Tenerife

Tenerife, la grande île des Canaries

Tenerife c’est un peu l’île des records. Le mont Teide, d’abord, ses 3178 mètres d’altitude font de lui le sommet le plus haut d’Espagne.

Tenerife est non seulement la plus grande des îles de l’archipel, mais aussi la plus peuplée de toutes les îles espagnoles… et la plus urbanisée et cosmopolite des Canaries.
Santa Cruz de Tenerife est, avec Las Palmas de Gran Canaria, co-capitale de la communauté autonome des îles Canaries.

Jouissant d’un climat exceptionnel toute l’année, Tenerife est à elle seule, un concentré d’activités. Golf, shopping, plages et baignades, activités et sports nautiques, promenades et randonnées montagnardes.

L’île est dotée de deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : le parc national du Teide et, située au nord-est de l’île, San Cristóbal de la Laguna qui fondée en 1496, fut en 1823 la première capitale de l’île. C’est dans ses murs que fut aussi créée la première université de l’île en 1701.

La vallée d’Aguere, où elle s’étend, était autrefois un lieu de pèlerinage pour les Guanches qui y habitaient.

La côte sud-ouest est, elle, réputée pour les colonies de dauphins et de baleines que l’on peut admirer près du port de Los Cristianos, partie de l’île regroupant le gros des infrastructures hôtelières. C’est dans les environs que se trouve aussi l’aéroport international Reina Sofia.

Tenerife possède un deuxième aéroport, Los Rodeos – Tenerife Norte, situé près de Santa Cruz. Il assure principalement des liaisons interinsulaires et nationales. Une autoroute permet de faire pratiquement le tour de l’île, en suivant souvent les côtes, au plus près alors que des voies secondaires conduisent vers l’intérieur.

Visiter Tenerife

Santa Cruz de Tenerife

Située au nord-est de l’île, Santa Cruz, capitale de Tenerife, s’est développée à partir du XVe siècle pour devenir une cité portuaire importante et la deuxième ville la plus peuplée de l’archipel canarien.

La ville est dotée de larges avenues, de plusieurs espaces verts et de belles places dont celle de la Plaza de España bâtie à l’emplacement de l’ancienne forteresse de San Cristobal, près du port.

Parmi les monuments importants de la ville : le Triunfo de la Candelaría, une sculpture en marbre de Carrare de Pasquale Bocciardo, le Palais de la Carta du XVIIe siècle, bel exemple néo-classique ou encore El Casino, un édifice abritant des œuvres d’artistes canariens.

Nous découvrons également le Théätre Guimerá datant du XIXe bâti à la place de l’ancien couvent de Santo Domingo. Plusieurs églises intéressantes, conçues entre les XVIe et XVIIIe siècles, parsèment la partie la plus ancienne de la cité portuaire.

Oficina de Información Turistacs Cabildo de Santa Cruz

Office de Tourisme. Plaza de España. Tél. : (+34) 922 28 12 87. Ouvert tous les jours de 9h à 18h.

Musée de la Nature et de l’Homme

Calle Fuente Morales. Santa Cruz de Tenerife.

Le Musée de la Nature et de l’Homme est situé dans le bâtiment de l’ancien hôpital civil, un bel exemple de l’architecture néo-classique de l’archipel. Rénové, en plus des richesses naturelles de Tenerife le musée présente la meilleure collection concernant la culture Guanche, les premiers occupants de l’archipel avant l’arrivée des Espagnols.

Le musée est aussi doté d’un centre de documentation, d’une bibliothèque, une boutique, un restaurant et des jardins.

Horaires : du mardi au samedi de 9h à 20h, de 10h à 17h les dimanches et jours fériés. Fermé le lundi. Entrée : 5€, gratuit pour les enfants.

Musée Muncipal des Beaux-Arts

Calle José Murphy, 12. Plaza del Principe. Santa Cruz de Tenerife.

Le musée comporte quatorze salles exposant principalement des œuvres picturales. On peut y admirer entre autres le ‘’Saint Joseph’’ de Ribera ou encore le ‘’ Portrait de Fernando Viscaí ‘’ de Joaquín Soralla ainsi que des œuvres d’artistes canariens comme Cristóbal Hernandez, Quintana et González Méndez…

Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 20h, jusqu’à 15h les weekends et jours fériés. Entrée gratuite.

Parc García Sanabria

Rambla de Santa Cruz, 95. Santa Cruz de Tenerife.

