Avila

Ávila, ville historique espagnole

Ceinte d’une muraille de 2,5 km, dotée de neuf portes d’entrée et de 88 tours, en plus d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, Ávila est considérée comme monument historique et artistique depuis 1884.

Capitale de province la plus élevée d’Espagne, Ávila est située à 1180 m d’altitude dans une enclave rocheuse de la Sierra de Gredos.

Derrière ces remparts dont la construction commença à la fin du XIe siècle sur le tracé d’un campement militaire romain se dissimule une agréable cité médiévale aux multiples places et placettes.

Conçue à la fois comme temple et forteresse, intégrée à la muraille, la Cathédral del Salvador d’Ávila est considérée comme étant la première cathédrale gothique d’Espagne.

L’apogée de la ville se situe au XVIe siècle avec une industrie lainière prospère permettant la construction des nombreux édifices civils et religieux se trouvant dans le centre-ville historique.

Célébrité de la ville, Teresa de Cepeda y Ahumada est plus connue sous le nom de Thérèse d’Avila. Canonisée en 1622, elle fonda, en 1522, son premier couvent de carmes réformés dans la ville.

Gastronomie

L’agneau ou le cochon de lait rôti, les côtes de bœuf d’Ávila ou le yema de Santa Teresa, une friandise à base de jaune d’œufs et de sucre, sont les fleurons d’une gastronomie locale réputée.

Visite et monuments d’Ávila

Les remparts d’Ávila

Parties accessibles : Puerta del Alcázar, Casa de Carnicerías, Puente Adaja.

L’enceinte d’origine médiévale (XIIe) qui au-delà de son rôle militaire défensif servait aussi à protéger la ville des épidémies, notamment la peste, et à contrôler l’entrée des vivres et marchandises dans la ville.

De tracé rectangulaire irrégulier, ils sont dotés de 2500 créneaux, d’une centaine de tours et de neuf portes. Parmi les plus célèbres, la Porte de l’Alcázar s’est vu attribuer le titre de Monument national en 1884.

Visite des parties ouvertes au public : d’avril à juin, septembre et octobre : tous les jours de 10h à 18h. De 10h à 21h en juillet et août.
Entrée : 5 €, tarif réduit : 3,50 €. Audio guide et visites guidées.

Musée Provincial d’Ávila

Plaza de Nalvillos, 3.

La place de Nalvillos abrite deux structures ayant pour vocation de mettre en valeur la richesse culturelle de la province d’Ávila : le Casa de los Deanes et l’église Santo Tomé.

Palais Renaissance datant du XVIe, la Casa de los Deanes accueille une exposition permanente dédiée à la culture rurale tout en abordant les domaines des arts et des activités traditionnelles. Une autre section de cette exposition permanente raconte l’histoire de la province allant de la préhistoire jusqu’au XXe siècle. Une troisième nous dévoile des objets archéologiques issus de différentes fouilles urbaines effectuées en ville.

Quant à l’église Santo Tomé, dans son espace ouvert aux visiteurs, elle présente des verracos, des pierres taillées en forme de porc, des mosaïques, des stèles funéraires romaines et des éléments archéologiques datant du Moyen-âge et de l’époque moderne.

Visites : du mardi au dimanche de 10h à 14h et de 17h à 20h, jusqu’à 19h d’octobre à juin. Dimanche et jours fériés de 10h à 14h. Entrée : 1 €.

Cathédrale d’Ávila

Plaza de la Cathédrale.

Avant que le maître Frichel ne reprenne le projet de sa modification pour en faire l’une des premières cathédrales gothiques d’Espagne, celle-ci était de style roman du XIIe siècle. Avec son chevet adossé à la muraille, la cathédrale était intégrée au système défensif de la ville.

De ses deux façades, l’une, la principale, est flanquée de deux tours lui donnant un aspect de forteresse. Le déambulatoire accueille le tombeau en albâtre d’El Tostado, chef-d’œuvre de Vasco de la Zarza.

Musée de la Cathédrale

Plaza de la Cathédrale

Le Musée de la Cathédrale propose une exposition d’art sacré répartie dans ses salles du trésor et des livres de chœur. On peut y découvrir des œuvres de Pedro de Mena et Fernando Gallego ainsi que les ‘Livres de chœur’ de San Juan de Carrión datant du XVe, le ‘Portrait de Garcibáñez de Múxica, signé le Greco ou encore l’ostensoir de Juan de Arfe…

Monastère de la Encarnación

Paseo de la Encarnación.

Fondé en 1515, le monastère est connu pour avoir hébergé Sainte-Thérèse d’Ávila la plus grande partie de sa vie. La cellule monacale occupée par la sainte est devenue un oratoire puis une chapelle.

L’ouvrage, constitué de quatre nefs de deux niveaux, a subi plusieurs transformations.

Visites : du lundi au vendredi de 9h30 à 13h30 et de 15h30 à 18h/19h. Entrée : 2 €, tarif réduit : 1,50 €.

Tour des Guzmán

Plaza Corral de las Campanas.

Connue sous le nom de palais des Mújica, cette construction datant du XVe abrite le siège de la Députation provinciale et une salle d’expositions.

La façade est en granit, une tour carrée munie de créneaux et d’échauguettes surplombe ce bâtiment dans lequel séjourna Alphonse XII ainsi que l’écrivain Enrique Larreta choisit pour situer son roman ‘La gloria de Don Ramiro’.

Visites : du mardi au samedi de 11h à 14h et de 17h à 20h, les dimanches et fériés de 11h à 14h. Entrée gratuite.

Palais des Verdugo

Calle Lopez Núñez

Classé Monument national en 1976, ce palais du XVIe siècle a été construit sur la volonté de Don Segro del Águila. L’intérieur est articulé autour d’un patio à arcades et son portail plateresque est flanqué de deux pilastres richement décorés.

