Maroc

Terre de contrastes

Le Maroc offre d’innombrables possibilités de découvertes et d’escapades

Pays de contrastes s’il en est, le Maroc vous fera entrevoir ses multiples facettes au fil de vos découvertes. Des rues occidentalisées de Rabat aux pistes de l’Atlas et des confins sahariens en passant par les médinas animées des villes, les paysages et l’habitat, la langue et les populations, changent au fil des kilomètres.

Une recherche effrénée de modernité et de développement économique y côtoie le mode de vie séculaire des nomades de l’Anti-Atlas, des populations présahariennes du sud ou encore celui des paysans montagnards du Rif et de l’Atlas.

Malgré l’importance économique de Casablanca, plus grande ville du pays, Rabat est la capitale du Maroc.

Les villes impériales

Les quatre villes impériales du Maroc auront toutes été capitales du pays à un moment de leur histoire.

Rabat

Fondée par les Almohades en 1150, Rabat est une ville moderne et agréable située sur le littoral atlantique à l’embouchure de l’oued Bouregreg que surplombent la médina et la Kasbah des Oudayas.

Fès

Au nord du Maroc, entre Rif et Atlas, Fès, fondée par Idriss 1er à la fin du VIIIe siècle, est la plus ancienne de ces villes impériales. Sa médina abrite l’université Al Quaraouiyne bâtie à la fin du IXe siècle, celle-ci est considérée par l’UNESCO comme étant la plus vieille université au monde encore en activité.

Meknès

Meknès, construite par les Berbères Meknassas au VIIIe siècle, a été la capitale du sultan alaouite Moulay Ismaïl au XVIIe siècle. À quelques kilomètres au nord de Meknès, nous découvrons Volubilis, ancien avant-poste de l’Empire romain dont il en subsiste quelques vestiges.

Marrakech

Quant à Marrakech, avec sa médina et la place Jemâa el Fna, est une des destinations phares du tourisme au Maroc.

Le Rif

Le nord du Maroc est occupé par le massif du Rif qui s’étend au long de la Méditerranée de Tanger à Berkane. Ces montagnes aux paysages aussi étonnants que variés sont le territoire de tribus berbères fières et historiquement rebelles.

Les 400 km du littoral rifain au long duquel se créent des stations balnéaires autour des centres urbains se partagent en falaises et contreforts du Rif bordant la méditerranée, en criques et en plages. Froid et souvent enneigé en hiver, le Rif est un massif généreusement boisé de sapins, de cèdres et de pins sans oublier les immenses plantations de haschich.

Chefchaouen, la ‘’perle bleue du Rif’’ en est une des destinations les plus connues et agréables.

Les plaines

Les grandes plaines marocaines se trouvent au nord-ouest et à l’ouest du pays. Des montagnes du Rif au Moyen Atlas s’étendent les collines et plaines fertiles du bassin du Sebou. Plus au sud, celle du Gharb avec des cultures de tabac, de betteraves sucrières et de cannes à sucre, est aussi composée de la forêt de Maâmora comprise entre les villes de Kénitra et de Rabat.

Passé les plateaux de phosphates du pays Zaïr, se trouve la plaine de la Chaouïa et près de Marrakech, celle du Haouz.

La chaîne de l’Atlas

Véritable barrière naturelle entre la Méditerranée et le Sahara, les trois chaînes qui forment l’Atlas : le Moyen Atlas, le Haut Atlas et l’Anti-Atlas, barrent le pays du sud-ouest au nord-est sur plus de 700 kilomètres.

Le Haut et Moyen Atlas

Ces deux massifs proposent des paysages variés et diverses populations principalement berbérophones.

Le Haut Atlas central et oriental

Paradis des randonneurs et des alpinistes, le ‘’toit du Maroc’’ propose des sommets comme le Toubkal ou le M’goun qui culminent à plus de 4000 mètres d’altitude. En hiver deux stations de ski ouvrent leurs pistes, l’une au massif de l’Oukaimeïden près de Marrakech et une deuxième à Ifrane, la ‘’petite Suisse marocaine’’ du Moyen Atlas, au sud de Fès et Meknès.

