Castille et León

Castille y León, la grande région d’Espagne

Plus grande province d’Espagne, la Castille et León, Castilla y León en castillan, est une région de grandes plaines arides abritant un patrimoine architectural et naturel.

L’unification des royaumes de León et Castille au début du XIe siècle eut pour effet l’érection d’un nombre impressionnant de châteaux forts, particulièrement dans le nord de la province. Cette prolifération de places fortes lui valut le nom de Castille.

Dans cette vaste région, nous découvrons les villes de Salamanque abritant l’Universidad de Salamanca, la plus ancienne université d’Espagne en activité ; Ségovie et son aqueduc romain ; Avíla considérée monument historique et artistique national depuis 1884.

Castilla y León est traditionnellement traversée de grands axes favorisant autant les échanges culturels que commerciaux.

Venant de France le chemin de Compostelle, el Camino Francès, traverse le nord de la province d’est en ouest depuis Burgos, drainant un flot de pèlerin et de touristes depuis des siècles.

L’historique Ruta Via de la Plata empruntée par Hannibal et ses éléphants lors de son passage des Pyrénées en 218 av. J.-C., traverse l’ouest de la province du nord au sud. Cette appellation dérive de l’arabe ‘balat’, chemin empierré. Son parcours depuis le nord du León jusqu’au sud de Salamanque, est jalonné de nombreux vestiges historiques.

Les grands espaces de la province possèdent de nombreux parcs naturels protégés offrant de belles perspectives d’activités nature sportives.

Visiter la région de Castille et León

Burgos

Berceau de la vieille Castille et capitale de l’art gothique espagnol, Burgos abrite un patrimoine religieux dont la cathédrale Santa María inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

Étape privilégiée du Chemin de Compostelle, l’ancienne cité commerçante du Moyen-âge et ville du Cid est dotée de nombreux hospices ou autres bâtiments autrefois dédiés aux soins des pèlerins.

Medina de Pomar

À 85 km au nord de Burgos, Medina de Pomar, ville historique des Merindades est située sur la ‘Route de Charles Quint’, le dernier itinéraire qu’emprunta l’empereur pour gagner sa dernière retraite au monastère de Yuste en Estrémadure.

Son imposant château-palais du XIVe, l’Alcázar de los Condestables abrite le Musée de las Merindades, visite utile pour qui veut comprendre l’histoire de cette région. De plus cette petite cité médiévale est bien dotée en espaces verts offrant aires de pique-niques, promenades et baignades.

Coruña del Conde

C’est à quelques kilomètres de Coruña del Conde (110 km au sud de Burgos), au cœur de la région viticole de la Ribera del Duero que se trouve l’antique cité romaine de Clunia, une des plus importantes de la péninsule ibérique. Certaines des mosaïques que l’on peut y voir datent des premiers siècles de l’ère chrétienne.

Covarrubias

Ce village au sud de Burgos doit son nom à l’aspect rougeâtre des nombreuses grottes qui l’entourent. Il possède un centre historique typique de l’architecture urbaine castillane.

Déclaré bien d’intérêt culturel, on découvre dans le centre de Covarrubias des maisons traditionnelles aux rez-de-chaussée en pierres, surmontés d’arcades, de colombages en bois et de galeries.

Salamanque

À la croisée des chemins de Vía de la Plata, à 200 km de Madrid, Salamanque est la ville espagnole universitaire par excellence. Capitale européenne de la Culture en 2002, ville jeune et dynamique, Salamanque, avec son université datant de 1218, a vu naître la première grammaire de langue castillane.

Articulé autour d’une magnifique Plaza Mayor, son centre historique déclaré au patrimoine mondial de l’UNESCO regorge de prestigieux monuments et édifices tant civils que religieux.

Ciudad Rodrigo

Place forte stratégique longtemps disputée par les musulmans et les chrétiens, le site de Ciuda Rodrigo était occupé dès le néolithique avant de l’être par une tribu celte, les Vétons, quatre siècles av. J.-C.. Conquise par les Romains, elle fut ensuite fortifiée au XIIe siècle par le roi de Léon, Fernando II, avant de devenir siège épiscopal.

Dotée d’un riche patrimoine architectural et monumental qui lui a valu d’être classée Site historique, cette cité médiévale sur la route du Portugal propose une halte intéressante et agréable.