Visites : du lundi au samedi de 10h à 14h puis de 17h à 20h, les dimanches et jours fériés de 10h à 14h. Entrée libre.

Madrigal de las Altas Torres

60 km au nord d’Ávila.

Ville historique, Madrigal de las Altas Torres fut à la fois le berceau d’Isabelle la catholique et l’ancienne résidence de la cour. Son enceinte fortifiée est classée bien d’intérêt culturel.

Cette enceinte médiévale dont le périmètre d’origine était de 2300 mètres, est une des rares de facture mudéjare avoir été conservée. Les parties visibles qui remontent aux XIIIe et XIVe siècles associent les styles romans, gothiques et mudéjars. 23 des 60 à 80 tours qui la composaient ont été conservées ainsi que quatre portes : celles d’Arévalo, Medina, Peñaranda et Cantalapiedra.

Incontournable, la visite du Palais Jean II reconverti en monastère Nuestra Señora de Gracia. Il est composé de différentes pièces, dont celle où est née Isabelle la catholique en 1451.

Autre centre d’intérêt : l’église San Nicolas de Bari dont le clocher culminant à 75 mètres de hauteur est le plus élevé de la province d’Ávila.

Quant à l’église Santa Maria del Castillo, elle héberge maintenant un musée d’artisanat mexicain.

Arévalo

40 km au nord d’Ávila.

Chef-lieu de la Moraña et exemple de l’art mudéjar d’Ávila, Arévalo a été classé site historique.

Dans son centre historique, les places de la Villa et del Arrabal, des édifices religieux comme l’église Santa María la Mayor, celle de San Martín ou encore celle de Santo Domingo de Silos font partie des principaux centres d’intérêt de cette petite localité d’à peine 8000 habitants. Dominant les lieux, son château au donjon imposant fut un temps la résidence d’Isabelle la catholique.

Navaluenga

35 km au sud d’Ávila

Nichée entre les sierras de Gredos et d’Ávila au bord du río Alberche qu’enjambe un beau pont romain. Les rives du río bordées de gazon offrent aux habitants de ce petit village montagnard des plages improvisées.

Vers l’est la route mène au lac artificiel de Burguillo et en le contournant aux paysages du Valle de Iruelas au pied de la Sierra de Gredos.

Valle de Iruelas

50 km au sud d’Ávila.

Situé au sud du lac artificiel de Burguillo, on accède au Valle de Iruelas par le village d’El Tiemblo.

La vallée de Iruelas est un espace de 600 ha de protection des oiseaux. Le hameau est doté d’une trentaine de maisons rurales à destination des visiteurs et d’une auberge. On y pratique la randonnée équestre ainsi que la voile et le canoë-kayak sur les eaux calmes du lac.

Arenas de San Pedro

80 km au sud-ouest d’Ávila.

Découvertes en 1963 à six kilomètres du village, les grottes Cuevas del Àguila sont devenues le principal centre d’intérêt d’Arenas de San Pedro situé au pied de la Sierra et du parc régional de Gredos.

Le vieil Arenas a aussi quelques trésors cachés comme le château de Don Àlvaro de Luna avec son imposant donjon, l’église gothique Nuestra Señora de la Asunción du XVIe et dotée d’un splendide clocher ou encore le Palais de l’Infant Don Luis de Borbón ou le sanctuaire de San Pedro de Alcántara datant du XVIe.

El Barco de Avila

80 km au sud-ouest d’Ávila.

Situé au pied de la Sierra de Gredos sur la rive droite du río Tormes, le charmant village El Barco de Avila en offre une vue splendide. Il est de plus doté d’un patrimoine architectural dont l’église gothique Nuestra Señora de la Asunción.

Des vestiges de remparts, un pont médiéval sur le Tormes et le château de Valdecorneja, une forteresse organisant des activités culturelles, complètent la visite des lieux.

Parc régional de la Sierra de Gredos

À 170 km d’Ávila, dans l’extrême sud-ouest de la province.

La Sierra de Gredos est composée de massifs granitiques parsemés de villages aux maisons de pierres. Ce parc, connu pour le cirque et le lac de Gredos dominés par les 2592 mètres du pic de L’Almanzor, offre un cadre idéal à la pratique de sports de plein air : randonnée, bien sûr, mais aussi canoë-kayak, escalade et alpinisme, équitation, pêche et chasse, VTT ou ski en hiver… De plus la zone du parc est dotée d’un vaste réseau d’infrastructures hôtelières et de gîtes ruraux, las casas rurales.

Couvert de forêts de pins, de châtaigniers, de chênes ou de peupliers, on y traverse de nombreux villages isolés où le temps ne semble pas avoir de prise. Les paysages présentent des lagunes, des cirques, des gorges dans lesquels s’écoulent de nombreux cours d’eau et rivières. Outre le cirque de Gredos, d’autres sites comme la Laguna Grande, le Charco de las Paredes…font la renommée du parc.



Booking.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Villes
Salamanque  
Burgos  
Ségovie  
Séjours
Madrid  
Vol + Hôtel Explorer
Barcelone  
Vol + Hôtel Explorer
Grenade  
Vol + Hôtel Explorer
Circuits
Randonnées au pays basque et Pyrénées

Ici, entre France et Espagne, de splendides randonnées s’ouvrent à vous...

Explorer
Randonnées en Catalogne

Suivez les sentiers de Catalogne avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
L’Andalousie en voiture

Partez au volant de votre voiture de location sur les routes andalouses …

Explorer
Randonnées en Andalousie

Suivez les sentiers d’Andalousie avec notre sélection de belles randonnées …

Explorer
Scroll Up