Situé en bordure de la partie ancienne de la ville, le jardin présente dans sa salle d’exposition une importante collection de sculpture. Dans cet endroit où cohabitent œuvres d’artistes contemporains, palmiers et plantes tropicales on peut admirer aussi bien des créations d’artistes espagnols qu’étrangers parmi lesquels Henry Moore, Joan Miró ou Oscar Dominguez.

San Cristóbal de la Laguna

Fondée fin XVe, San Cristóbal de la Laguna fut en 1823 la première capitale de Tenerife. Inscrite au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO, elle abrita en 1701 la première université de Tenerife. Ville chargée d’histoire, elle abrite de nombreuses maisons seigneuriales des XVIIe et XVIIIe siècles.

Centre ecclésiastique majeur de Tenerife, San Cristóbal est dotée de nombreux édifices religieux importants dont la Cathédrale bâtie sur ce qui était autrefois l’église paroissiale de los Remedios du XVIe siècle de style mudéjar.

Musée d’Histoire et d’Anthropologie de Tenerife

Casa de Carta. Calle el Vino, 44. Valle de Guerra. San Cristóbal de la Laguna.

Le musée est dédié à la compréhension de la relation entre l’histoire, la tradition et le présent. Pour mieux présenter la culture et l’histoire de Tenerife, le musée dispose de deux centres : la Casa Lercaro située Calle San Augustin qui retrace le développement socio-économique et culturel de l’île du XVe au XXe siècle.

Quant à la maison seigneuriale la Casa de Carta, édifice canarien typique du XVIIIe, elle permet d’admirer des costumes, du mobilier, des céramiques, de la vannerie ou encore des instruments de musique traditionnels.

Horaires : tous les jours de 10h à 17h. Entrée générale : 5€. Tél. : (+34) 922 54 63 00.

Cathédrale de la Laguna

Plaza Fray Albino. San Cristóbal de la Laguna.

Bâtie à l’emplacement d’une église paroissiale mudéjar, la cathédrale subit plusieurs transformations du XVIIe siècle jusqu’à sa forme actuelle acquise au début du XXe siècle.

Horaires : ouvert tous les jours de 8h30 à 16h45 puis de 17h30 à 20h. Entrée gratuite.

La Orotava

La ville de La Orotava, étire sa longueur dans une vallée recouverte de bananeraies au centre Nord de l’île, son territoire communal englobant d’autre part une vaste partie du parc du Teide.

Classé monument historico-artistique son centre-ville comporte de beaux monuments et édifices comme l’église de Nuestra Señora de la Concepción où les Casas de los Balcones qui comptent parmi les chefs-d’œuvre d’architecture traditionnelle canarienne.

Les Casas de los Balcones abritent le Centre d’artisanat Eladio Machado ainsi que le Centre de documentation et de recherche sur l’artisanat d’Espagne et d’Amérique.

La ville est aussi dotée de deux jardins: celui de la Victoria et la Hijuela del Botánico qui possèdent des plantes tropicales venant d’Australie, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Los Realejos

Nichée au cœur de la riche vallée de La Orotava à quelques kilomètres de Puerto de la Cruz, la petite localité propose autant des activités balnéaires et nautiques que des randonnées dans l’arrière-pays dont elle peut être le point de départ.

Propices à la pratique de la planche à voile, les plages de La Fajana, d’El Soccoro ou de Castro déploient leurs belles étendues de sable bordées de falaises noires.

Les églises de Santiago (XVe) et de la Concepción figurent parmi les exemples d’architecture canarienne.

Puerto de la Cruz

Centre balnéaire de premier ordre, Puerto de la Cruz est située au nord de l’île. Sa tradition de ville de repos l’a fait se doter de nombreux lieux d’hébergements, d’hôtels ou encore de résidences touristiques.

Son animation se déploie surtout sur les quais autour du port et du front de mer ainsi qu’aux environs de la Plaza del Chacro, lieux où se concentrent bars, restaurants et terrasses.

Lieu recherché : le Lago Martiánez, un ensemble de piscines conçu par l’architecte canarien César Manrique. Côté plages, celles de Playa Jardín et Playa Martiánez déploient leur sable d’origine volcanique à deux pas du centre.

Icod de los Vinos. Grotte du vent

Renommée pour sa grotte du vent Icod de los Vinos doit son nom à l’importance prise par la culture de la vigne à partir du XVIe siècle. Lovée dans une vallée du nord-ouest de l’île entre mer et monts volcaniques proche des gorges du Teide-Pico.