La Alberca

Première localité rurale d’Espagne à être classée Monument historique national, La Alberca, située 80 km au sud-ouest de Salamanque au pied de la Sierra de Francía, fait partie de ‘l’Association des plus beaux villages d’Espagne’.

Bordant la Plaza Mayor et les rues séculaires du village, on découvre des maisons à colombage assises sur un rez-de-chaussée de pierre doté d’arcades, vieilles de plusieurs siècles. Plusieurs ermitages parsèment aussi les environs de ce village de 1150 habitants.

Ségovie

Établie sur un promontoire rocheux au pied de la Sierra de Guadarrama, la vieille ville de Ségovie possède un des ensembles architecturaux et artistiques les plus riches d’Espagne.

Ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, son antique aqueduc est une des constructions romaines les mieux préservées d’Espagne. À une extrémité de celle-ci, son majestueux Alcázar domine les murailles de la cité qui enferment d’innombrables églises romanes et l’élégante silhouette de la Cathédrale Santa María ainsi que de nombreux monuments et édifices civils.

San Ildefonso o la Granja

À quelques kilomètres de Ségovie, au pied de la Sierra de Guadarrama, San Ildefonso o la Granja abrite le Palais Royal de la Granja d’Ildefonso, un ensemble monumental du XVIIIe mélangeant baroque espagnol et style français.

Entouré de magnifiques jardins à la française dotés de nombreuses statues et fontaines à jets d’eau, il sera utilisé comme résidence d’été par les souverains castillans jusqu’au règne Alphonse XIII (1886-1931).

La ville abrite aussi, la Real Fábrica de Cristales dont le musée est consacré à l’art du verre et du cristal.

Ávila

Au cœur de la Sierra Ávila, la capitale de la province est la plus élevée d’Espagne. Classée Monument historique et artistique, la ville qui se cache derrière 2,5 km de remparts est aussi inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Berceau de Sainte-Thérése d’Ávila, la cité médiévale abrite un ensemble de palais Renaissance et d’églises.

Les remparts, symbole de la ville, font d’elle une des villes fortifiées les mieux conservées d’Espagne. Ils sont parcourus de 2500 créneaux, d’une centaine de tours et de six portes.

Parc Régional de la Sierra de Gredos

Dans l’extrême sud-ouest de la province d’Avila, la Sierra de Gredos est composée de massifs granitiques parsemés de pittoresques villages isolés aux maisons montagnardes en pierre.

Dominés par les 2592 mètres du pic de L’Almanzor, des sites comme le cirque et le lac de Gredos, la Laguna Grande ou le Charco de las Paredes, présentent des paysages faits de lagunes, de cirques, de gorges dans lesquels s’écoulent de nombreux cours d’eau et rivières.

Le parc est un cadre idéal pour des sports de montagne : canoë-kayak, escalade et alpinisme, équitation, pêche et chasse, VTT ou ski en hiver et de plus, est doté d’une bonne infrastructure hôtelière.

Madrigal de las Torres

Protégée par une enceinte mesurant originellement 2 300 km, Madrigal des las Altas Torres fut le berceau d’Isabelle la catholique et l’ancienne résidence de la cour. Si l’enceinte médiévale est déclarée bien d’intérêt culturel, le clocher de la ville avec ses 75 m de hauteur détient le titre de plus haut clocher de la province d’Ávila.

León

À la croisée des Camino francés et Camino real sur le chemin de Compostelle, l’ancienne capitale du royaume de León est traversée par le río Bernesga qui sépare la vieille ville historique de ses quartiers plus récents.

La cathédrale, la ‘Pulchra Leonina’ renommée pour ses magnifiques vitraux et la Collégiale royale saint Isidore, bel exemple de l’art roman espagnol, en sont avec l’Hostal San Marcos, reconverti en Parador, les édifices emblématiques de la ville.

Quant à son quartier Húmedo, dont les petites rues s’étendent autour de la Calle Ancha, et de la place San Martín, c’est le quartier animé du centre médiéval et l’endroit indiqué pour se sacrifier à la coutume de la tournée des bars à tapas.

Ponferrada

Étape importante au bord du río Sil sur le Chemin de Compostelle, la vieille ville d’origine romaine est dominée par un imposant château datant du XIIe siècle.

Las Médulas

Plus grand centre aurifère romain, l’extraction de l’or étalée sur deux siècles a totalement changé les paysages de cette région. Classé au patrimoine de l’humanité, le site propose la visite des vestiges de villages miniers romains, d’anciens villages celtes fortifiés et des nombreux lacs formés par les lavages de cette terre ocre.