Avec des sommets dépassant les 3000 mètres, l’est du Moyen Atlas connait un enneigement important, notamment la région d’Ifrane-Azrou considérée comme la plus froide du Maroc.

Dans le Haut Atlas, les massifs du Toubkal et du M’goun accueillent les alpinistes, les randonneurs et trekkeursavec les hautes vallées et villages typiques.

L’Anti-Atlas

L’Anti-Atlas est séparé de l’Atlas par la vallée agricole du Souss. Celle-ci s’étire vers l’océan, depuis la capitale du safran Taliouine jusqu’à la baie d’Agadir en passant par Taroudant.

Cette chaîne montagneuse longe le désert saharien de l’océan Atlantique à la vallée du Ziz située au sud-est. L’Anti-Atlas se décompose en deux massifs principaux : le jbel Bani et le Jbel Saghro, territoire traditionnel de la puissante confédération des tribus Aït Atta.

S’étendant de la Vallée du Draâ à celle du Ziz, le Saghro présente des paysages lunaires et désertiques dans lesquels nichent quelques petites palmeraies agrémentées de vieilles kasbahs comme à N’kob et Tazzarine, la ville du henné.

Dans sa partie occidentale, l’Anti-Atlas est le pays des arganiers séculaires, des amandiers dans la vallée de Tafaoute et des figuiers de barbarie dans la région de Tiznit et de Sidi Ifni, le pays Baâmrane.

La route des mille kasbahs

Allant d’Ouarzazate à Er-Rachidia entre Haut Atlas central et jbel Saghro, cet itinéraire est bordé par un bon nombre de ces demeures ancestrales entièrement construites de pisé.

Celles-ci sont particulièrement nombreuses dans la palmeraie de Skoura ainsi que dans les vallées du M’goun et du Dadès.

L’Oriental

La région de l’Oriental, à l’est du Maroc, d’Oujda à la palmeraie de Figuig est certainement la région la plus méconnue des touristes. Seuls les amateurs de grands espaces et de pistes poussiéreuses à affronter au volant de 4×4 rugissant parcourent ces hauts plateaux arides et désertiques.

Si l’oasis de Figuig située au sud-est marocain près de la frontière algérienne est vaste, elle se déserte petit à petit suite à la fermeture terrestre de la frontière avec l’Algérie. Longue de 1940 km, elle est fermée à tout trafic depuis 1994 et demeure la plus longue frontière terrestre fermée au monde.

Désert et Sahara occidental

Le sud du jbel Saghro est constitué d’une vaste zone désertique s’étendant à l’est des dunes de l’erg Chegaga jusqu’à l’erg Chebbi à Merzouga. Ce sont les deux seuls ergs marocains et certaines de leurs dunes peuvent atteindre plus de 200 m de hauteur. Une piste les relie sur presque 300 kilomètres à travers une hamada partout rocailleuse, aride et très peu peuplée.

C’est à l’extrême sud-ouest de l’Anti-Atlas, à 200 km au sud d’Agadir que s’élance la route du Grand Sud. C’est à partir de Guelmim et l’oued Noun qu’entre désert et océan Atlantique, le bitume se déroule sur un millier de kilomètres pour arriver à Dakhla, attirant les passionnés de surf.

Informations utiles


Les transports

Malgré des distances qui peuvent être impressionnantes, 2220 kilomètres séparent Dakhla dans le Grand Sud à Oujda située à l’extrême nord-est du pays, un réseau de compagnies privées ou nationales d’autobus couvre l’ensemble du territoire pour des prix modestes.

Dans les lieux les plus reculés, ce sont des fourgonnettes ou des grands taxis collectifs qui assurent les déplacements.

Plus onéreux, le réseau ferroviaire comporte un axe principal orienté nord-est centre-ouest reliant Oujda à Marrakech.