La ‘’ grotte du vent ’’ d’Icod est un des plus vastes tunnels volcaniques au monde dont toutes les ramifications n’ont pas été explorées. Cette grotte est née de la première éruption du Pico Viejo il y a environ 27 000 ans et doit son nom aux vents qui la traversent.

Déclarée site d’intérêt communautaire, elle comporte d’étranges phénomènes géologiques, des terrasses d’anciens lacs et des cascades de lave, des stalactites… Les visites s’effectuent sur rendez-vous. Entrée générale : 16€.

Arona

Implantée au sud de Tenerife, entre le massif du Teide et l’océan, Arona est riche d’un littoral avec 15 kilomètres de plages parmi lesquelles celles de Los Cristianos et de Las Américas de laquelle part la ligne de bus 342 pour l’entrée du parc du Teide.

Comme patrimoine architectural et religieux, la ville abrite l’ermitage de San Antonio, une église paroissiale possédant des réalisations de sculpteurs locaux. La Virgen de la Concepciòn, San José et le Cristo de la Salud figurent parmi ces œuvres.

À l’extrême sud de la commune, Las Galletas, avec son port de plaisance, est pourvu de complexes résidentiels de luxe et d’espaces de loisirs.

Ruta del Vino. Tacoronte.

La Route du Vin de Tenerife permet de découvrir la grande région viticole de l’archipel des Canaries.

Ces vignobles, principalement constitués de vins rouges, sont majoritairement situés en bordure de mer dans des zones volcaniques et pour la plupart bénéficient de l’appellation d’origine contrôlée Taronte-Acentajo.

Cet itinéraire aussi un aperçu de bien d’autres lieux, notamment des plages comme El Rincón, La Arena ou El Prix, les demeures seigneuriales de San Cristóbal ou encore des édifices religieux ou le parc du Teide et bien entendu, la gastronomie canarienne.

Tacoronte, Tegueste, El Sauzal, La Orotava ou San Cristóbal sont quelques-unes des localités d’un parcours épicurien faisant visiter aussi bien des grands domaines que des petites exploitations familiales.

Au programme : cours de dégustation, dégustations commentées, visites de pressoirs, de vignobles et de domaines viticoles.

Contact : Asociación Ruta del Vino de Tenerife. Plaza del Cristo, 8. Casa de la Cultura 1a planta. Tacoronte. Tél. ; (+34) 922 56 40 66.

Parc National du Teide

Le plus grand et le plus ancien des parcs canariens est dominé par le Pic de Teide dont la dernière éruption remonte à la fin du XVIIIe siècle. Situé au cœur de l’île, le parc a été créé en 1954 pour en protéger les impressionnants paysages faits d’une palette de formes et de couleurs invraisemblables ainsi que la diversité végétale et animale qu’il abrite. Le parc du Teide se distingue aussi par des conditions optimales pour l’observation astronomique.

Avec ses 3178 mètres d’altitude, le mont Teide qui occupe le centre du parc est le plus haut sommet d’Espagne. Des autorisations sont nécessaires pour gravir l’unique sentier qui relie la Rambleta, accessible par téléphérique, au pic de Teide.

Accès : deux bus permettent mènent à l’entrée du parc : la ligne 348 depuis Puerto el Cruz au nord du parc et la ligne 342 de la plage de Las Américas située au sud-ouest de l’île.

Un téléphérique permet d’arriver à La Rembleta à 3555 mètres d’altitude, ensuite un sentier de randonnée monte jusqu’au sommet, pour cela une autorisation est nécessaire.

OBSERVATION DES BALEINES


PLONGEE


SUR MER


VISITES ET EXCURSIONS



PARCS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Lanzarote  
Grande Canarie  
La Palma  
La Gomera  
Fuerteventura  
El Hierro  
Articles
Histoire et culture
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La Tortuga Hostel

Tenerife – A partir de 19 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Apartamentos Los Dragos del Norte

Tenerife – A partir de 50 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sunset Harbour Club

Tenerife – A partir de 97 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Hotel Isabel

Tenerife – A partir de 104 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fañabe Costa Sur

Tenerife – A partir de 106 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Iberostar Bouganville Playa

Tenerife – A partir de 120 €

Séjours
Tenerife  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Les Canaries en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes des Canaries …

Explorer
Randonnées aux Canaries

Suivez les sentiers des Canaries avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up