec le port de pêche et de plaisance fermé par deux jetées, et, encadré de basses falaises sur lesquelles sont disposées les maisons du village.

De plus, Tapia est un spot de surf réputé de la côte asturienne, particulièrement avec la plage La Paloma.

Playa A Ribeiria, del Murallón, Entreplayas, plus loin, Mexota, Santa Gadea… plusieurs plages garnissent cette partie du littoral asturien, qui s’étire jusqu’à la Ria de Ribadeo.




Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Asturies  
Costa Galicia  
Scroll Up