Oasis de Figuig

Figuig, l’oasis hors des sentiers battus

Autrefois, du XIVe au XVIe siècle, Figuig désignait un long territoire particulièrement prospère s’étendant au Sud-est marocain, le long de la frontière avec l’Algérie.

Aujourd’hui, l’oasis de Figuig, plantée au cœur d’un cirque montagneux situé au seuil du grand erg saharien, est l’union de 7 ksour, répartis dans deux palmeraies accolées.

On en compte six au Nord, sur le plateau de Loudaghir, dont celle d’El Hammam- el-Foukani, alors qu’au Sud le ksar de Zenaga, dans la plaine de Baghdad, le plus important, regroupe à lui seul un tiers de la population de l’oasis estimée à 15 000 habitants.
Du fait de son éloignement des circuits touristiques classiques, méconnue de la plupart des voyageurs et des tours opérateurs, Figuig a gardé une réelle authenticité.

Découvrir l’oasis de Figuig, c’est flâner dans les étroites ruelles de ses ksour, arpenter les sentiers des palmeraies El Hammam et El Maïz, partir à l’assaut des différents chemins de randonnée grimpant les montagnes environnantes et admirer les vues panoramiques surplombant l’oasis.

Visiter Figuig

Ksar d’El-Hammam-el-Foukani – au nord-est d’El Maïz –

Il renferme l’ancienne Zaouïa de Sidi Bou Amama (1840 – 1908), originaire du ksar. Il fut une figure emblématique du soulèvement des populations du sud oranais, en Algérie, contre l’occupation française.

Au sud du ksar derrière une petite porte, un escalier, attention glissant, descend à la source chaude à 33° qui donne son nom au ksar.

Le ksar Zenaga – 5 km au sud –

Un chemin contourne le ksar el Oudaghir, par l’ouest, et mène à des sources chaudes et salées ainsi qu’ à une palmeraie pour rejoindre le ksar de Zenaga, le plus éloigné, mais le plus grand des ksour de l’oasis de Figuig.

L’introduction du béton dans les rénovations ou dans les nouvelles constructions fait légèrement tâche dans ce cadre si typique des ksour et ôte indéniablement du charme au caractère traditionnel du lieu.

L’artère principale, le boulevard Hassan II, abrite le point d’arrêt des bus, la poste et les agences bancaires de Figuig, ainsi que les inévitables cafés et petits restaurants traditionnels.

Le commerce d’artisanat se trouve dans les ksour : tapis, djellabas, et burnous en sont les spécialités. À proximité, de nombreuses promenades peuvent s’effectuer, notamment à l’assaut des nombreuses sources chaudes de la vallée de l’oued Zousfana offrant de magnifiques vues panoramiques sur le proche Sahara. Les surprenantes randonnées à faire au sein de la chaine du Jbel Grouz participent à la beauté du site.

Palmeraie de Figuig

Riche d’environ 150 000 palmiers, l’oasis de Figuig fait partie des plus belles du Maroc. Émergeant d’une vingtaine de sources, l’eau est acheminée par des rigoles, les seguias, ou par des canaux souterrains, les khettaras.

La plupart des habitants de l’oasis vivent de l’exploitation des arbres fruitiers, grenadiers, oliviers, figuiers et de la vigne ainsi que de la culture des céréales, légumes et de la luzerne. Mais la plus importante reste celle des palmiers dattiers.

En automne, la période de récolte des dattes étant l’activité majeure, Figuig connait une certaine effervescence.

La terrasse

400 m à partir du centre administratif du ksar Zenaga.
On y découvre une vue remarquable sur la palmeraie, le ksar de Zenaga et, plus au sud, le col du même nom. À droite, on découvre le massif du Grouz ainsi que le col de la juive et enfin, à gauche, le jbel Taghla et le jbel Sidi Youssef.

Autour de Figuig

Vallée de l’oued Zousfana

8 km à l’est en bordure de l’Algérie

L’oued Zousfana au pied des rochers arides du jbel Sidi Youssef alimente une vallée encaissée aux palmiers abondants. 2 pistes atteignent la vallée, passant au nord et au sud des palmeraies d’El Hammam et d’El Maïz et se rejoignent sur les hauteurs de la falaise qui domine la vallée de l’oued.

Comment y venir

Par la N 17 en provenance d’Oujda et de Bouârfa au nord, ou par la N 10 depuis Er Rachidia, en passant par Boudnib et Bouârfa. Itinéraire assez long qui peut connaitre quelques risques d’ensablement.

2 bus quotidiens au départ d’Er Rachidia pour Bouârfa à 3h 30 et 15h 15, puis changement de bus ou grands taxis pour rejoindre l’oasis de Figuig.

1 liaison quotidienne pour Oujda avec la CTM en 6 heures de route. Tarif : 120 Dh. Départ d’Oujda à 5 h 50. Départ de Figuig à 14 h 30.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Merzouga  
Haut Atlas  
Route des 1000 Kasbahs  
Hotels
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Maison Adrar Merzouga

Merzouga – À partir de 3 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Kemkem

Merzouga – À partir de 25 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Kasbah Azalay Merzouga

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L’Homme du Désert

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Nezha

Merzouga – À partir de 35 €

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Riad Ouzine

Merzouga – À partir de 40 €

Séjours
Agadir  
Vol + Hôtel Explorer
Marrakech  
Vol + Hôtel Explorer
Essaouira  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées en montagne

Les sentiers de l’Atlas offrent d’extraordinaires paysages et cultures…

Explorer
Circuits dans le désert

À pied ou à dromadaire, partez à la découverte du désert marocain…

Explorer
Autotours

En voiture de location, parcourez les routes marocaines avec votre road book…

Explorer
Voyages organisés

Laissez-vous guider avec notre sélection de voyages organisés au Maroc…

Explorer
Scroll Up