Asturies

Découverte des Asturies

Plus qu’une communauté autonome, les Asturies sont aussi une principauté depuis que l’héritier de la couronne d’Espagne a été doté du titre de Prince des Asturies.

Avant d’être la capitale de cette petite région à l’origine celtibère bordée par la mer Cantabrique, Oviedo fut capitale du Royaume des Asturies. De ce passé médiéval, elle garde une vieille ville aux petites rues très animées ainsi que de nombreux monuments et édifices classés au patrimoine de l’humanité.

La côte asturienne, la Costa Verde, s’étend sur 350 kilomètres d’un littoral entrecoupé de plages et de falaises, de villages ou d’agglomérations plus importantes dont Gijón, ville la plus peuplée et port de pêche le plus actif de la province.

Traditionnellement maritimes, les villages côtiers offrent autant de petits ports de pêche, de plages au sable doré où la pratique du surf est répandue. Les falaises et les des petites criques intimes complètent les paysages de la Costa Verde.

Se partageant entre mer et montagne le climat des Asturies est typiquement océanique avec des hivers doux et parfois pluvieux.
L’arrière-pays présente donc des paysages de montagnes vertes et boisées. Au sud, trois grands parcs naturels parmi lesquels le parc des Pics d’Europe, offrent des parcours de randonnées à travers des sites de toute beauté.

Terre de mythologie populaire avec entre autres personnages les xanes, des fées aux cheveux blonds, de musique et de danses accompagnées de la gaïta asturiana, une cornemuse locale. Les Asturies sont également un territoire où la gastronomie dans laquelle le cidre et les produits tant marins que terrestres sont à l’honneur….

Voyage aux Asturies

La capitale des Asturies est Oviedo, sans oublier d’autres villes à découvrir.

Gijón

Cimadevilla, le quartier des pêcheurs, avec le port de plaisance et la colline Santa Catalina forment la vieille ville de Gijón. C’est sur cette colline, choisie par les premiers occupants des lieux au Ve siècle av. J.-C., qu’a été érigée, face à l’océan, l’Elogio del Horizonte, une sculpture monumentale réalisée par Eduardo Chillida. De là, la vue embrasse le Golfe de Gascogne, la Costa Verde et le vieux quartier de Cimadevilla.

À l’entrée de la petite péninsule formant le centre historique, la Plaza Mayor abrite le bâtiment (XIXe) de l’Hôtel de Ville. Non loin, la Plaza de Jovellanos accueille dans la maison natale de l’écrivain et politicien du XVIe siècle Gaspar Melchor de Jovellanos, l’intéressant Musée du Peuple des Asturies.

En allant vers le port, on découvre sur la Plaza del Marqués le palais Revillagigedo et la collégiale San Juan Bautista tous deux consacrés à des expositions temporaires.

Ville moderne et aérée, Gijón est dotée de nombreuses places et espaces verts à l’instar des Jardins del Náutico, de Begoña ou de la Reina. Deux plages bordent Cimadevilla, les plages San Lorenzo à l’est et Piedra de Huesco de l’autre côté du port de plaisance à l’ouest.

Situation : au centre du littoral de la Costa Verde à 30 km au nord d’Oviedo.

Avilés

Ancien village de pêcheurs fondé au XIe siècle à l’ouest du cap de Peñas, Avilés, troisième ville de la Principauté des Asturies, est devenu une cité moderne et un centre sidérurgique de premier ordre.

Des joyaux d’architecture civile et sacrée sont à découvrir dans sa vieille ville classée Site historique : les rues piétonnes Galiana et Rivero, la Plaza de España avec l’Hôtel de Ville, la vieille église Sabugo du XIIIe s, le Palais de Valdecarzana…

À l’occasion de l’inauguration du nouveau port de pêche en 1980, une nouvelle congrégation de pêcheurs, La Virgen de las Mareas, a vu le jour dans ce port qui concentre maintenant 70% de la vente des produits de la pêche asturienne.

Situation : au centre du littoral asturien, à 27 km au nord d’Oviedo et à 25 km à l’ouest de Gijón.