Dans les villes, le ‘petit taxi’ reste le moyen de transport privilégié. D’un prix très abordable, ils n’ont pas toujours une bonne renommée quant à leur honnêteté, particulièrement à Marrakech. Vérifiez si le compteur est bien mis lorsque votre taxi démarre.

Particularités marocaines

Probablement issue du brassage multiculturel qui caractérise le Maroc, une certaine tolérance y est de rigueur. Ainsi, même si la consommation du cannabis est strictement interdite, la culture en est historiquement et traditionnellement tolérée dans le Rif.

Il en va de même pour l’alcool. Prohibée par la loi et par la religion pour les Marocains, il est cependant aisé d’en trouver dans les grandes villes ou zones touristiques dans certains super marchés, épiceries et bars traditionnels ainsi que dans des hôtels haut de gamme ou des restaurants chics.

Mais cela reste une tolérance dont il ne faut pas abuser au vu de tous. Il vaut mieux éviter de boire hors des lieux réservés à cela ou de votre chambre d’hôtel et surtout ne pas être ivre en public.

Les langues

Depuis la mise en place de la nouvelle constitution en 2011, le Maroc s’est doté de deux langues officielles : l’arabe et le berbère. L’arabe marocain, sous sa forme dialectale, est issu de celui rapporté par les conquérants arabes en même temps que l’Islam au VIIe siècle.

Commun à tout le royaume, l’arabe marocain est la langue de l’administration, de l’éducation et des médias. Il diffère quelque peu du darija qui est l’arabe usuellement parlé dans la rue. Il ne s’agit pas d’un argot et selon les régions le darija emprunte du vocabulaire au berbère, au français ou encore à l’espagnol. Quant à l’arabe classique, il est réservé à la lecture du Coran et à l’écriture de certains actes officiels.

Le berbère se décline de plusieurs façons selon les endroits où il est pratiqué tout en restant compréhensible aux différents locuteurs berbères.

Troisième langue pratiquée, l’hassanya est un dialecte arabo-berbère particulièrement parlé dans les Provinces du Sud.

Enfin, le français est largement pratiqué par une bonne partie de la population des grandes villes et des centres touristiques, tout comme l’espagnol l’est dans le nord du Maroc.

Holidway Maroc : Guide de voyage

Holidway Maroc vous guide pour votre voyage dans l’ensemble du Royaume. Vous y trouverez des informations touristiques et pratiques pour bien préparer votre séjour.

GUIDE DE VOYAGE
VILLES
Marrakech  
Agadir  
Essaouira  
Ouarzazate  
Taroudant  
Chefchaouen  
Tanger  
Meknès  
DESTINATION DESERT
Erg Chebbi-Merzouga

Bivouacs et dromadaire dans l’erg Chebbi connu sous le nom de dunes de Merzouga. Profitez pour visiter les ksour de Rissani, les vestiges de Sijilmassa ou voir les flamants roses sur les rives du lac Srji...

Explorer
Erg Chegaga-Mhamid

Au sud de Zagora et Mhamid, l’erg Chegaga offre une immersion saharienne. Bivouacs et informations pratiques pour l'organisation de votre séjour à l'erg Chegaga...

Explorer
SÉJOURS
AVION + HÔTEL
Marrakech  
Vol + Hôtel Explorer
Essaouira  
Vol + Hôtel Explorer
Agadir  
Vol + Hôtel Explorer
CIRCUITS ET RANDONNÉES
Voyages organisés

Sélection de voyage organisés au Maroc

Explorer
Auto-Tours

Avec votre voiture de location et votre road book, découvrez les routes du Maroc où tout est réservé et organisé...

Explorer
Randonnées et bivouacs dans le désert

A dos de dromadaire, partez à la découverte du désert marocain

Explorer
Randonnées en montagne

Les sentiers de l'Atlas avec guides, mules...

Explorer
Scroll Up