Compludo

Dans ce petit village, à l’ouest de la ville de León, subsiste la seule forge de la région datant du Moyen-âge et fonctionnant encore. La Herrería a été classée Monument national en 1968.

Palencia

Symbole de la ville, le Cristo del Otero domine Palencia de ses 20 mètres de hauteur. La ‘Bella Desconicida’, la cathédrale San Antolín est l’édifice religieux le plus important de Palencia qui se trouve sur la route de l’art roman, un itinéraire qui permet de découvrir la richesse du patrimoine médiéval qui s’est développé autour du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Frómista

Située à quelques kilomètres au nord de Palencia, Frómista est considérée comme la capitale du style roman de la province. Son église San Martín, comparée à une œuvre d’art pour la pureté de ses lignes, a été érigée en 1035.

Saldaña

L’église de Saldaña, bourgade aux maisons typiquement castillanes de la Saldaña-Valdavia au nord de Palencia, abrite dans le musée Monographique une exposition archéologique dédiée au site romain de Villa de La Olmeda. On y trouve des objets et ustensiles divers trouvés lors des fouilles sur ce site datant du troisième siècle apr. J.-C.

Soria

Capitale de la province la moins peuplée d’Espagne, Soria est située à l’est de la Castille et León sur les rives du río Duero.

La Calle el Collado et le Paseo el Espolón sont les artères les plus attractives de la ville qui garde dans son centre médiéval un patrimoine d’architecture romane. Au cœur de Soria, l’Alameda Cervantès, un des plus vieux jardins publics d’Espagne, offre un poumon vert de 9 hectares.

El Burgo de Osma

Tour à tour occupée par les Romains, les Wisigoths et les musulmans, la ville, dont le centre historique est classé Site historique et artistique, prendra sa forme actuelle la première année du douzième siècle après la création de sa cathédrale à l’emplacement d’un monastère.

On peut encore y voir dominant les alentours, le vieux château d’Osma et des vestiges de fortifications dont certaines remontent au VIIIe siècle ainsi que l’ancien pont romain qui enjambe toujours le río Ucero.

Parc Naturel Cañón de los Lobos

À une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Soria, entre les provinces de Burgos et Soria, le cours du río Lobos a formé un splendide canyon, réputé pour ses parois calcaires verticales, à travers un paysage montagnard couvert de forêts de pins et de genévriers où s’y cachent de nombreuses grottes.

Zamora

À la croisée de la route du Portugal et de la Via de Plata, Zamora, bâtie sur les rives du Duero, conserve un patrimoine à l’architecture romane. Ses remparts, maisons seigneuriales et édifices religieux témoignent de l’influence qu’a eue cette ville médiévale.

Puebla de Sanabria

Site historique au nord-ouest de Zamora, Puebla de Sanabria est juchée sur une colline dominant la confluence des ríos Castro et Tera. Sur la colline, un château médiéval du XVe siècle surplombe la ville.

Parc Naturel du lac de Sanabria

Le lac de Sanabria est le plus grand lac d’origine glaciaire d’Espagne. Tout autour se déploient des forêts, des gorges, des vallées et des lagunes, des plages naturelles permettant un grand nombre d’activités de plein air.

Valladolid

À la confluence des ríos Pisuerga et Esgueva, Valladolid est une ville industrielle nichée au cœur du Meseta au centre de la Castille et León.

Le centre-ville historique est parsemé de palais, de demeures seigneuriales, de monuments et édifices religieux parmi lesquels les collèges de Santa Cruz et de San Gregorio, la Plaza Mayor du XVIe ou encore la Casa de Cervantès.

Cigales

Ce charmant village, niché sur les rives de la Pisuerga à quelques kilomètres au nord de Valladolid, est le berceau du Clarete, un vin rosé très aromatique vinifié dans un des 300 chais souterrains que compte la commune. Les vignobles de Cigales sont dotés d’une appellation d’origine.

Peñafiel

De tout temps, centre historique et commercial important dans la région, Peñafiel vaut une halte pour son étrange forteresse médiévale en forme de bateau. Juché sur un étroit promontoire rocheux, le château (Xe-XIe siècles) d’une longueur de 200 mètres est dominé par un imposant donjon de 30 mètres de hauteur.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Ségovie  
Salamanque  
Burgos  
Articles
Séjours
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Saint Sebastien  
Vol + Hôtel Explorer
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up