Luanco

D’origine médiévale, le village balnéaire de Luanco et ses belles plages sont baignés par les eaux de la mer Cantabrique.

Dans le centre historique de ce vieux village, des palais du XVIIIe côtoient des édifices modernistes tandis que son port de pêche propose une belle promenade maritime.

Capitale asturienne du thon, des journées gastronomiques sont dédiées à ce gros poisson depuis 1984.

Cabo de Peñas

Classé Paysage protégé, le cap de Peñas est un surprenant bras de terre qui s’avance en mer au centre de la côte atlantique asturienne.

Point le plus septentrional du littoral asturien, il est bordé de falaises dont certaines atteignent 100 mètres de hauteur et de plages. Depuis les abords de son phare bâti en 1852, la vue sur le Golfe de Gascogne, les plages et les anses voisines est splendide.

Situation : 20 km au nord-ouest de Gijón via AS-118 et GO-1.

Ribadesella

Fondée au XIIIe siècle par Alphonse X de Castille, Ribadesella offre un mélange d’urbanisme médiéval et moderniste en plus de ses belles plages.

La ville est séparée en deux par le pont qui enjambe le río Sella sur les rives de laquelle Ribadesella a été bâtie.

À l’ouest se trouve la vieille ville, déclarée bien d’intérêt culturel, et à l’est la grotte de Tito Bustillo, une des merveilles de l’art rupestre européen.

Pour visiter les stalactites et peintures du site, il est préférable, surtout en été, d’y aller tôt le matin. Un petit musée y expose les résultats des fouilles réalisées.

Dans la vieille ville, parmi les édifices et monuments incontournables : les églises préromanes de Santa María de Junco et Esteban de Leces, la chapelle gothique Santa Ana du XVe s. ou encore l’ermitage Renaissance Nuestra Señora de Guía du XVIe. Des maisons seigneuriales du XVIIIe offrent un bel exemple de l’architecture civile de la ville.

Chaque année, le premier samedi d’août, le pont de Ribadesella marque la ligne d’arrivée de la descente du fleuve Sella en canoë-kayak, une des fêtes les plus populaires d’Asturies.

Situation : sur les bords de la Costa Verde au nord- est de la province, à 65 km de Gijón (A-8 ou N-632) et 85 km d’Oviedo (N-634).

Pola de Lena

Près du parc naturel de las Ubiñas-La Mesa, le village de Pola de Lena est lové dans un paysage montagnard et accidenté au pied de la station de ski de Valgrande-Pajares.

Ce village se distingue par son patrimoine architectural. Outre son église Santa Cristina de Lena, temple préroman du IXe siècle inscrit sur la liste du patrimoine de l’humanité, le palais du marquis de Santa María del Carrizo et la demeure seigneuriale de Vital Aza valent le détour. Tout comme les chemins de randonnée parcourant la région.

Situation : Pola de Lena se trouve 35 km au sud d’Oviedo (A-66).

Arriondas

Village encerclé par les montagnes du nord-est de la principauté, Arriondas est le paradis des randonneurs et des touristes sportifs.

Niché dans la vallée formée par la confluence des ríos Sella et Piñola, le village préside un beau patrimoine naturel fait de vifs ruisseaux et de défilé parmi lesquels de trouvent des sites préhistoriques comme à la grotte de Taragaño.

Au programme de ces vacances vertes : randonnées pédestres, VTT, canoë-kayak, pêche à la truite ou au saumon…

En allant vers le nord par la route AS-260, à une petite dizaine de kilomètres d’Arriondas, le mirador del Fitu proposa un panorama unique sur la mer Cantabrique et le parc des Pics d’Europe.

Situation : 70 km à l’est d’Oviedo via les A-64 et N-634.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
VOIR AUSSI
Castille et León  
La Corogne  
Bilbao  
Articles
A voir aux Asturies
Séjours
Bilbao  
Vol + Hôtel Explorer
Saint Sebastien  
Vol + Hôtel Explorer
Saint Jacques de Compostelle  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up